in , ,

Émulateurs sur l’App Store : un faux départ avant une vague à venir ?

Après avoir finalement autorisé les émulateurs sur l'App Store sous la pression réglementaire, a supprimé dès le week-end dernier iGBA, le premier émulateur Game Boy Advance sur .

Longtemps banni de la plate-forme d'Apple, le premier émulateur Game Boy pour iPhone a fait une apparition fracassante mais très brève sur l'App Store la semaine dernière. Baptisé iGBA, ce logiciel permettait en théorie aux nostalgiques de replonger dans les pépites du célèbre jeu portable de Nintendo. Las, 48h seulement après son lancement, l'application a été retirée du magasin d'applications maison.

Une copie illégale démasquée

La raison ? L'émulateur iGBA n'était en fait qu'un plagiat éhonté du code source ouvert de GBA4iOS, un projet développé dans la plus pure tradition « fan » par le programmeur Testut. Quand ce dernier a constaté que son travail avait été dévoyé dans un cadre purement commercial, il n'a pu que dénoncer la supercherie auprès d'Apple.

YouTube video

Dans un premier temps, la marque à la pomme avait simplement évoqué des motifs de « spam et violation des droits d'auteur » pour justifier le retrait d'iGBA. Mais interrogée par la presse spécialisée, elle a fini par admettre que le véritable problème était ce plagiat caractérisé du code de GBA4iOS.

Feu vert pour l'émulation, mais…

Le chassé-croisé autour d'iGBA n'a pas seulement permis de démêler le vrai du faux. Il a aussi amené Apple à clarifier définitivement sa position sur les émulateurs de consoles rétro en général. Et bonne nouvelle, leur développement et leur distribution via l'App Store sont bel et bien autorisés !

Reste une subtilité de taille : pour obtenir l'aval de la firme de Cupertino, ces applications ne devront en aucun cas promouvoir ou faciliter les pratiques de piratage des jeux vidéo, qui restent illégales. Les développeurs zélés sont prévenus.

La voie est donc désormais ouverte pour une vague prochaine d'émulateurs légitimes sur le magasin d'apps maison. Parmi eux, GBA4iOS devrait logiquement tenir la corde, à condition de soigner son entrée pour ne pas connaître un sort similaire à celui d'iGBA.

De premiers pas chassés dans la bonne humeur

Malgré cet épisode pour le moins rocambolesque, l'autorisation de principe des émulateurs marque une belle avancée pour la communauté des joueurs mobile. Souhaitons que ces prémices un rien chaotiques ne soient que l'échauffement d'une série de lancements réussis dans les prochaines semaines.

Comme le veut l'adage, c'est souvent par l'erreur que la vérité émerge. Espérons qu'Apple appliquera désormais sa nouvelle ligne de conduite avec discernement, pour le plus grand bonheur des gamers nostalgiques en mal de rétrogaming.

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *