in

[TOP] Les meilleurs remake live-action de Disney

disney remake

Disney s’est lancé dans les remake live-action après qu’Alice au pays des merveilles de Tim Burton a gagné des milliards de dollars. Découvrez ci-dessous les classiques de Disney qui ont fait l’objet d’une reprise.

Basé sur le film d’animation 101 Dalmatiens, Cruella de Craig Gillespie sort en salles. Ce remake est disponible pour les abonnés premium de Disney+. Il s’agit de la dernière version grand public d’un classique dans la récente vague de films à succès tels que Le Roi Lion, Aladdin et La Belle et la Bête. Plusieurs autres mises à jour en live-action ont déjà été annoncées. Voici le classement des 14 remake live-action de Disney.

14. La Belle et le Clochard (2019)

La Belle et le Clochard est le premier remake de Disney à ne pas bénéficier d’une sortie en salle, mais à être diffusé en exclusivité sur Disney+. Le film met en vedette les voix de Tessa Thompson et Justin Theroux dans le rôle de la Belle et le Clochard. Ces derniers sont joués par de vrais chiens dont les visages sont animés par ordinateur pour correspondre aux dialogues.

Bien que la Belle et le Clochard conserve une partie de l’attrait du film original, ce remake présente un mélange maladroit d’animaux vivants et d’animation par ordinateur. La magie idiosyncratique de l’original de 1955 à peu près disparu du film.

13. Le Roi Lion (2019)

Le Roi Lion n’est pas techniquement un film en live-action, mais plutôt un remake généré par ordinateur et photo réaliste du film original de 1994. Réalisé par Jon Favreau, il reprend essentiellement le film d’animation, en s’inspirant également de la conception de la comédie musicale de Broadway.

Le film a été salué pour l’excellence de son casting vocal, qui comprenait Beyoncé, Seth Rogen et Billy Eichner. En revanche l’image de synthèse peu originale a été critiquée pour son manque d’émotion dans la représentation des personnages.

12. Mulan (2020)

L’un des remake les plus attendus de Disney, Mulan, est finalement sorti exclusivement sur Disney+. Il diffère considérablement du film d’animation de 1998 et forme une adaptation améliorée du poème original « La ballade de Mulan ».

Mulan est bien meilleur que son prédécesseur animé. Le film présente des acteurs majoritairement chinois, des séquences d’action magnifiquement chorégraphiées et un plus grand respect de la culture chinoise.

Cependant, ce dernier peine à être fidèle au film d’animation tout en essayant de raconter une nouvelle histoire. Le résultat obtenu montre une certaine incohérence et un grand écart de tonalité.

11. Aladdin (2019)

Le film Aladdin de Guy Ritchie (2019) constitue presque un remake à l’identique du film d’animation de 1992 de Disney. Guy Ritchie a été critiqué pour sa direction du film et plus particulièrement pour les scènes musicales d’Aladin. Ces derniers ont été soit étrangement ralentis (« Prince Ali »), soit accélérés en post-production.

Le point positif d’Aladdin est la performance de Will Smith dans son rôle du Génie. Il a réussi à succéder à la prestation vocale remarquable de Robin Williams dans le film original. Le Génie joué par Will Smith interprète le personnage avec brio.

10. Alice au pays des merveilles (2010)

Bien qu’Alice au pays des merveilles n’ait pas été le premier remake en prises de vues réelles de Disney, sa popularité a inspiré la tendance.

Réalisé par Tim Burton, ce dernier est librement inspiré à la fois du film d’animation de 1951 et des romans de Lewis Carroll.

Alice au pays des merveilles diffère beaucoup de son prédécesseur animé. Ce remake de Disney se caractérise par la réalisation trop stylisée de Tim Burton, qui se laisse parfois submerger par sa propre conception visuelle.

Il a été critiqué à juste titre pour avoir sacrifié la cohésion narrative au profit du style, mais il reste un film assez agréable.

9. Dumbo (2019)

L’histoire d’un petit éléphant qui apprend à voler prend de grandes dimensions lorsque Burton construit un casting humain autour de lui.

Il fait revenir ses anciennes stars de Batman Returns pour jouer le rôle d’un riche imprésario et du petit maître de piste. Notamment Michael Keaton et Danny DeVito. Quant à Eva Green, elle s’impose comme la trapéziste Colette Marchant.

Dumbo ne ressemble pas à un éléphant photoréaliste. Bien que sa peau soit recouverte de cuir et que son corps soit aussi lourd que celui d’un véritable éléphant, ses yeux sont toujours aussi grands et brillants. Ils sont capables de transmettre toutes les émotions qu’il ne peut exprimer par la parole.

