in , ,

Prêt à pousser nous a présenté LILO !

LILO potager connecté

Nous avons rencontré Jérôme Devouge, co-fondateur de la société Prêt à pousser qui nous a présenté LILO, le petit potager connecté récemment honoré par un trophée des objets connectés. Un concept ludique dont la simplicité est au coeur du processus.

[ot-video type= »youtube » url= »https://www.youtube.com/watch?v=khIKG3bNMcw »]

Un concept florissant

Lancée sur la plateforme Kickstarter le 27 mai dernier, par la start-up Prêt à pousser (également créateur des Bottes de Pleurotes, une boite de champignon capable de pousser en 10 jours), LILO a réussi et même dépassé son objectif de 50 000€ en 4 jours, et conquit un large public en un temps record. La campagne s’est terminé le 30 juin 2015 avec plus de 160 000 euros au compteur !

Ce petit appareil fournit automatiquement tous les besoins nécessaires (eau, lumière, nutriments…) pour vos plantes. Été comme hiver, et ce qu’importe la météo, vous pourrez désormais avoir chez vous, un petit coin de verdure. LILO a été conçu pour un usage simple et récurrent, l’installation et l’entretien ne vous prendront que quelques minutes à peine. Développé en 2013 en partenariat avec le CEA (Commissariat aux énergies alternatives), et Xavier Houy (designer de la montre Cookoo), son système de radeau flottant breveté permet une croissance accélérée de la plante, ainsi qu’une meilleure résistance à l’environnement extérieur. Comme pour une cafetière à capsule donc, il fonctionne à l’aide de recharges, qui peuvent être modifiées au gré des saisons et de ses envies. Le choix des saveurs est impressionnant, menthe, thym, basilic, mais aussi poivron, fraise ou encore menthe citronnée, et bien d’autres encore.

Ces petits pots pourraient donc bien ravir plus d’un gastronome, à la recherche de produits frais et bons. Les mains les moins vertes pourront se réconcilier avec les plantes, puisqu’il suffit d’arroser LILO en moyenne 2 fois par mois, pour obtenir et garder ses aromates toute l’année.

Et la connectivité dans tout ça ?

Mais là où ça devient intéressant, c’est que LILO existe aussi en version connectée. Le but, proposer une véritable assistance à la culture. Même si on le voulait, il serait difficile de faire mourir ses plantes. Cette version Smart rajoute 3 capteurs au système de base. Un capteur de température, de lumière et une petit caméra. Celle-ci permettra entre autres de prendre une photo journalière des plantations et de l’envoyer aux équipes qui à leur tours vous diront s’il faut cueillir ou pas, quelles recettes utiliser ou encore quels préconisations pour une bonne pousse Ainsi, la version connectée permet de gérer automatiquement la lumière allouée à chaque plante de manière séparée mais aussi de vous avertir en cas de manque d’eau.

IMG_20150616_115449

Prix de LILO et sa disponibilité

Si vous profitez de la campagne Kickstarter, il est possible de s’en tirer à 69 euros pour la version non-connectée et 129 euros pour sa version connectée sachant que la première sera livré à la fin de l’année 2015 alors qu’il faudra attendre avril 2016 pour recevoir la version connectée. Autant dire qu’il va falloir être patient mais la start-up propose ici un concept séduisant. À noter que les capsules de terre contenant les graines seront vendus entre 4 et 7 euros.