in

CES 2016 : Parrot Pot, le retour

Parrot Pot

Ca fait un moment qu’on en entend parler. Déjà apparu au CES 2015, le pot de fleurs connecté de Parrot, sobrement intitulé Parrot Pot, revient pour le CES 2016 avec, on l’espère, plus d’infos.

Parrot au CES 2016

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le CES a bien profité à l’entreprise française. Son nouveau Drone, Disco, a fait parler de lui un peu partout, si bien qu’il volerait presque la vedette aux autres objets connectés français présentés au salon (le thermomètre connecté de Withings, la caméra connectée Présence de Netatmo…).

Mais attardons-nous sur un produit qui n’est pas étranger du Consumer Electronic Show, puisqu’il s’agit de sa deuxième année au salon : Parrot Pot. Un pot de fleurs connecté destiné à empêcher vos plantes de mourir.

[ot-video type= »youtube » url= » https://www.youtube.com/watch?v=vwbsNkBbnAY »]

Parrot Pot, le pot de fleurs du futur

Bon, parlons franchement. Que tous les mauvais jardiniers lèvent la main !… Ah, autant ? Soit. Si vous aussi vous avez le plus grand mal à faire survivre une plante en la gardant dans son pot, cet article devrait vous intéresser. Comme vous le savez sûrement, Parrot Pot est le projet de pot de fleurs connecté dirigé par Parrot.

L’idée est loin d’être nouvelle, puisqu’on connait déjà Meg et Biom. Le principe n’est pas bien compliqué non plus : dans les faits, Parrot Pot se présente sous la forme d’un pot relativement massif, puisqu’il peut contenir jusqu’à deux litres de terre. Il s’accompagne également d’un réservoir de deux litres d’eau, ainsi que de nombreux capteurs de luminosité, de température et d’acidité de la terre.

Tout ce dispositif est censé garder un œil sur l’état de santé de la plante. Il fonctionne de paire avec une application dédiée sur iOS et Android, la même que pour le Flower Power, qui rassemble quelques 8.000 espèces de plantes dans da base de données. C’est elle qui communiquera les informations recueillies par le Parrot Pot à l’utilisateur, ajoutant à cela des conseils personnalisés selon le type de plantes et ses conditions environnementales. Le but : aider à l’entretien des plantes, via des notifications smartphones ou des témoins lumineux sur le pot.

Rappelons que, bien que principalement connu pour la production de drones, come le récent Bebop 2, Parrot est loin d’en être à son coup d’essai dans les objets connectés dédiés au jardinage. En effet, c’est également à eux que l’on doit le Flower Power et le H2O. Aucune information n’est disponible sur la date de commercialisation de ce Parrot Pot, si ce n’est qu’il devrait probablement être disponible pour cette année. Le prix, lui, est estimé à 100 $.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.