in

Un prêt-à-porter connecté

La robolution est en marche. Prochaine étape ? Les vêtements. Et ils auraient déjà bien commencé leur transformation. Sous vêtements vibrants contrôlés par une application, tee-shirt qui tweet ou encore combinaison qui recharge son iPod, le 2.0 devient à la mode.  Décryptage d’une nouvelle fashion week connectée.

Un prêt-à-porter connecté !
Un prêt-à-porter connecté !

Les dessous connectés

On commence avec les dessous. On vous en avait déjà parler : le “true love tester”, le soutien-gorge intelligent qui se dégrafe tout seul en présence de l’amour, la  culotte Ohmibod connectée via Bluetooth, les sous-vetêments Ergoskin, qui visualisent votre posture ou encore les fameux  “Funderwear” de Durex. Les sous-vêtements se connectent pour le meilleur et pour le pire.

Equipés de capteurs électroniques, le soutien-gorge Ravijour serait capable d’analyser en temps réel le rythme cardiaque de son utilisatrice, son niveau d’excitation et les émotions qu’elle ressent. Via Bluetooth, il transmettrait ses informations à son smartphone qui déciderait où non de s’ouvrir en fonction des réels sentiments où non de la Belle. La culotte  Ohmibod, elle aussi équipée de capteurs, vibrerait sur commande d’une application smartphone. Mais aussi, les sous-vêtements Ergoskin qui visualisent votre posture et vous évite ainsi mal de dos, torticolis et coubatures. Et enfin, les “Funderwear” de Durex, même principe, permettrait à votre partenaire de vous faire vibrer à distance.

Un prêt-à-porter connecté !
Un prêt-à-porter connecté !

Les tee-shirts sont également à l’honneur.

En 2006, le “t-qualiser” faisait son apparition et réagissait au rythme de la musique grâce à un panneau éléctroluminescent. Pas de connexion Bluetooth pour celui-ci, mais dans le TShirt OS de Ballantines en partenariat avec Cutecircuit, on trouve bien plus qu’une simple fonctionnalité. Ecran LCD, caméra, microphone et accéléromètre, le vêtement pourrait en plus de tout ça, être relié au smartphone de son utilisateur et accéder à son compte twitter,  facebook et même à sa playlist.

Tee-shirt connecté toujours, le “Hitoe” écoute votre coeur. Oui, un bon nombre de tee-shirt 2.0 sont enfaite dédiés à la santé. Pour le “Hitoe”, des nanoparticules seraient capables de capter votre pouls et de le transmettre à votre smartphone via Bluetooth. L’objectif ici étant d’obtenir un meilleur suivi médical de votre rythme cardiaque. Le OM Signal, serait lui capable de mesurer votre pouls, votre respiration, votre taux d’humidité, la température de votre corps et la température de votre environnement. Il détermine ainsi le nombre de calories que vous avez brûlées. Et bien sur, toutes ces données vous sont transmises sur votre smartphone grâce à sa connexion Bluetooth 4.0. Dans le même genre, le Hexoskin vous communique votre rythme cardiaque, votre rythme pulmonaire, votre capacité de récupération, votre fréquence respiratoire et j’en passe pour vous élaborer un programme personnalisé, améliorer votre santé et votre sommeil.

Un prêt-à-porter connecté !
Un prêt-à-porter connecté !

A la fashion week de Paris, on combine mode et technologie avec le “L-shirt”. Equipé d’un écran lumineux, le bijou de la société française Coperni pourrait afficher des images et des logos personnalisés. Le tee-shirt aurait une batterie de 6 heures et se rechargerait grâce à un port USB. Pas encore de connexion Bluetooth ou wi-fi pour le L-shirt mais ça ne saurait tarder.

Pas de fashion faux pas quand on est connecté !

Incroyable mais vrai ! Des étudiants du MIT, une des plus prestigieuse université des Etats-Unis auraient mis en place un manteau capable de se gonfler d’air à chaque fois qu’un de vos amis “Like” une de vos publications sur Facebook. Et en se gonflant, la veste imite la sensation d’un câlin, et si cet ami la possède également vous pouvez le lui rendre.

Un prêt-à-porter connecté !
Un prêt-à-porter connecté !

Dans un autre style, Sensoree Gee propose le “Mood sweater”, un pull qui change de couleurs en fonction de vos émotions. Au doigt du porteur, un capteur d’activité électrodermale et autour du vêtements, des LED. Rouge quand vous êtes énervé, rose quand vous êtes excités ou encore bleu quand vous êtes calme, le “Mood sweater” traduit vos émotions hautes en couleur !

Un prêt-à-porter connecté !
Un prêt-à-porter connecté !

On n’oublie pas les chaussures, Adidas se lance dans la tweetosphère avec des nouvelles basket. Si vous n’aviez jamais imaginé tweeter depuis une chaussure, c’est désormais possible. Enfin, ça le sera d’ici 2016 puisque Adidas compte lancer son modèle d’ici là. La chaussure est équipée d’un écran LCD et d’un logiciel capable d’afficher les tweets.

Toujours pour les sportifs connectés, une combinaison serait désormais capable de recharger votre iPod ! Oui, l’énergie que vous dégagez en faisant du sport et la chaleur que vous produisez se transformeraient en véritable source d’alimentation pour votre mp3. Et si vous trouvez le concept trop encombrant, ne vous en faites pas, il existe la veste génératrice d’électricité qui transforme cette fois votre énergie en lumière ! Combinez les deux et vous aurez de quoi éclairer vos nuits sportives et de quoi écoutez de la musique jusqu’au petit matin !

Un prêt-à-porter connecté !
Un prêt-à-porter connecté !

Assez parlé de sport, parlons petite robe de fifille. Connectée toujours ! La “Intimacy 2.0” devient transparente quand votre rythme cardiaque s’accélère. Ne paniquez pas, on vous explique tout. Intimacy a été crée en 2011 par le designer néerlandais Daan Roosegaarde dans le but “d’explorer les relations entre intimité et technologie”. A l’origine, le vêtement serait opaque et deviendrait transparent quand l’excitation monte et que le rythme cardiaque de son utilisatrice augmente. (Le concept est intéressant mais il faudra juste éviter de la mettre pour faire un jogging!)

Robe toujours, la “Climate Dress” ! Mais cette fois, rien à voir, c’est à l’environnement et à la pollution qu’elle réagit ! En effet, équipée de LED, elle s’illumine en fonction du taux de CO2 qui se trouve autour d’elle ! Et plus le niveau de pollution est élevé, plus la robe clignote ! (A ne surtout pas porter en ce moment à Paris au risque d’être une vraie boule à facette !! )

Nous on va allez se rhabiller !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.