in

Comment entretenir un vélo électrique en hiver ? Conseils et astuces

entretenir vélo hiver

Entretenir votre vélo électrique est une évidence, même si vous n’avez pas l’intention d’en faire usage pendant l’hiver. Pour vous aider à garder votre vélo électrique en parfait état, voici quelques conseils simples.

Lorsque l’hiver arrive, la plupart des cyclistes ont tendance à ranger leur vélo. Certains, surtout les plus endurants, continuent à faire du vélo électrique même en hiver, peu importe qu’il pleuve, gèle ou neige. Ceux qui font partie de ce groupe de cyclistes savent qu’il faut absolument entretenir même le meilleur vélo électrique pour conserver son état. Voici comment procéder pour assurer la sécurité des cyclistes sur la route.

Entretenir un vélo électrique : préparez-vous avant l’hiver

Précisons qu’un bon cycliste doit entretenir son vélo électrique bien avant l’hiver. Cette démarche s’effectue toute l’année à un rythme régulier afin d’assurer la fluidité de son utilisation et de prolonger sa durée de vie au maximum. 

De fait, avant les premières gelées, il faut prévoir une révision complète du VTT électrique auprès d’un spécialiste. Si vous n’utilisez pas le vélo pendant une longue période, il faut actionner régulièrement les manettes de frein pour empêcher la défaillance des pistons hydrauliques. Sachant que les pneus perdent constamment de l’air, il faut suspendre le vélo pour le conserver plus longtemps.

Il faut également vérifier le câblage, les éclairages pour garantir une utilisation optimale du véhicule pendant l’hiver. 

Nettoyer votre vélo électrique

En hiver, la neige et le sel sont deux facteurs qui peuvent salir votre vélo électrique. Par conséquent, il faut consacrer du temps au nettoyage du vélo. Pour ce faire, même s’il s’agit d’un vélo électrique pliable, rien de bien compliqué.

Un seau d’eau, une éponge et, pour les endroits difficiles à atteindre, une brosse à manche constituent les outils de nettoyage les plus recommandés. Si la saleté se révèle particulièrement tenace, il convient d’asperger le vélo d’un produit de nettoyage spécial au préalable. Après le lavage, séchez le vélo et essuyez-le avec un chiffon légèrement huilé pour le préserver. 

Entretenir son vélo électrique pendant l’hiver : service de graissage 

En outre, entretenir un vélo électrique pendant l’hiver implique de le graisser. Habituellement, les composants clés d’un vélo électrique sont lubrifiés en usine. Cependant, l’ajout d’une lubrification supplémentaire dans certaines zones cruciales peut prolonger la durée de vie du vélo et améliorer ses performances. Voici quelques-unes des zones à lubrifier :

  • Filetages de pédale sur le pédalier
  • Certains composants de casque sélectionnés et les deux roulements
  • Axe de boîtier de pédalier avant d’installer la manivelle
  • L’intérieur du tube de selle avant d’installer la tige de selle
  • Brochette ou axe à dégagement rapide avant.

Lubrification de la chaîne

La chaîne fait partie des éléments concernés par cette intervention. En effet, avec le temps, le lubrifiant appliqué en usine sur les chaînes se dégrade, et vous devrez l’appliquer plus régulièrement, en fonction de l’utilisation et des conditions de conduite.

Pour ce faire, il faut verser quelques gouttes d’huile sur le brin inférieur de la chaîne, puis faire tourner la transmission en arrière pour que l’huile se répande sur tous les maillons. Un petit peu d’huile ne fera pas de mal non plus au dérailleur et à la manette, ainsi qu’au roulement du pédalier, aux leviers de frein et à la suspension de la selle. 

Dans le cas d’un VTT électrique Decathlon, il faut savoir que les suspensions avant et arrière nécessitent de temps en temps un peu de lubrifiant spécial. N’oubliez pas de vérifier l’épaisseur des plaquettes ou des garnitures de frein, ainsi que les disques de frein et l’éclairage. 

Vélo électrique : comment entretenir sa batterie en hiver ?

Pour entretenir votre VTT ou un vélo cargo électrique pendant l’hiver, le plus important consiste à protéger sa batterie. Celle-ci ne fonctionne pas efficacement dans des conditions ou des températures extrêmes. Ce phénomène est bien connu : en hiver, nos téléphones portables se déchargent plus vite que d’habitude. De même, les batteries des vélos électriques perdent leurs performances à basse température. Par conséquent, gardez votre batterie dans une pièce ou dans un garage à température ambiante. Les autres composants du vélo fonctionnent sans problème dans le froid.  

En outre, si vous ne roulez pas pendant l’hiver, vérifiez la batterie tous les mois afin de la maintenir à un niveau de charge moyen. Le niveau de la batterie ne doit pas descendre en dessous de 60 % pendant une période prolongée. Il est donc préférable de la recharger de temps en temps. Sachez qu’en privant une batterie de jus, vous risquez de réduire sa durée de vie et ses performances à long terme.

Chargez toujours la batterie à température ambiante

Après un trajet, attendez patiemment que la batterie soit à température ambiante avant de la brancher. N’utilisez pas d’autre source de chaleur feu pour accélérer le processus, sous peine d’endommager les composants. Une charge à des températures comprises entre 10 °C et 20 °C permet de conserver des performances plus élevées et de prendre soin des pièces internes complexes. 

Sachez que l’autonomie de la batterie risque d’être inférieure à la normale lorsque vous conduisez votre vélo par temps froid. Mais ne vous inquiétez pas, cette baisse de performance étant temporaire, elle reviendra dès que le temps se réchauffera. Pour éviter cette baisse d’autonomie, vous pouvez mettre une housse en néoprène autour de votre batterie pour la protéger du froid. 

Faut-il entretenir le moteur d’un vélo électrique en hiver ?

Étant un bloc, le moteur fait partie des composants étanches. Pas besoin de lui prêter une attention toute spéciale. Un peu de graissage peut permettre une conduite plus souple et plus silencieuse. Veillez à ne pas trop appliquer de lubrifiant sur le moyeu arrière, ce qui pourrait endommager les composants électriques. Retirez le bloc moteur pour lubrifier correctement le moyeu arrière. 

Par ailleurs, il est nécessaire d’entretenir les connecteurs et les câbles de votre vélo électrique pour qu’il puisse rouler en toute sécurité pendant l’hiver. Ces éléments doivent toujours être protégés des éclaboussures et de l’humidité. Soulignons qu’un mauvais entretien risque d’entraîner des défaillances électroniques ainsi qu’une usure précoce.

Si vous utilisez régulièrement votre VTC électrique en hiver, pensez à vérifier l’état des connecteurs. Il faut le nettoyer et appliquer un spray hydrophobe qui repousse l’humidité et assure une bonne circulation des informations électriques. En plus de l’électronique, il faut vérifier l’étanchéité du moteur dans le cadre. Les vibrations peuvent entraîner un desserrage des vis.

De meilleures options de rangement

La dernière chose sur laquelle vous voulez vous concentrer lorsqu’il s’agit d’entretenir votre vélo électrique intersport en hiver est la façon dont vous le rangez entre les trajets. À l’exception de la batterie, le vélo peut être stocké à l’extérieur. Il faut simplement s’assurer qu’il est bien protégé de la pluie et de la neige. Pour cette raison, il faut le mettre dans un garage ou une cave : un endroit qui restera sec pendant la nuit. Investir dans une housse est également une bonne idée. Les tempêtes hivernales apportent souvent des rafales de vent, et avec une housse, vous pouvez minimiser les réparations de l’e-bike nécessaires en raison des entailles et des bosses causées par les débris.

Les meilleurs vélos électriques à adopter en hiver 

Il ne faut pas oublier que pendant la saison hivernale, les routes sont glissantes. Il faut alors faire preuve de vigilance en choisissant le meilleur vélo électrique ou un modèle adapté. 

Urbanbiker Viena  

Urbanbiker a pour ambition d’offrir un moyen de transport fiable, même en hiver. Son modèle Viena en est la preuve. Ce vélo électronique intègre une batterie de 840 Wh et un moteur de 250 W. Il dispose d’un système de freinage hydraulique assurant une plus grande sécurité sur les routes glissantes et dangereuses de l’hiver. 

Ce vélo intègre différents éléments rendant sa conduite confortable, dont une selle de marque Freeway, des poignées ergonomiques, des pneus anti-crevaison Hutchinson.

L’Urbanbiker Viena offre 5 modes d’assistance, et est équipé d’un compteur de vitesse, d’un compteur kilométrique.

Riverside 540e 

Le Riverside 540e est l’un des vélos électriques polyvalents et puissants à adopter en hiver. Il bénéficie d’un cadre en alliage ainsi que d’une fourche à suspension Suntour NCX SF 17. De catégorie hybride, il offre une position plus sportive par rapport aux modèles urbains.

Adapté à une utilisation hivernale, son puissant moteur délivre jusqu’à 60 Nm de couple. Ce vélo dispose d’une batterie 418 Wh offrant une autonomie de 90 km.

ELOPS 920E Connect

ELOPS 920E Connect, le vélo connecté de Décathlon peut aussi être votre allié en hiver. Il embarque des freins à disque de la marque TEKTRO garantissant des freinages puissants.

Grâce à un couple de 50 Nm maximum, le moteur Brose offre des performances bien supérieures à celles des moteurs de moyeu.   Il convient de noter que les pédales de l’ELOPS 920E Connect ne sont pas en caoutchouc, réduisant ainsi le risque de dérapage sur la gadou  

Remplacer vos pneus

À part bien entretenir son vélo et choisir le meilleur modèle, il convient de remplacer les pneus ordinaires par des pneus d’hiver, de style Fatbike électrique. La particularité de ces pneus tient au fait qu’ils adhèrent mieux aux pistes les plus glissantes et résistent aux conditions de températures les moins favorables. Et pour avancer plus facilement dans la gadou ou la neige, prévoyez également des pneus cloutés qui offriront également une meilleure stabilité. Par ailleurs, vous pouvez, en hiver, sous-gonfler un tout petit peu la chambre à air pour augmenter la motricité sur le sentier. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *