in , ,

Black Widow : Scarlett Johansson poursuit Disney

Retardée à plusieurs reprises en raison de la pandémie, le film Black Widow de Marvel est enfin sorti au début du mois de juillet. Black Widow était le plus grand film de Disney à sortir en même temps dans les salles de cinéma et sur Disney Plus (en dehors de la France). Mais d’après Scarlett Johansson cette double sortie a violé son contrat et réduit le montant de sa rémunération. D’où l’objet de sa plainte. 

Black Widow sur Disney Plus, une violation de contrat ?

Disney est poursuivi par l’actrice phare de son film Black Widow : Scarlett Johansson. La société a décidé de vendre la production Marvel sur son service de streaming Disney Plus. Et ce en même temps que sa sortie au cinéma.  

Pourtant Scarlett Johansson a annoncé avoir été assurée d’une sortie exclusive en salles par la marque aux grandes oreilles. De plus, elle n’a pas reçu de compensation parce que sa rémunération était en partie liée aux résultats du film au box-office mais pas au succès du streaming. S’ensuit alors une plainte de l’actrice contre Disney, arguant donc d’une violation de contrat.

De son côté Disney a déclaré que la plainte n’avait « aucun mérite« . « Le procès est particulièrement triste et affligeant dans son mépris insensible des effets mondiaux horribles et prolongés de la pandémie de COVID-19« , a déclaré la société dans un communiqué. Ajoutant que Disney « a pleinement respecté » le contrat de la star. 

Une plainte dans laquelle l’actrice affirme pourtant que la diffusion de Black Widow en streaming lui a coûté 50 millions de dollars. 

Pourquoi diffuser le même jour sur deux plateformes différentes a un impact ?

La pandémie a rendu les choses plus compliquées pour les studios. Ces derniers ont alors souvent fait le choix de sortir le film en salle et en ligne en même temps. Permettant un plus grand choix de visionnage, alors que les protocoles sanitaires continuent de limiter la capacité et la volonté du public d’aller au cinéma.  

Les abonnés de Disney Plus ont dépensé plus de 60 millions de dollars pour regarder le film en ligne. Alors que plus de 158 millions de dollars ont été récoltés au box-office mondial lors du premier week-end de projection. 

Cette stratégie de diffuser le même jour a indigné certaines des plus grandes stars, réalisateurs et producteurs d’Hollywood. En effet la rémunération est souvent liée aux résultats au box-office dans le cadre de contrats élaborés avant la pandémie.  

La situation actuelle impacte donc différents domaines plus vastes que l’on n’aurait jamais pu imaginer. Permettant un essor positif du streaming. Le Premier Access de Disney par exemple exige un paiement supplémentaire de 30 dollars en plus du prix normal d’un abonnement à Disney Plus. 

La plainte de Scarlett Johansson est la contestation judiciaire la plus importante de la stratégie du jour même jusqu’à présent. Aujourd’hui le film a rapporté plus de 300 millions de dollars dans le monde entier dans les salles de cinéma. Ce qui interroge, c’est la question de la disponibilité du film en ligne qui pourrait peser sur la demande pour le voir dans les salles de cinéma. Impliquant des recettes moins importantes pour les studios et leur production.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *