in

HoloLens VS Meta 2 – Quel est le meilleur casque RA ?

HoloLens VS Meta 2 comparatif

Découvrez un comparatif entre l’HoloLens de Microsoft et le Meta 2 de Meta, deux casques de réalité augmentée devant sortir cette année. Ces deux casques représentent le haut du panier des casques de réalité augmentée, mais sont assez différents sur plusieurs points.

La réalité augmentée permet de voir des images en 3D sur le monde réel en surimpression. Via un casque, l’utilisateur peut voir, comme une sorte d’hologramme, des images virtuelles dans le monde réel et même interagir avec elles grâce à ses mains et une technologie de tracking de mouvements. Cette technologie marque une grande avancée technologique en terme d’expérience utilisateur car elle peut permettre de remplacer le PC et le smartphone en offrant une utilisation plus rapide et plus simple et incroyablement réactive au monde qui nous entoure.

HoloLens réalité augmentée

Il est clair que par rapport au marché de la réalité virtuelle, qui compte de nombreux constructeurs et casques, le marché de la réalité augmentée est un peu plus maigre. Ainsi, il n’y a vraiment que deux casques qui ont un réel potentiel sur le marché, l’HoloLens de Microsoft et le Meta 2 de la société Meta.

Overview de l’HoloLens de Microsoft

HoloLens réalité augmentée

L’HoloLens est développé par Microsoft et a été présenté en janvier 2015. Très vite, la qualité du casque et les promesse qui en découlent créent le buzz et le talent marketing de Microsoft réussit à le maintenir depuis déjà plus d’un an. On apprend par la suite que la NASA elle même participe au développement de ce casque.

 

Overview du Meta 2 de Meta

Meta 2

Le Meta 2 est le second projet de casque de réalité augmentée de la société américaine Meta. Son premier, les Space Glasses, datant de 2013, étaient vendues au prix de 2500 $. Puis les ambitions de Meta ont été rehaussées et la société a débuté une levée de fond de 23 millions de dollars, auprès de plusieurs entreprises, pour améliorer son premier projet, faisant passer les Space Glasses au Meta 2. Ce dernier a été présenté cette année et se montre tout aussi tentant que l’HoloLens. Si vous voulez en apprendre un peu plus sur ce casque c’est ici.

Design

Le Meta 2 est assez classe et sobre, mélangeant le noir et le marron pour le serre tête, ce dernier propose un rendu au niveau design bien plus agréable que la plupart des casques de réalité virtuelle. Constitué de fines courbes, un petit logo très chic de la marque, représentant tout simplement un « m », pour Meta, vient donner ce côté produit haut de gamme. Deux parties en mousse, à l’intérieur du casque, viennent offrir un surplus de confort pour la tête.

Meta 2 design

meta-2-development-kit-hands-on-augmented-reality-headset-AR-1

Mais il faut avouer que la protubérance noire au dessus du casque vient un peu casser ce côté classe, de même que l’angle et l’épaisseur des verres du casque. De plus, nous y reviendrons plus tard, la dimension filaire du produit lui coûte beaucoup en terme de design et il faudra jouer des coudes avec les fils pour ne pas s’emmêler. Qui plus est, ces fils disgracieux retirent ce côté produit haut de gamme, à la différence de son concurrent, l’HoloLens.

HoloLens design

L’HoloLens sort gagnant de ce combat sur le design avec de nombreux points à son avantage. Épuré, fin, classe et sobre l’HoloLens est vraiment discret et agréable à regarder, de plus ce design épuré, tout de noir vêtu, formant un quasi cercle parfait, le rend très futuriste. Ajouté à cela le fait que le casque ne soit pas filaire et qu’il soit assez petit et mobile et vous obtenez le casque de réalité augmentée le plus agréable à voir et à porter.

Caractéristiques

Comme dit précédemment, le casque Meta 2 est filaire au contraire de son concurrent l’HoloLens. Ce faisant, si vous voulez utiliser le Meta 2, vous devrez automatiquement le brancher à un PC puissant qui sera relier au caque via des câbles. Au contraire, l’HoloLens est parfaitement mobile et peut être utilisé où bon vous semble, pour une autonomie de 3 à 4 heures consécutives.  Mauvais point pour le Meta 2, qui pert beaucoup de son intérêt pratique s’il doit être constamment branché à un PC.

