in

Le Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro : la fin de chaque épisode expliquée

Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro

Plongez au cœur même de la frayeur avec le Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro avec l’explication de la fin de chacun de ses épisodes.

Guillermo del Toro, le maître de l’horreur nous a offert pour Halloween toute une série d’histoires terrifiantes (une de nos sélections du mois d’octobre sur Netflix). Son empreinte se ressent dans chaque scène du Cabinet de curiosités. Voici d’ailleurs l’explication de la fin de chacun de ses chapitres pour mieux vous immerger dans l’ambiance.

Le Lot 36

extrait Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro

Avant d’expliquer la fin du 1er épisode du Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro, quelques présentations s’imposent. Tim Blake Nelson joue le rôle de Nick Appleton, un vétéran de la guerre revenu aux États-Unis.

Ce raciste hait les Noirs, les immigrants en général… Il renchérit sur des unités de stockage pour pouvoir les revendre à meilleur prix un jour, il remporte aux ventes aux enchères un meuble de rangement rempli d’étranges souvenirs nazis. Le même jour, Mlle Amelia, une Mexicaine, le supplie de récupérer certains souvenirs de famille. Elle voudrait les récupérer dans son ancienne unité qu’il a précédemment acquise lors d’une autre vente. Nick refuse et cette décision scelle son destin.

Un commissaire-priseur voulant retrouver un livre dans le trésor nazi, s’allie avec Nick. Ils trouvent une pièce secrète renfermant un cadavre dans l’unité. C’est la sœur de l’ancien propriétaire de l’unité. Son corps a été utilisé pour transporter un démon tentaculaire sur Terre.

Sa cupidité pousse Nick à perturber le sort protecteur autour du démon qui s’échappe alors. Il s’attaqua immédiatement au commissaire-priseur si Nick parvient à s’échapper jusqu’à une porte verrouillée. Mlle Amelia est de l’autre côté et il lui demande de l’ouvrir, car il est en grand danger. C’est ce qu’elle refusa de faire et le laissa mourir, dévoré par le démon.

Rats de cimetière

Le deuxième épisode du Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro fait aussi dans le même ton que le premier. Il est ici question de Masson, un homme profondément endetté qui fera lui aussi tout pour rembourser ses dettes.

Masson profane les tombes qu’il est censé protéger pour en déterrer d’éventuelles richesses. Il court après un sabre extrêmement précieux offert par le roi à Winston qui vient de décéder. Dans sa quête, il doit poursuivre les rats qui se sont emparés du corps et l’ont entraîné dans les cavernes sous le cimetière. Il doit alors faire face à un rat gigantesque qui l’attaque, mais il réussit à s’enfuir.

Le pilleur de tombes suit alors un reflet de lumière qu’il croit indiquer le chemin vers l’extérieur. Malheureusement pour lui, il rampe vers un cercueil, la lumière étant un reflet de la plaque métallique à l’intérieur dudit cercueil. Masson se retrouve alors enterré vivant et rapidement assailli par les rats qui le dévorent.

L’Autopsie

image issue de la série Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro

Cet épisode du Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro a une fin mémorable et met en vedette F. Murray Abraham dans le rôle du Docteur Carl. Il vient examiner les corps des victimes d’un accident minier. Carl se rend alors compte que le corps qu’il se prépare à autopsier est toujours vivant et qu’il héberge un parasite extraterrestre.

Le cadavre se réveille et lui révèle qu’il n’est qu’un hôte et que l’accident est en fait la tentative de l’extraterrestre de détruire son vaisseau. L’extraterrestre se prépare alors à transférer sa conscience et son parasite dans le corps de Carl. Il monologue toutefois sur son plan, permettant ainsi à Carl de monter le sien.

Dans un acte de sacrifice brutal, Carl s’aveugle et s’assourdit avant de se trancher la gorge juste au moment où l’extraterrestre entre dans son corps. Cet acte emprisonne l’extraterrestre dans sa carcasse et il ne peut plus s’en échapper. Carl a tout prévu, car il a enregistré l’autopsie et son ami Nate, le shérif, ne manquerait pas de tout découvrir. Comme il l’avait prévu, le shérif découvre son corps et appuie sur la bande pour tout voir de ce qui s’est réellement passé.

La Prison des apparences

Ce chapitre se focalise sur Stacey, une caissière de banque qui veut à tout prix s’intégrer parmi ses collègues. Cette obsession la conduit à utiliser l’Alo Glo, un soin qui lui donne des éruptions cutanées. Elle continue cependant à l’utiliser malgré les effets secondaires. Bien évidemment, à la fin de cet épisode du Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro, cela aura des conséquence.

Son mari la supplie alors d’arrêter et lui avoue même qu’il ne veut pas qu’il change, car elle est belle à l’extérieur comme à l’intérieur. Stacey l’assassine alors, car elle l’identifie comme un obstacle à sa transformation.

Une créature faite d’Alo Glo plonge alors dans sa baignoire et elle la suit. Sa peau se décolle alors et elle émerge de la baignoire aussi belle et fraîche que jamais. Cette transformation lui permet de se faire accepter et même de se faire admirer par ses collègues. Stacey réussit donc à avoir ce qu’elle a toujours rêvé, mais elle a dû tuer la seule personne qui l’aimait vraiment.

Le Modèle

série Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro

La fin de cet épisode du Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro avance que l’art peut vous infecter comme un virus. William Thurber s’en est rendu compte à ses dépens. Les pièces cauchemardesques de Pickman et leur influence démoniaque sont très réelles.

Thurber était le premier fan de Pickman. Constamment hanté par des visions démoniaques et d’étranges apparitions, il tente de passer à autre chose avec sa famille. Pickman réapparaît toutefois dans sa vie à la suite d’ une invitation dans la société d’artistes dont Thurber fait partie.

Dans sa tentative d’empêcher l’exposition des travaux de l’artiste, Thurber lui tire dessus et brûle ses œuvres d’art pour cacher son crime. Il vit alors un des démons des œuvres de Pickman reprendre le corps de cet artiste pour l’entraîner dans le puits au sous-sol.

Le lendemain, Thurber se rend à l’exposition et y découvre que les pièces qu’il avait brûlées la veille, y était exposées. Ses collègues, sa femme et son fils sont sous le charme. Il pense les avoir soustraits à temps de l’emprise de cet art maléfique, mais ce n’est pas le cas.

Thurber découvre plus tard, sa femme avec les yeux dans le vide, avec le visage recouvert de sang. Elle est en train de préparer un festin avec la tête de leur fils pour le démon qui vient les chercher.

Cauchemars de passage

Cet épisode à la fin triste du Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro parle d’un homme, Walter, dévasté par la perte de sa sœur Epperly dans leur enfance.

Il tente alors de trouver un chemin vers le royaume des esprits pour ramener Epperly. Il y parvient, mais ramène avec eux quelque chose de terrible. Ils emménagent alors dans la tristement célèbre maison d’une sorcière appelée Keziah Mason.

Cette dernière les suit, mais Epperly parvient à sauver son frère des griffes de cette sorcière et de son compagnon homme-rat, Jenkins Brown. Keziah s’évapore alors, mais tout n’en redevient pas normal.

La sorcière se venge en effet par le biais de Jenkins qui tua Walter en se frayant un chemin à travers sa poitrine. Il prit même le contrôle du corps de Walter pour répandre à nouveau le mal autour de lui.

L’Exposition

image issue de la série Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro

Cet épisode du Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro commence par une invitation et a une fin qui fait froid dans le dos.

Chacun des invités a participé à une émission télévisée. On ne sait pas pourquoi ils ont été invités à ce rassemblement. Ils se réveillent ensuite dans une étrange pièce après avoir été drogués à leur insu. La salle n’abrite qu’un gros rocher scintillant connu sous le nom d’Obélisque.

Randall fume alors et la roche produit un son strident après avoir aspiré la fumée. Ce son cause une grande douleur à quiconque l’entend. Certains saignent du nez, larmoient si d’autres vont avoir leur tête fondre et exploser.

Une créature s’échappe alors de l’obélisque et devient par la suite, un monstre musclé à taille humaine. Il rejoint alors la métropole. Ce qui ne présage rien de bon pour cette ville.

Murmuration

Nancy et Edgar pleurent la perte de leur enfant. Incapables de communiquer sur leurs sentiments, ils se concentrent sur leur travail. Ils vont par la suite élire domicile dans une maison étrange où Nancy commence à entendre et à voir des choses. Elle découvre finalement qu’une mère y a tué son enfant.

Edgard quitte alors Nancy et son obsession croissante pour l’étrange maison. Cette dernière finit retrouver le fantôme de l’enfant décédé et l’aide à passer de l’autre côté. Nancy entend alors des cris et voit le fantôme de la mère de l’enfant bondir par la fenêtre.

Les dernières scènes laissent entendre que Nancy a enfin accepté son chagrin grâce au voyage entrepris avec les fantômes de la maison. Elle appelle alors Edgard à la radio et s’excuse pour son comportement et lui avoue qu’elle l’aime encore. Mais surtout, elle veut parler de la fille qu’ils ont perdue.

Après avoir vu la fin de chaque épisode du Cabinet de curiosités de Guillermo del Toro, replongez-vous un peu dans l’ambiance avec la bande-annonce de la série :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.