in

Tout ce qu’il y a à savoir sur un oxymètre

L’oxymètre est un dispositif non invasif et indolore permettant de mesurer la saturation en oxygène du sang. Il permet de prendre diverses mesures médicales.

Un oxymètre détecte rapidement les changements les plus minimes du niveau d’oxygène dans le sang. Il montre l’efficacité du sang à transporter l’oxygène vers les extrémités du corps, les plus éloignées du cœur. Cette petite pince s’utilise aussi bien en établissement hospitalier qu’au domicile d’un particulier. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur cet appareil.

Si vous recherchez un oxymètre, n’hésitez pas à consulter notre comparatif du meilleur oxymètre.

Comment fonctionne un oxymètre ?

Ce capteur SpO2 est un appareil médical mesurant le niveau de saturation en oxygène dans le sang. Il se présente sous la forme d’un appareil se clipsant sur le bout d’une extrémité du corps. L’oxymètre peut donc se pincer sur les doigts, les orteils ou les lobes de l’oreille.

Une fois clipsé sur une des extrémités du corps, ce dispositif étudie la façon dont la lumière la traverse. L’absorption de la lumière diffère en effet suivant la couleur du sang. Quant à cette couleur, elle change en fonction du pourcentage en oxygène qu’il contient. Les données récoltées par cet appareil déterminent donc le volume d’oxygène contenu dans le sang.

En mesurant le pouls, l’oxymètre détermine également la fréquence cardiaque de l’individu testé.

Pourquoi utiliser un capteur SpO2 ?

Les professionnels de la santé peuvent aussi l’utiliser pour évaluer l’efficacité d’un nouveau médicament pulmonaire ou cardiaque. Les informations qu’il fournit permettent de déterminer si une personne a besoin d’une assistance respiratoire. Elles permettent de déterminer la capacité d’un individu à gérer efficacement d’intenses activités physiques.

Cet appareil permet également de détecter si un individu fait de l’apnée du sommeil ou non. Ce trouble, s’il n’est pas détecté et traité à temps, augmente les risques d’hypertension artérielle, d’obésité et de la survenue d’une crise cardiaque. La plupart des gens ne savent même pas qu’ils souffrent de ce trouble de respiration.

D’où provient la technologie d’oxymétrie ?

La technologie de l’oxymétrie remonte aux années 1930. À cette époque, la transmission de la lumière à travers la peau a été étudiée et les données qu’elle pouvait fournir ont été développées. Toutefois, les modèles utilisés actuellement n’ont commencé à apparaître que dans les années 1960 et 1970. Hewlett Packard a été la première entreprise à concevoir de tels appareils pour les oreilles. 

À l’époque cet équipement a été de grande taille et largement utilisé dans les établissements cliniques du sommeil.

Toutefois, la méthode invasive consistant à exploiter la diffusion de la lumière à travers une extrémité du corps revient à Takuo Aoyagi. Ce bioingénieur a développé l’oxymétrie dans les années 1970. Depuis lors, la taille de l’appareil n’a cessé de diminuer, tout comme son coût de fabrication. Cette technologie a été popularisée et désormais accessible à un nombre croissant de personnes.

Comment utiliser ce capteur SpO2 ?

Cet appareil est très simple à utiliser. Il suffit de suivre les étapes suivantes pour obtenir des informations d’importance médicale.

  • Enlevez tous vos bijoux et vernis à ongles.
  • Veillez à ce que l’extrémité sur laquelle vous voulez clipser l’oxymètre, soit bien chaude. Cette extrémité doit également être bien détendue et placée à un niveau en dessous de celui de votre cœur.
  • Clipsez maintenant l’appareil sur le lobe de votre oreille, le bout d’un de vos doigts ou de vos orteils.
  • Gardez le dispositif allumé durant tout le temps nécessaire pour la surveillance de votre pouls et de votre saturation en oxygène.
  • Retirez maintenant l’appareil une fois l’examen réalisé.

Comment interpréter les données fournies par un oxymètre ?

Les oxymètres vendus sur ordonnance ont une précision de 4 à 6 %. Ces appareils fournissent donc des informations assez précises sur le niveau de saturation en oxygène du sang et la fréquence cardiaque.

Le niveau de saturation en oxygène du sang doit normalement être supérieur à 95 %. Un pourcentage de 92 % ou moins indique un problème de santé. Ce niveau suggère une hypoxémie potentielle. Il faut alors procéder à des tests médicaux supplémentaires. Le fait d’avoir un taux temporairement inférieur à ce niveau peut ne pas causer de dommages graves. Cependant, si cette condition se répète ou persiste, elle peut causer de graves dommages cellulaires.

