in

Entretien d’un vélo électrique : comment prendre soin de votre vélo ?

Entretien d'un vélo électrique

À l’instar d’un vélo mécanique, l’entretien du modèle électrique doit être régulier. Cela garantit sa longévité et sa performance. Voici quelques astuces qui permettent de conserver l’état initial d’un vélo électrique.

Si vous envisagez d’acheter un vélo électrique (par exemple un vélo électrique chez Decathlon), vous devez savoir comment en prendre soin. Le meilleur vélo électrique peut coûter cher, alors pour le garder dans le meilleur état possible, vous devrez avoir un régime d’entretien régulier. Ce guide explique comment procéder. Découvrez également des conseils sur le lavage du vélo, l’application de lubrifiants, la vérification régulière des composants, les mises à jour des logiciels et des applications, et l’entretien de la batterie. Si vous ne savez pas par où commencer, notre guide des vélos électriques pour débutants vous expliquera les bases.

Entretien d’un vélo électrique : à quelle fréquence ?

entretien vélo électrique

Qu’il s’agisse d’un vélo à assistance électrique, d’un vélo électrique hybride ou d’un vélo électrique pliant, les principes de base de l’entretien sont identiques. Vous accordez de l’importance à votre vélo électrique ? Alors, prouvez-le. Pour cela, entretenez-le régulièrement, en particulier après chaque déplacement salissant. Par exemple, lors d’une randonnée en forêt, en montagne, dans la neige, à la mer… 

Pour ce qui est de l’entretien, le vélo électrique en général ne requiert pas plus d’attention que son homologue classique. Dans l’idéal, il faut prévoir une fois par an un petit entretien pour mettre le système à jour ou encore pour contrôler auprès d’un technicien les resserrages du moteur. Dans le cas d’une éventuelle panne ou de signal d’erreur émis par le système informatique embarqué, il faut réaliser un diagnostic. 

Comment procéder à l’entretien ?

Lorsque vous effectuez l’entretien d’un VTT électrique, n’oubliez pas que certains composants mécaniques et électriques nécessitent une attention particulière. Une partie de cet entretien peut être effectuée par vous-même : 

  • Nettoyer occasionnellement son vélo électrique.
  • Huiler la chaîne
  • Vérifier le fonctionnement des freins
  • Contrôler la pression des pneus
  • Vérifier l’état extérieur des pneus
  • S’assurer du bon serrage des roues, du guidon et de la potence
  • Apprenez-en davantage sur chacune de ces astuces d’entretien
  • Nettoyez de temps en temps votre vélo électrique.

En usage sportif, la poussière et la saleté des chemins de la transmission, des roues ou des freins peuvent endommager ces pièces. En usage urbain, la graisse peut se déposer sur les surfaces de freinage (disques ou jantes) accélérant l’usure. L’un des meilleurs conseils d’entretien consiste à garder son vélo propre. En effet, tout comme un vélo à pédales, un vélo électrique decathlon bien nettoyé ne risque pas de s’user aussi rapidement que s’il était sale,

Pour nettoyer à fond le vélo, il faut brosser les zones sales. Mais avant de se lancer, il faut enlever la batterie et protéger l’écran du vélo. Pour ce faire, il faut le recouvrir d’un torchon ou tout simplement de feuilles de papier. 

Conseils pour un bon nettoyage du vélo électrique

Tout d’abord, rincez l’E-bike avec de l’eau pour vous débarrasser des saletés incrustées. Nous vous rappelons que pulvériser de l’eau à haute pression sur un vélo standard est fortement déconseillé. Il en va de même pour les vélos électriques. Selon la plupart des fabricants, il faut laver le vélo avec de l’eau savonneuse. Mieux vaut éviter le lavage avec des jets à haute pression.

Il faut simplement utiliser un chiffon et un dégraissant doux pour essuyer chaque pièce en partant de l’avant vers l’arrière. Il existe aussi des solutions spécifiques, telles que le dégraissant, si la saleté est trop importante. La chaîne du vélo électrique se nettoie très efficacement avec un dégraissant et une petite brosse. Il ne faut pas oublier de récupérer tous les 4 côtés.

Entretien vélo électrique : vérifier la chaîne

La chaîne de transmission s’use rapidement, en raison de la masse et de la vitesse du e-bike. Il est donc important de la surveiller de près et de l’entretenir régulièrement pour garder votre vélo électrique en bon état de marche.

Pour ce faire, vous pouvez nettoyer et lubrifier votre chaîne régulièrement. Idéalement, vous devriez le faire au moins une fois par semaine si vous utilisez souvent votre vélo.

Veillez à ce que le lubrifiant reste à l’intérieur de la chaîne pour éviter que les gravillons et la saleté ne s’accumulent à la surface. Pour ce faire, il suffit généralement d’essuyer la chaîne avec un chiffon pour enlever l’ancienne huile et la saleté, puis d’appliquer le nouveau lubrifiant avec parcimonie. Essayez ensuite l’excédent de lubrifiant, car il ne fera qu’attirer davantage de gravillons. 

