in

Porte arrachée d’un Boeing : sans siège, les bébés en danger sur un avion ?

Alors que des bébés se trouvaient à son bord, un Boeing de l'Alaska Airlines a évité de justesse un crash. Cet accident a ré-ouvert un débat vieux de 20 ans !

Le 5 janvier 2024, le vol Alaska Airlines 1282, effectuant un vol intérieur reliant Portland à Ontario, aux États-Unis, a dû effectuer un atterrissage d'urgence après avoir perdu une porte en plein vol. L'accident n'a fait que des blessés légers. L'appareil n'est autre qu'un Boeing 737 MAX 9, immatriculé N704AL. L'avion transportait à son bord 171 passagers dont des adultes, des enfants et des bébés, ainsi que 6 membres d'équipage.

Un Boeing a perdu sa porte de secours à 16 000 pieds : un danger pour les bébés à bord de l'avion ?

Alors que le Boeing s'approchait des 16 000 pieds, la porte de secours de l'avion a été arrachée mettant en danger les personnes à son bord, surtout les bébés. Le vol a subi une dépressurisation peu après son départ à 17h06. Il a rebroussé chemin pour se poser sans encombre à Portland à 17h26.

La porte de 27 kg fut retrouvée dans le jardin d'un particulier de Cedar Hill. L'équipage avait signalé un problème de pressurisation comme la Federal Aviation Administration (FAA) a indiqué. Une enquête sera donc menée afin de savoir ce qui s'est réellement passé. L'accident avait été évité grâce à un équipage qui s'est apprêtée à toutes les éventualités.

Quels sont les risques de la pressurisation chez les enfants de moins de deux ans ?

Voyager en avion avec de jeunes enfants est souvent difficile, en particulier ceux de moins de 2 ans. Cela peut soulever des préoccupations concernant la pressurisation de la cabine et ses effets sur les tout-petits. Heureusement, la pressurisation de la cabine est maintenue pour assurer le confort et la sécurité des passagers.

Les changements de pression atmosphérique pendant le décollage et l'atterrissage peuvent affecter les oreilles des enfants. Pour certaines compagnies, le port de ceintures de sécurité ou encore l'octroi d'un siège-passager à des enfants en bas-âge ne sont pas obligatoires.

Alors que cela est fortement recommandé pour assurer la sécurité des enfants mais aussi des adultes à bord de l'avion. Avec cet incident à bord de cet avion, le Boeing 737 MAX 9, ces obligations envers les bébés pendant le vol doivent être reconsidérées.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *