in ,

La sexualité connectée, la technologie jusque dans nos lits !

Pas un domaine n’y échappe. Même dans l’intimité, les objets connectés sont en vogue. A l’honneur, soutien-gorge intelligent, culotte 2.0, oreillers connectés ou encore applications smartphones coquines.

La sexualité connectée !
La sexualité connectée !

Oui, on aura vraiment tout vu ! Le soutien-gorge connecté débarque sur le marché.

“Un jour mon prince viendra, un jour on s’aimera…” Et pour en être sur, votre soutien-gorge ne s’ouvrira qu’en sa présence (et en la présence de votre Iphone aussi). En effet, la firme japonaise Ravijour crée un soutien-gorge doté de capteurs électroniques qui serait capable d’analyser en temps réel le rythme cardiaque de son utilisatrice, son niveau d’excitation et les émotions qu’elle ressent. Et toutes ces informations, le soutien gorge high tech les transmet via Bluetooth sur une application smartphone. Et la, surprise ! Si la courbe du rythme cardiaque et du sentiment amoureux dépassent un seuil prédéfini (100), le smartphone déverrouille le soutien-gorge automatiquement! Et vice (sans jeu de mot) -versa, si le résultat est négatif, il sera impossible d’ouvrir le soutien-gorge !

La firme va même plus loin. Non, le soutien-gorge ne risquera pas de s’ouvrir pendant une séance sportive, il distingue accélération cardiaque et amour véritable ! Par contre, si vous êtes célibataire,  ne perdez surtout pas votre Iphone sous peine de rester bloquer dans le sous-vêtement jusqu’à ce que Roméo arrive !Toujours en expérimentation, le prix de ce soutien-gorge intelligent n’a pas encore été dévoilé.

La sexualité connectée !
La sexualité connectée !

Vous en rêviez, Durex l’a fait ! La branche australienne a développé des sous-vêtements vibrants. Culotte, soutien-gorge ou encore boxer, ils seraient équipés de capteurs et pourraient vibrer grâce à une application sur votre smartphone. Le principe est simple, vous enfilez ces “Fundawear”, vous choisissez la partie de votre partenaire que vous souhaiter faire vibrer et vous l’indiquer à votre smartphone. Les capteurs se chargent du reste ! Bon, heureusement, cette “durexexperiment” n’en ai encore qu’au stade du prototype et on est pas sure qu’elle arrive réellement sur le marché ! En même temps, il faut oser !

Et ce ne sont pas les seuls sous-vêtements connectés ! Souvenez vous, on vous avait parlé de Ohmibod, les culottes connectés !

massage

Prototype toujours, la eSSAGe Massage Suit : la combinaison de massage numérique connecté par wi-fi ! André Cofield, son créateur, règle le problème des relations à distance. Comme pour les sous-vêtements Durex, cette combinaison permet de faire un massage depuis le bout du monde ! Lorsque votre partenaire l’enfile, le costume se connecte en wi-fi et grâce à une application pour smartphone, son corps passe alors entre vos mains et vous pouvez lui faire un massage en direct ! Vous, ou un professionnel, c’est à vous de choisir sur votre application Apple ou Android.

La sexualité connectée !
La sexualité connectée !

Loin des yeux, près du coeur ! Les objets connectés rendent plus faciles vos relations à distance. Le Pillow-talk vous rend votre vie conjugale ! Comment ça marche ? Et bien c’est très simple, le système est composé de deux éléments : un oreiller, qui reproduit les battements du coeur de votre partenaire, et une ceinture, placée autour de votre thorax qui enregistre et transmet vos battements. Lorque votre partenaire s’endort, au bout du monde, votre oreiller s’allume et en plaçant votre tête dessus, vous pouvez sentir les battements de son coeur en temps réel ! Bon, la encore, le Pillow talk n’est qu’un projet (de 2011) qui ne verra sûrement jamais le jour.

La sexualité connectée !
La sexualité connectée !

Et puis bien sur, on n’allait pas parler d’intimité sans parler de Lovepalz, le sextoy connecté. “Hera” pour madame et “Zeus” pour monsieur, sont reliés à une application smartphone qui permet une syncronisation en temps réel. Oui, les mouvements, la rapidité et même la pression sont enregistrés et reproduit de madame vers monsieur et de monsieur vers madame ! Les deux sextoys sont capables d’interagir entre eux et même d’interagir avec un autre partenaire. Le Lovepalz est libertin et propose de se connecter également avec son amant caché.

Bon, un peu ridicule mais au moins, on est protégé des MST.

La sexualité connectée !
La sexualité connectée !

Le sextoy est proposé à 189 dollars (135 euros), soit 378 dollars pour les deux : Hera et Zeus (270 euros) sur ce site internet.

La sexualité connectée !

Et ce n’est pas tout, la révolution des objets connectés a crée l’e-kiss, le web-bisou. Au programme, deux têtes de cochons en peluche  (oui, il va falloir nous expliquer.. ?), équipées de lèvres de silicones. En embrassant votre robot, votre partenaire recevra une simulation du mouvement de vos lèvres et ce, même de part et d’autre de l’atlantique. Mouvements, pression ou encore forme des lèvres, la multitude de capteurs est capable de reproduire vos baisers à distance. Et pour encore plus de profondeur, les amoureux peuvent même se regarder dans les yeux (enfin dans les yeux de leurs avatars) grâce au visiophone intégré.

Bon, la encore, il s’agit d’un prototype. (Et ce n’est finalement peut-être pas si mal, qui a envie d’embrasser une sorte de pokémon-cochon ?)

La sexualité connectée !
La sexualité connectée !

Les applications coquines sont également à l’honneur ! Une application fonctionnant avec les Google Glass, vous permettrait de pimenter votre vie sexuelle. En effet, l’app “Sex with Glass” permettrait à son utilisateur de se filmer en pleine action “sous tous les angles” et même de découvrir le point de vue de son partenaire. Et ce n’est pas tout, l’utilisateur peut connecter d’autres objets 2.0 à son coït et ainsi baisser la lumière, mettre de la musique ou encore consulter le Kama-sutra sur internet. Et protection de la vie privée oblige, la vidéo n’est disponible que pendant 5 heures avant de s’effacer définitivement.

Alors, ça tourne ?

La sexualité connectée !
La sexualité connectée !

Autre application, “Lick this app”, qui vous entraîne à faire des cunnilingus ! Et heureusement, la première chose que vous propose l’application, c’est de mettre un film plastique sur votre smartphone. Oui, comme ça vous évitez de lécher toute les bactéries de vos téléphones cellulaires. Plusieurs exercices proposés pour devenir le dieu du cunni : le Up’ and down, qui consiste à éteindre l’interrupteur et rallumer la lumière avec votre langue, le circle, qui vous invite à travailler la rotation en “taillant un crayon” ou encore le freestyle, qui vous fait jouer avec un ballon.

Alléchant, comme appli hein ?

La sexualité connectée !
Passage du désir – 75004 PARIS

Rue Saint-Martin à Paris, “Passage du désir”, dans un love store chic et class, bien loin des sexshops glauque de Pigalle, on s’occupe du “développement durable du couple” et oui, on adore les objets un peu high tech ! Mais rien à voir avoir les sous-vêtements Durex ou le pillow-talk, et pour cause, “ces objets sont en expérimentations et pas en vente”. Mais en ce qui concerne le sextoy connecté, on y trouve le Smartlove. Même principe que le Lovepalz, il s’agit d’un jouet connecté pour adulte.

Mais pas de réticence envers les objets connectés,

“C’est juste qu’ils ne sont pas sur le marché. S’ils y étaient,  je pense que l’on en vendrait certains. Pour l’instant, les objets que l’on propose ne sont pas connectés en wi-fi mais certains fonctionnent avec une télécommande : oeufs, boules de geicha ou encore string vibrants…! – Elisa, vendeuse depuis quelques mois.

Passage du désir 11 rue Saint-Martin 75004 PARIS

2 Comments

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.