Réglez régulièrement les plaquettes de frein

Un vélo puissant et rapide comme le VTT électrique Decathlon fait appel à un système de freinage fiable. En effet, des freins efficaces sont indispensables, sinon vous risquez d’avoir un accident grave. 

Par conséquent, vous devez vérifier soigneusement les plaquettes de frein qui équipent votre vélo à intervalles de quelques semaines pour vous assurer qu’elles remplissent leur fonction. Avant chaque sortie, identifiez les problèmes évidents tels que des pièces desserrées ou une usure excessive du rotor et des plaquettes. 

Faites un tour rapide et vérifiez s’il y a des vis, des boulons, des écrous ou toute autre chose desserrés sur le vélo. S’il y a trop de jeux dans les boulons, serrez-les un peu et voyez si vous pouvez identifier la cause du desserrement. 

Entre chaque sortie, effectuez une inspection plus approfondie des freins. Si nécessaire, remplacez les plaquettes de frein.

Pression des pneus

La présence d’un moteur et d’une batterie, ainsi que d’un cadre plus robuste pour supporter les composants, rend les vélos électriques beaucoup plus lourds que les vélos classiques. Il importe donc de s’assurer que votre vélo électrique bénéficie d’un pneu de qualité :

Il suffit de vérifier le niveau de pression et de gonfler les pneus avant chaque sortie. Rouler avec des pneus sous-gonflés entraîne leur usure prématurée, des risques d’éclatement et une perte de rendement : vous vous fatiguez davantage. Nous vous conseillons d’investir dans une pompe dotée d’un manomètre (à partir de 15 €) qui permet de contrôler la pression du pneu. Le fabricant indique la pression préconisée sur le flanc du pneu. Elle est de 4 à 6 bars pour un vélo de ville et peut monter jusqu’à 7 bars pour un vélo de course.

Entretien des moteurs de vélos électriques

L’entretien des moteurs de Fatbike électrique se révèle plus facile que jamais. Comme ils sont généralement logés dans une unité autonome, inutile de les démonter pour les vérifier. En cas de problème, il vaut toujours mieux demander au fabricant de s’en occuper. Tout ce que les propriétaires de vélos électriques peuvent faire, c’est de garder le boîtier du moteur propre et de surveiller l’usure.

Entretien de la commande du vélo électrique

entretien vélo électrique

Le petit contrôleur situé sur le guidon du VTC électrique a également besoin d’un peu d’entretien de temps en temps. Ce contrôleur, qui commande l’assistance fournie par la batterie et le moteur, ressemble à des mini-ordinateurs qui indiquent à la batterie et au moteur ce qu’ils doivent faire. Certains peuvent avoir des fonctions supplémentaires, comme la mesure des performances.

Cependant, la maintenance ne concerne pas principalement les aspects mécaniques. Comme pour tout ordinateur, le logiciel devra être mis à jour au fur et à mesure que de nouvelles améliorations seront disponibles. À cet effet, gardez un œil sur les messages vous indiquant de vous brancher et de faire une mise à jour. Vous pouvez également consulter le site Web du fabricant pour voir si une nouvelle version est disponible au téléchargement.

Entretien de la batterie d’un vélo électrique : comment faire ?

Une batterie d’un vélo même d’un cargo électrique ne nécessite pas d’entretien spécifique en raison de ses caractéristiques techniques. Certaines règles sont toutefois à respecter en la matière :

  • Les chocs
  • La température
  • Le stockage 

Une batterie inutilisée pendant quelques semaines voire des mois, doit être enlevée du vélo. Il convient de la stocker dans un endroit non éclairé, et à 20° de température. En effet, dans le cas d’une utilisation intensive, la batterie peut se détériorer. En fait, elle peut perdre son autonomie en régulant sa température. 

Ainsi, il faut proscrire tout usage de la batterie à des températures inférieures à -10°C et supérieures à 50°C. D’ailleurs, ces températures ont été jugées dangereuses et nuisent à la stabilité des cellules. En cas de choc violent – chute ou accident – il est possible que la batterie du vélo électrique Intersport ne fonctionne plus. Un diagnostic doit alors être établi avec le revendeur ou le fabricant.

Trouver un bon magasin pour l’entretien des vélos électriques

Même si vous effectuez vous-même la majeure partie de l’entretien, une bonne règle de base consiste à faire effectuer une vérification auprès d’un revendeur agréé. Cette démarche évite une usure inhabituelle des mécanismes. Ce dernier dispose des connaissances requises pour intervenir conformément aux recommandations de la marque et possède les outils nécessaires à l’entretien de la bicyclette.

Pour conclure, bien que vous choisissiez un modèle d’un meilleur vélo électrique puissant et solide, comme ceux dans ce comparatif vélo électrique, celui-ci peut se ternir. Pour éviter la détérioration des pièces composant un vélo électrique et pour des raisons esthétiques, il faut les entretenir très souvent. Il est même recommandé d’effectuer ces contrôles rapides après chaque sortie sportive ou de loisirs, ou une à deux fois par mois pour les cyclistes urbains quotidiens. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.