in

Pourquoi Facebook abandonne son système de reconnaissance faciale

Meta, la nouvelle société mère de Facebook a créé la surprise en annonçant mardi la suppression de son système de reconnaissance faciale. Trois raisons pourraient motiver cette décision.

Au moins le tiers des Facebookeurs utilisent la reconnaissance faciale du réseau social. La décision de supprimer ce système aurait donc un impact sur tous ces utilisateurs. Voici les trois raisons qui ont pu pousser les dirigeants de Facebook à prendre une telle décision.

Des soucis de confidentialité

Facebook a, au cours de l’intégration de ce système de reconnaissance faciale dans sa plateforme, conservé toutes leurs empreintes faciales. Le réseau social vient d’ailleurs de régler un recours collectif déposé contre lui en 2015.

Ce recours portait sur des soucis de confidentialité relatifs à sa fonction de reconnaissance faciale et aux suggestions de balise. La firme a dû débourser au moins un demi-milliard de dollars et arrêté la fonction déroutante de suggestion de balises.

Surfshark

Ce qui représente un véritable souci surtout en ce moment. Et oui, Meta se retrouve actuellement sur le devant de la scène à cause de ses pratiques jugées douteuses.

Quelques préoccupations se référant à l’exactitude et à l’équité

La police utilise, ces derniers temps, les médias sociaux comme un outil d’enquête. Ils exploitent notamment les fonctionnalités de la reconnaissance faciale de Facebook. Les militants et défenseurs s’inquiètent de l’impact général de cette pratique sur l’égalité, l’équité et la justice.

Ce système de reconnaissance faciale de Facebook peut certes, être utilisé pour résoudre des crimes. Son utilisation pourrait toutefois aussi déraper. Il pourrait être utilisé comme un outil de discrimination que ce soit intentionnelle ou non.

Des problèmes relatifs à la régulation de cette technologie

La firme a aussi fait face à de nombreux soucis relatifs à la réglementation régissant cette technologie. Rappelons qu’en 2018, Facebook a déjà dû faire face à l’Electronic Privacy Information Center et quelques groupes de consommateurs. Ces derniers ont déposé une plainte contre la société auprès de la Federal trade Commission ou FTC. La plainte portait sur la technologie de reconnaissance faciale du réseau social.

Dans l’immédiat, Facebook/Meta annonce que le changement le plus important est que le visage de chacun ne sera plus reconnu. Les visages ne seront pas automatiquement marqués dans les photos, vidéos et souvenirs.

Toutefois, la plateforme encourage toujours le marquage manuel. Ceux qui s’y sont déjà inscrits, verront leur modèle de reconnaissance faciale disparaître. Les Facebookeurs qui ne s’y sont jamais inscrits ne verront toutefois aucun changement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *