in

Autopilot Tesla : une révolution devenue un cauchemar ?

Autopliot Tesla

Lancé il y a 9 ans, l'Autopilot de a marqué une étape cruciale dans le domaine de la conduite assistée. Combinant maintien actif de la voie et régulateur de vitesse adaptatif, cette fonctionnalité a évolué constamment depuis sa mise en service initiale en version bêta.

Aujourd'hui, l'Autopilot est devenu une caractéristique standard sur près de 5 millions de véhicules Tesla à travers le monde. Cependant, malgré sa popularité, il semble que le développement de cette technologie n'avance pas dans la direction escomptée, suscitant le mécontentement croissant de ses utilisateurs.

Tesla, pionnier de la conduite autonome, a plusieurs fois manqué ses promesses de lancer une conduite totalement autonome de niveau 5. Bien que le Full Self-Driving (FSD) soit disponible en Amérique du Nord, son déploiement en Europe reste incertain. En dépit de ces retards, l'Autopilot demeure l'outil le plus répandu et utile de la marque, particulièrement apprécié pour sa commodité sur les routes principales et les autoroutes.

Les défis techniques qui manquent à satisfaire les clients

YouTube video

Un tournant notable dans l'efficacité de l'Autopilot a été observé après le retrait du radar par Tesla, laissant les caméras comme unique source de données. Cette décision a introduit des limites, notamment en conditions météorologiques défavorables où les radars auraient été plus fiables. De plus, les utilisateurs rapportent des problèmes tels que des freinages fantômes, nécessitant une vigilance accrue et parfois une intervention manuelle.

La fonctionnalité de surveillance de la concentration du conducteur, basée sur un capteur de couple au volant et une caméra interne, a également été source de frustration. Les alertes fréquentes et parfois erronées ont diminué l'expérience utilisateur. L'arrivée de la mise à jour de Noël 2023 a introduit une nouvelle fonctionnalité controversée. En cas de désengagement forcé répété, l'utilisation de l'Autopilot est limitée pour une semaine.

Ces problèmes ont engendré une baisse de satisfaction parmi les clients de Tesla. Certains allant jusqu'à remettre en question leur fidélité à la marque. Malgré cela, Tesla continue de privilégier le développement de nouvelles fonctionnalités, parfois au détriment de l'amélioration de l'Autopilot.

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *