in

Geek : qu’est-ce que c’est et en êtes-vous un ?

Un geek est surtout connu pour ses penchants pour la technologie et tout ce qui tourne autour. Cependant, le terme revêt bien plus de significations modernes. Focus !

Le geek est souvent marginalisé dans la société étant donné ses comportements plus ou moins atypiques. Mais le mot ne revêt pas uniquement le fait d’être technophile. Avec les différentes inventions et mises à jour, un geek peut être considéré comme quelqu’un qui adore quelque chose, qui en éprouve une parfaite maîtrise. Allant d’une qualification péjorative à une marque de fierté, le terme englobe aujourd’hui une signification plus vaste. Alors pour éviter toute confusion, nous avons établi ce dossier qui renferme tout ce que vous devez savoir autour de ce terme.

Origine du mot : Geek

La série culte américaine : The Big Bang Theory, transporte ses téléspectateurs dans un environnement où vivent des accros de l’informatique et de la technologie. Les personnages principaux sont des geeks comme on dit. Plus précisément, le terme renvoie ici à l’amour et la passion pour la technologie éprouvés par Sheldon Cooper et ses amis. Ce petit groupe, qui est souvent mal-pris par la société, nous fait penser à l’origine même du mot, décrivant une personne qui est plutôt bizarre.

En effet, le mot « geek » vient du terme allemand « geck » qui signifie imbécile, freak. Le mot néerlandais et afrikaans « gek » veut dire aussi « fou ». Par ailleurs, on employait le mot « Gecken » dans les cirques autrichiens du 18ème siècle. De même, le mot « Geek » était utilisé dans les carnavals et les fêtes foraines en Amérique du Nord pendant le 19ème siècle. Ainsi, on employait le terme pour attribuer un qualificatif plutôt négatif à une personne.

Mais si l’on se réfère à la racine du mot, on pense aussi à ceux qui ont croqué des têtes d’animaux vivants dans les cirques (poulets ou serpents). Ce qui a sans doute contribué à décrire le geek comme une personne bizarre et excentrique.

De bizarrerie à fierté

Bien des années après l’invention du mot, des débats ont fait rage, notamment dans les années 1950 et 1960. Pendant ce temps, on a commencé à donner une signification moins marginaliste au terme. On a commencé à appeler les génies solitaires, les geeks. Cette signification n’a pas mis longtemps avant de revêtir d’autres significations.

Le terme geek a alors été utilisé pour définir les élites de l’informatique. Cette définition allait de pair avec l’essor soudain de la technologie. Ce qui a complètement effacé les croqueurs de tête d’animaux des cirques dans les époques précédentes.

Depuis, les geeks ont pris une place prépondérante dans la société moderne. Dominée par la technologie, la robotique et Internet, la société a, peu à peu, apporté plus de considération à ces personnes atypiques.

Il y a ainsi de moins en moins de stigmate sur le fait de sortir avec une personne un peu fermée, avec de grosses lunettes, plutôt qu’une personne branchée. Ce virage soudain a aussi conquis le monde du travail étant donné la place de la technologie dans la société.

Geek : Une définition évolutive

La définition mot geek a connu une évolution non négligeable au fil du temps. Au début, on parlait de geek pour désigner une personne stupide, dupe et bizarre. Le temps a toutefois permis d’apporter des améliorations au terme.

Une définition qui s’attache à la technologie

Dans l’American Heritage Dictionary, édition de 1975, un geek est « un artiste de carnaval dont l’acte consiste généralement à mordre la tête d’un poulet ou d’un serpent vivant ». Cette définition a pourtant évolué rapidement pour donner lieu à une grande variété de définitions suite aux ajouts et aux améliorations du terme. De la sorte, un tas de définitions ont été adoptées.

Un geek peut alors être une personne démodée ou socialement inepte, intelligente mais pas populaire, ou ayant un penchant intellectuel qui n’est pas aimée. Un geek est aussi lié au fait de discuter des tâches en relation avec la technologie avec passion ou tout simplement être quelqu’un qui adore l’informatique.

geek

Au-delà de l’informatique

Aujourd’hui, on appelle aussi geek celui ou celle qui est particulièrement passionné(e) par un domaine spécifique et qui en éprouve une parfaite maîtrise. Un excellent bricoleur peut être appelé geek du bricolage. Une fervente photographe, qui ne cesse de sortir de nouveaux clichés, est aussi une geek de la photographie.

