in

Tesla supprime la date de production de 2022 du site web de Cybertruck

Elon Musk semble confirmer le retard de Cybertruck. Il a promis de publier une feuille de route mise à jour plus tard ce mois-ci pour sa production.

Tesla ne s’est jamais illustré sur le plan du respect des délais. Un retard de la production du Cybertruck, l’ambitieux pick-up électrique d’Elon Musk, n’est donc point surprenant. Une référence à un calendrier de production précédent vient récemment d’être supprimée de son site web.

La suppression de la référence à l’année de production du Cybertruck

Le Cybertruck a été initialement annoncé en 2019. Tesla avait alors promis que le véhicule sortirait des chaînes de production vers la fin de 2021. Puis en août de cette même année, la date de production a ensuite été reportée à 2022. Il semble aujourd’hui que cette date qui a déjà été reportée une fois va encore l’être une deuxième fois. On doit s’attendre à un retard de production du Cybertruck.

La page de commande du site Cybertruck de Tesla avait auparavant une mention spéciale dédiée à ses clients. Elle indiquait qu’ils pouvaient terminer leur configuration à l’approche de la production de 2022. Aujourd’hui, cette annonce a été changée et indique simplement : « Vous pourrez terminer votre configuration à l’approche de la production ». Les archives du site contenant cette référence à l’année 2022 ont toutes aussi été supprimées vers la fin du mois de décembre 2021.

Les causes de ce retard de production du Cybertruck

La pénurie de puces a paralysé quasiment tous les secteurs de l’industrie dont celui de l’automobile. Mais le retard du Cybertruck peut s’expliquer par de nombreux facteurs. Il y a notamment des défis externes, dont la pénurie de puces, la pandémie au coronavirus et des défis de conception spécifiques à Cybertruck.

On sait en effet que l’aspect anguleux du véhicule est controversé. Il a attiré la crainte comme le mépris, mais a surtout posé des défis de conception uniques en son genre. Tesla doit notamment trouver le moyen de créer un gigantesque essuie-glace pour couvrir l’énorme vitre avant.

Le public est aussi en droit de penser que la production de Cybertruck ne fait pas partie des priorités de Tesla. Ses autres véhicules ont en effet eu des années fantastiques. La société affiche une augmentation impressionnante de 87 % de ses livraisons de 2020 à 2021.

Tesla peut donc se permettre un certain retard du Cybertruck, mais cela l’expose à un risque de perte de potentiels clients. Elon Musk promet donc de partager une mise à jour de la feuille de route de ce produit pour le 26 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.