Il faut tenir compte du fait que le teint de la peau peut affecter cette lecture. L’efficacité de cet appareil diminue chez un individu au teint foncé. Pour cette raison, il convient de remettre l’interprétation des données fournies par une oxymétrie à un professionnel de la santé. En effet, le médecin est le seul à pouvoir décider si d’autres tests ou traitements sont appropriés. Il sera en mesure de dire ce qu’il faut faire en fonction des résultats.

À savoir également que les mesures d’oxymétrie sont généralement moins précises que celles des gaz du sang. Cela vaut tout particulièrement pour ceux qui ont la peau plus foncée.

Quelques oxymètres portables accessibles sur le marché

Ces capteurs se sont vulgarisés au point de se retrouver dans quasiment tous les appareils portables de renom. Cette vulgarisation a commencé avec le tracker de fitness Withings Pulse Ox. Cet appareil déterminait la concentration en oxygène dans le sang en plaçant le doigt sur le capteur se trouvant à l’arrière de cet appareil.

La prise de mesures s’est simplifiée depuis en se réalisant à partir du poignet. Voici d’ailleurs quelques appareils intégrant un capteur SpO2 et se portant au poignet.

L’Apple Watch Series 6

Apple a introduit le capteur SpO2 dans sa montre Watch Series 6. Cette montre connectée peut désormais déterminer la saturation en oxygène dans le sang de son porteur pendant son sommeil. Elle permet donc de savoir si le porteur fait ou non de l’apnée du sommeil.

L’application Oxygène sanguin de votre Apple Watch permet de faire un test SpO2 en 15 secondes. L’information obtenue est ensuite enregistrée dans l’application Apple Santé.

Promo -7%
amazon
429.00 399.00
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Certains appareils connectés Fitbit

Toutes les montres connectées Fitbit Versa, la Charge 5 et la Fitbit Sense intègrent un capteur SpO2. Contrairement à ce qu’il y a chez les autres firmes, le capteur ne se focalise pas sur les contrôles ponctuels. Il permet en effet d’enrichir les informations sur votre oxymétrie tout au long de votre sommeil si vous vous abonnez à Fitbit Premium.

Les abonnés à Fitbit Premium permettent aussi de détecter un changement de rythme respiratoire aussi minime soit-il. Ces modifications permettent de prévenir les symptômes dans le cadre de l’étude Fitbit Covid-19.

Et pour plus de praticabilité, la firme a aussi développé un cadran spécial pour la Fitbit Versa SpO2. Vous aurez ainsi toutes les informations au premier plan dès que vous jetez un coup d’œil sur votre montre.

amazon
Non disponible
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Les montres connectées Garmin

Garmin Fenix 6X intègre un oxymètre.

Cette société intègre un oxymètre dans la plupart de ses montres connectées. Il en est ainsi de la Fenix 7, la Fenix 6X, la Fenix 5X, la Vivoactive 4 et la Forerunner 245/645/945. Lorsque vous regardez votre écran, vous verrez la concentration en oxygène dans votre sang, combinée avec des informations sur votre altitude. Cette donnée a une importance particulière pour tous les amateurs de la randonnée, les sports alpins et les grandes expéditions.

Notez que la Garmin Vivosmart 4 est capable d’enregistrer les pourcentages d’oxygène dans le sang durant votre sommeil. L’appareil s’arrête avant de vous alerter sur l’apnée du sommeil pour vous permettre de consulter les données vous-même.

Ce capteur est désactivé par défaut sur la plupart des appareils portables, car il réduit la durée de vie de la batterie. Vous pouvez donc vérifier ponctuellement votre pouls et votre niveau de saturation en oxygène. Cependant, vous pouvez activer la surveillance continue nocturne.

La Withings Scanwatch

Cette montre connectée est équipée d’un oxymètre permettant de surveiller le pourcentage d’oxygène dans le sang. La société peut établir un graphique appelé Troubles respiratoires à partir des informations qu’elle récolte durant le sommeil.

Vous pouvez aussi prendre des mesures ponctuelles pour parcourir le menu de la montre sur l’appareil lui-même.

amazon
299.00
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Les montres connectées Huawei

Les montres connectées Huawei comme Huawei Watch GT 3, GT2e et la GT2 Pro possèdent toutes un capteur SpO2. Ce dispositif de surveillance de la santé n’effectue aucune lecture durant le sommeil, mais il permet des lectures ponctuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.