Si on se réfère à cette évolution, on peut également affirmer que d’autres définitions peuvent arriver d’ici quelques années. On ne sait toutefois pas dans quel sens cela va s’orienter. Ce qu’on sait aujourd’hui c’est que la technologie prend un envol de plus en plus rapide avec l’avènement du metaverse. La technologie restera ainsi au centre, du moins dans un avenir proche.

Comment la société moderne apprécie le mot geek ?

Collins, le dictionnaire en ligne, a attribué le trophée de « mot de l’année » au mot « geek » suite à la mise à jour de sa définition. Celle-ci définit le geek comme étant « une personne très bien informée et enthousiaste sur un sujet spécifique ». Un rédacteur consultant du dictionnaire, Ian Brooke, n’a pas manqué de noter que le mot est un parfait exemple qui s’est vêtu d’un sens positif après une signification négative. Ce virement est notamment dû à l’essor de la technologie et son influence sur la société.

C’est cette perception que bon nombre de gens ont du mot geek aujourd’hui. En général, on décrit le geek comme un adepte de tout ce qui tourne autour de la technologie tel que le metaverse, la technologie blockchain. Cette perception de la société s’étend même jusqu’aux adeptes de jeux vidéo et d’appareils connectés.

Plus encore, on considère comme geek ceux qui ont un penchant spécifique pour les films, séries et animes de science-fiction (comme Star Wars ou Alien) ou encore les comics (et leurs adaptations).

Ce n’est pas tout. L’évolution de la définition du mot a permis d’étendre sa signification jusqu’à désigner une personne particulièrement habile dans un domaine précis. Cela ne peut pas toujours concerner le monde de la technologie pourtant. Aujourd’hui, une personne qui maîtrise la mécanique et qui en éprouve une passion ardente est appelée geek de la mécanique. Il en est de même pour un passionné du jardinage qui est aussi adroit dans les différentes manières et techniques de plantation : le geek du jardinage.

Sommes-nous tous des geeks du coup ?

Si l’on part de la dernière définition du terme, on peut affirmer que tout le monde peut être un geek. Il y a pourtant des conditions à remplir. En premier lieu, il faut éprouver une passion ardente pour le domaine. En second lieu, il faut avoir une parfaite agilité pour résoudre des problèmes ou même créer quelque chose dans le même domaine.

Dans ce cas, être un geek peut prendre un temps, des mois, voire des années. En effet, la poursuite d’un rêve n’est pas toujours facile. Eh oui ! Parce qu’on peut échouer maintes fois avant de réussir, parce qu’on peut passer des années à étudier une chose avant de la maîtriser. En outre, être geek implique de négliger la mode et tout ce qui change facilement.

Par ailleurs, être un geek pour quelque chose ne demande pas de choisir un domaine qui est plus apprécié de tous. On peut être geek sans que notre monde ne soit pas aimé par la majorité.

Dans cette optique, tout le monde peut devenir geek, mais tout le monde ne l’est pas. Alors, pour répondre à la question, il faut apporter cette nuance. On peut avoir l’envie de devenir geek sans pourtant suivre notre passion.

Geek, nerd, dork ; quelle différence ?

Beaucoup ont tendance à confondre le geek d’un nerd, d’un dork. Pourtant, ces termes revêtent une différence. Le geek est un expert dans son domaine et qui éprouve un fervent enthousiasme dans l’accomplissement de ses tâches. Le terme est plutôt utilisé pour complimenter la personne.

Le nerd

Le nerd quant à lui est définit comme une personne intelligente, qui possède aussi une expertise sur un domaine spécialisé. Mais son talent peut être excessif et la poursuite de son rêve peut l’obséder. Ajouté à cela, le nerd n’est pas très adroit dans tout ce qui est vie de société. Être un nerd peut donc être considéré comme péjoratif.

Au début, un nerd était quelqu’un de très studieux qui n’a pas pris le temps de passer un bon moment avec ses amis. Il ne boit pas et ne fume pas. C’est ainsi que l’on a donné ce qualificatif aux gens qui sont socialement maladroits. Au fil des ans, le mot reste utilisé mais dans un sens moins défavorable. C’est pour cela qu’on l’utilise pour décrire les personnes qui ont une passion excessive pour une activité ou un sujet distinct : Nerd des statistiques, de la langue, etc.

Le dork

Dork, pour terminer, traduit tout simplement la stupidité d’une personne. Un dork est complètement déconnecté de la société. Une telle personne tend à se comporter de façon ridicule envers son entourage. En général, on compare une personne d’une telle stupidité à une partie du corps taboue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.