in

Apple : Pourquoi les nouveaux iPad nous laissent perplexes

Apple dévoile discrètement son iPad de 10e génération s’affichant comme un outil de productivité et son nouvel iPad Pro de 6e génération.

Apple a joué cette fois-ci la carte de la discrétion en annonçant sans fanfare son iPad de 10è génération. Cet iPad aux couleurs chatoyantes débarque avec sa caméra selfie relocalisée. La société a aussi lancé un autre iPad Pro de 6e génération, équipé de la puce M2 de la société. Nous parlons ici de la fameuse puce qui vient de faire ses débuts dans les MacBooks plus tôt en début d’année.

On comprend la discretion de la firme à la pomme en auscultant d’un peu plus près ces 2 modèles.

L’iPad 10e génération, un outil de productivité

Apple conserve le design de l’iPad Pro, de l’iPad Air et de l’iPad Mini. Son iPad de 10e génération affiche un écran Liquid Retina de 10,9 pouces entouré d’une fine lunette. Le bouton d’accueil a toutefois disparu, remplacé par le capteur d’empreintes digitales Touch ID. Ce dernier est placé juste sur le bouton de verrouillage et d’alimentation que vous trouverez sur le bord supérieur de la tablette.

L’authentification Face ID n’est pas encore de la partie. L’iPad de 10e génération d’Apple est cependant, officiellement la première tablette de la société à avoir une caméra selfie frontale. Cette caméra ultra-large de 12 Mpx est relocalisée sur le bord paysage de la tablette. L’expérience d’appel est ainsi optimisée.

L’iPad de 10e génération délaisse le port Lightning pour passer à l’USB-C. Propulsé par la puce A14 Bionic, ce nouvel iPad est loin d’être la plus performante des tablettes d’Apple. Cet iPad semble plus conçu tel un outil de productivité. Ce que semble d’ailleurs confirmer la prise en charge du stylet.

Si tout cela semble alléchant, un point reste troublant. Ainsi, la tablette ne prend en charge que l’Apple Pencil 1ère génération, celui qui ne propose pas la recharge sans fil. Pire, comme l’ancien Pencil dispose d’un port lightning et le nouvel iPad arbore un USB-C, il faudra se munir d’un dongle si l’on veut recharger le stylet (dongle qui doit s’acheter en sus de la tablette).

La tablette est d’ores et déjà disponible en précommande à partir de 589 euros pour une expédition prévue le 26 octobre. Elle se décline en argent, bleu, rose et jaune.

Le nouvel iPad Pro de 6e génération

L’iPad Pro conserve lui aussi le design signature de cette catégorie de tablettes. Elle a aussi gardé sa caméra frontale sur son bord supérieur. Apple semble ici, prioriser l’utilisation de Face ID lors de sessions de chat vidéo.

Cette tablette s’illustre toutefois en intégrant la puce M2. Elle est donc aussi puissante que les ordinateurs portables phares de la société.

Apple a aussi annoncé une nouvelle fonctionnalité pour l’iPad Pro sous iPadOS 16. Cette fonctionnalité permet de détecter l’Apple Pencil de 2e génération jusqu’à 12 millimètres au-dessus de l’écran. Cet iPad-ci a donc le contrôle du mouvement des curseurs et des pinceaux avant d’écrire. Cela va améliorer la précision des artistes. Cette mise à niveau facilite la transition des tablettes à dessin de Wacom vers l’iPad Pro et le Pencil.

Ce qui ne va pas sur cet iPad Pro ? Il n’a pas de touches fonctions sur le clavier en accessoire, ce que les professionnels auraient apprécier. De plus, à part le gain marginal avec la puce M2, tout ceci reste assez similaire à la génération précédente.

Cet iPad Pro est aussi déjà disponible en précommande à partir de 1 069 euros pour une disponibilité prévue le 26 octobre. Il est accessible en finition argentée ou grise et dans les deux tailles de 11 et de 12,9 pouces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.