Meta 2 cara

Mais, car il y a un mais, cette tare n’est pas là en vain et le fait que le Meta 2 soit branché à un PC lui donne un avantage non négligeable sur l’HoloLens : son angle de vision. Ainsi, la puissance de calcul du PC permet au Meta 2 d’atteindre un angle de vision de 90°, donnée très proche de la plupart des casques de réalité virtuelle et qui vous permettra de jeter votre regard un peu partout sans jamais perdre l’image 3D en surimpression. Par contre, la mobilité de l’HoloLens à un coût. Son angle de vision devient très limité, passant des 90° du Meta 2, à seulement 15 à 20°. Ce faisant, l’utilisateur doit constamment garder son regard droit devant lui sur un petit rectangle imaginaire de 15 à 20° pour pouvoir toujours voir l’image en réalité augmentée. Il faudra donc tourner la tête en oubliant la présence de son cou pour maintenir l’image, un peu comme pour le costume du justicier dans Batman Begins.

Hololens caractéristiques

Ici, tout est une question de goût, soit l’utilisateur peut être mobile mais avec un champ de vision limité, soit à l’inverse sa mobilité est limitée mais son champ de vision est quasi optimal. Seule la façon dont on veut utiliser la réalité augmentée fera pencher la balance vers l’un ou l’autre.

Au niveau du reste de leurs caractéristiques techniques il n’y pas de grande différence notable, bien que certains spécialistes ou forumeurs assidus s’accordent à dire que le Meta 2 sera, au final, bien moins puissant que l’HoloLens et plus porté pour une utilisation grand public, qui pourra très vite s’essouffler face au monstre de Microsoft. Mais rien n’est pour l’instant vérifiable à 100 % tant que les deux technologies ne seront pas sorties. Malgré tout, les différentes vidéos et démonstrations des deux casques tendent à faire comprendre que l’HoloLens est bien supérieur en terme de rendu graphique et de fluidité du tracking des gestes. C’est aussi sur d’autres caractéristiques, plus matérielles, que les deux casques se démarquent entre eux.

Prix et disponibilités

Le prix. C’est bien sur ce point que le Meta 2 compte manger des parts de marché à l’HoloLens et il s’y prend bien. Ainsi, alors que le casque de Microsoft est pour l’instant en précommande, à un prix difficile à avaler pour le grand public, près de 3000 $, le Meta 2, qui est lui aussi en précommande, est vendu au prix de 949 $, soit un peu plus de trois fois moins que le prix de l’HoloLens ! Cette différence énorme aura tôt fait de faire pencher la balance pour les petites bourses.

Au niveau des disponibilités, l’HoloLens a lancé ses précommandes au début du mois de février pour une livraison le 30 mars 2016. Mais cette version n’est qu’une version devkit et, bien que rien d’officiel n’est filtré, il se dit que la version grand public sera commercialisée durant l’année 2018. D’ici là, le prix du casque aura certainement baissé et permettra à tous de pouvoir se l’offrir sans un regard foudroyant de son banquier. Notez que pour obtenir l’HoloLens, il ne faut pas juste se couper un bras, mais aussi monter un dossier auprès de Microsoft qui décidera s’il accepte, ou non, de vous vendre son bébé.

Le Meta 2 est donc lui aussi en précommande depuis ce mois de mars pour une sortie encore non spécifiée durant le troisième trimestre 2016. Lui aussi est proposé en devkit pour l’instant et rien n’a filtré concernant sa version grand public. A la différence de l’HoloLens, le Meta 2 ne demande aucun dossier pour être réservé.

Conclusion

Il est censé de dire que le Meta 2 est une version moins haut de gamme que l’HoloLens et bien qu’il est l’avantage sur l’angle de vision, il perd toutes les autres manches dans le comparatif technique. Excepté bien sûr le fait qu’il soit beaucoup moins cher, découlant de sa nature moins performante que l’HoloLens. Mais il ne faut pas non plus oublier que ces produits sont pour l’instant à l’état de devkit et que bien des choses, surtout au niveau des prix grand public, peuvent évoluer. Il est clair que le prix grand public restera en faveur du Meta 2, mais le fossé entre les deux prix pourrait se réduire assez pour que l’un prenne le pas sur l’autre. Pour finir, l’HoloLens sera toujours bien plus performant que pourra l’être le Meta 2 et le potentiel du casque de Microsoft est assez grand, mais le Meta 2 peut donner l’opportunité de mettre un pied dans la réalité augmentée pour un coût moindre et permettre de voir si cette nouvelle tendance technologique vaut le coût de passer à la gamme au dessus.

4 Comments

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.