in

Poker Face : Pourquoi il ne faut pas rater la série de Rian Johnson

Rian Johnson continue de se faire plaisir avec le genre policier. Sa nouvelle série Poker Face est un polar drôle et atypique qui vient bousculer les codes du genre.

On s’est à peine remis de Glass Onion: A Knives Out Mystery, disponible sur Netflix depuis décembre, que Rian Johnson en rajoute déjà. Le réalisateur s’essaie à nouveau au format série, dix ans après avoir mis en scène un épisode de Breaking Bad. Sa nouvelle création est un polar, mais que l’on ne s’y trompe pas. La série Poker Face penche davantage vers le howcatchem – style popularisé par Colombo avec Peter Falk – que le whodunit. Notez que ce style favorise plus le développement des personnages que le mystère autour de l’enquête.

Un profil atypique pour la protagoniste de Poker Face

La nouvelle création de Johnson se démarque en plusieurs points au format classique du genre. Cela commence avec son protagoniste. La série nous introduit Charlie Cale (Natasha Lyonne), une jeune femme qui n’a pas du tout le profil d’une enquêtrice aguerrie. Mais elle n’est pas dénuée de talent. C’est une ancienne habituée des tables de poker aux gros sous. Charlie possède un don particulier, elle sait reconnaître les menteurs. Elle est un détecteur de mensonges vivant, d’où le titre de la série, Poker Face. Ce talent devrait lui permettre de ne pas s’attirer des ennuis. Mais non… Elle arrive quand même à se mettre en danger.

Comme polar télévisé avec une protagoniste au profil atypique, la création de Johnson fait penser à Murder, She Wrote avec Angela Lansbury. Notez que l’œuvre est connue en France sous le titre Arabesque. Lansbury incarne la quinquagénaire Jessica Fletcher dans cette série populaire des années 80. Le personnage est une ancienne retraitée qui devient ensuite une romancière à succès. Elle est tellement perspicace qu’elle va passer ses journées à élucider des meurtres. Charlie est ainsi promise au même destin dans Poker Face.

Une série aux multiples facettes

Natasha Lyonne et Benjamin Pratt dans la saison 1 de Poker Face.
Charlie (Natasha Lyonne) et Cliff Legrand (Benjamin Pratt).

Rian Johnson ne s’attaque pas au polar télévisé pour complètement le réinventer. Son objectif est plutôt de jouer avec les codes du genre. C’est ce que le réalisateur a fait dans ses 2 derniers films pour Netflix : Knives Out et Glass Onion. Sa série Poker Face adopte le schéma classique d’une nouvelle affaire à résoudre à chaque épisode. Puis elle prend des allures de road trip. Charlie ira de ville en ville au volant de sa Plymouth Barracuda de 1969 afin d’échapper au tueur à gages Cliff Legrand (Benjamin Pratt).

On découvre ensuite un nouvel atout de la création de Rian Johnson. Parce qu’elle va de ville en ville, Charlie fait de nombreuses rencontres. Pour lui donner la réplique, le créateur de la série a fait appel à une pléiade de stars. Poker Face possède effectivement un casting impressionnant. Celui-ci pourrait faire pâlir un blockbuster hollywoodien. Adrien Brody, Joseph Gordon-Levitt, Nick Nolte et Ron Perlman sont les quelques noms connus que nous citerons.

Pour l’heure, la série diffusée sur Peacock n’est pas disponible en France.

Mais vous pouvez la regarder en utilisant un VPN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *