in

Le robot serpent qui va changer l’industrie marine

Le robot serpent qui peut inspecter les engins sous-marins

Découvrez le nouveau robot serpent qui peut inspecter et aider à corriger les engins sous-marins. Un robot capable de nager qui va bien vous surprendre. 

Si vous voyez ce serpent sous l’eau, ne vous inquiétez pas. Il s’agit en fait d’un robot serpent qui est censé aider à réparer des engins sous-marins.  C’est une nouvelle des plus surprenantes.

Le fruit d’une collaboration efficace

Et pourtant une collaboration a été établie entre Eelume, une entreprise spin-off NTNU, Kongsberg Maritime et Satoil pour concevoir ce nouveau serpent robot. Le but est de concevoir une technologie pouvant réduire les coûts de d’inspection, d’entretien et réparation des appareils sous-marins. Un projet qui pourrait être très utile et c’est cette collaboration qui fait la force de ce ce robot. Chacun d’entre eux sont complémentaires pour mettre au point ce bijou de technologie. Eelume a été fondée par les meilleurs universitaires de NTNU.  Kongsberd Maritime est très réputé dans la robotique marine. Et Satoil l’accession aux installations d’essai.

[ot-video type= »youtube » url= »https://www.youtube.com/watch?v=BpsWIdPV1A8″]

Le robot serpent, la machine qui va changer les fonds marins

Les robots serpents ne sont pas une nouveauté, mais celui-là pourrait être une révolution dans la robotique marine. En effet, il aurait la possibilité d’inspecter et même parfois de réparer n’importe quel appareil sous-marin. Il a la forme d’un serpent pouvant se glisser afin de traquer sa proie, et pourtant il s’agit bien d’un robot. Il peut se tordre rapidement autour des tuyaux. Son but est de réaliser la majorité de tâches de contrôle et d’intervention et de les faciliter.

Ces trois entreprises voudraient développer au mieux et au maximum ces robots serpents au sein de l’industrie marine. Un projet ambitieux mais qui pourrait être une véritable révolution pour les engins sous-marins. Mais le serpent robot n’est pas encore en service, même s’il pourrait rapidement arriver.

Le robot serpent pour engins sous-marins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.