8. Jean-Christophe & Winnie (2018)

Jean-Christophe & Winnie ne représente pas un remake live action de la franchise Winnie l’ourson de Disney, mais une réimpression de l’histoire classique. Il suit Jean Christophe à l’âge adulte, interprété par Ewan McGregor, alors qu’il perd son imagination et renoue avec son enfance.

Ce remake a réussi à ajouter un côté plus sombre à Winnie l’Ourson. En Effet, il a introduit les angoisses de l’adulte Christopher et en les mélangeant avec l’ours en peluche léger et philosophe.

Jean-Christophe & Winnie est nettement meilleur que certains des autres remake en prise de vue réelle. Le film est un ajout chaleureux et légèrement oubliable à la franchise Winnie l’ourson.

7. La Belle et la Bête (2017)

La Belle et la Bête a fidèlement adapté le film d’animation de 1991 et ajouté plusieurs chansons de la comédie musicale populaire de Broadway. Il est marqué par l’interprétation de Belle par Emma Watson et de la Bête par Dan Stevens.

Bien que ce remake soit similaire au film d’animation, il a réussi à revitaliser l’histoire. Il a créé un monde richement texturé et plus nuancé que dans le film original.

La Belle et la Bête est à la fois une merveilleuse imagination du film d’animation de 1991 et un film romantique visuellement luxuriant qui peut se suffire à lui-même.

6. Les 101 Dalmatiens (2000)

L’animation 101 Dalmatiens de 1961 a été l’un des plus grands succès de Disney. Compte tenu de l’inflation, c’est le douzième film le plus rentable actuellement de l’histoire du box office américain. Mais la grande critique du film est que les chiens ne sont pas humanisés comme ils l’étaient la première fois.

Le remake a, cependant, un atout majeur en sa faveur : une Glenn Close au caractère exceptionnel dans le rôle de Cruella de Vil. Ce rôle lui a valu une nomination pour le Golden Globe de la meilleure actrice.

5. Maléfique (2014)

Maléfique a été le premier remake Disney live-action à adopter une approche radicalement différente du film d’origine. L’histoire se déroule du point de vue de la méchante. D’ailleurs, Angelina Jolie a reçu des éloges pour son interprétation sympathique de Maléfique.

Maléfique regorge d’effets visuels époustouflants et d’une stylisation baroque unique de son monde féerique.

Le film développe pleinement les deux rôles principaux féminins – Maléfique et Aurore, qui est interprétée avec une vulnérabilité déchirante par Elle Fanning.

Bien qu’il présente certaines faiblesses dues à une partition musicale et à des images de synthèse surchargées, Maléfique devient une histoire complexe sur la maternité et les traumatismes.

4. Peter et Elliott le Dragon (2016)

Le réalisateur des Amants du Texas et A Ghost Story, David Lowery, dirige cette histoire sur le lien entre l’humain et l’animal. Ce drame améliore considérablement la comédie musicale désuète de 1977.

Bien qu’il soit une production à gros budget imprégnée d’images de synthèse, l’une des grandes forces de Peter et Elliott le Dragon est sa subtilité et son relatif minimalisme. Lowery ne perd pas de vue le noyau émotionnel de l’histoire. C’est un film triste, parfois même amer sur l’abandon et la perte. (A noter que le réalisateur est à pied d’œuvre sur un remake de Peter Pan prévu pour Disney+)

3. Cruella (2021)

Le réalisateur de « Moi, Tonya », Gillespie, offre un plaisir estival aussi inattendu que délicieux. Une saga policière comique, à la fois nerveuse et même violente, mais surtout sans danger pour les familles.

Le film met en valeur le travail brillant de ses acteurs, qui incarnent des fashionistas en guerre. Le seul petit inconvénient étant la mise en place obligatoire d’une suite, mais on l’oublie rapidement.

2. Le livre de la jungle (2016)

Le Livre de la jungle de Jon Favreau est l’un des rares remake de Disney à recevoir des éloges presque universels. Il s’inspire à la fois du film d’animation de 1967 et de la collection d’histoires originales de Rudyard Kipling.

Les effets visuels du Livre de la jungle parviennent à créer un sentiment d’émerveillement sans paraître irréaliste. Le film reste fidèle à l’esprit indiscipliné du film original.

1. Cendrillon (2015)

Cendrillon de 2015 est sans aucun doute le film le meilleur remake Disney en live-action. Il a été acclamé par tous pour sa réalisation, sa partition musicale, ses costumes, sa fidélité au film d’animation de 1950 et les performances de Lily James, Cate Blanchett et Richard Madden.

Réalisé par Kenneth Branagh, Cendrillon réussit à moderniser le film d’animation désuet tout en conservant son côté nostalgique et romantique.

Branagh saisit la nouvelle profondeur émotionnelle d’Ella sans surcharger le scénario ni perdre le contrôle de la mise en scène du film.

Cendrillon conserve son charme classique sans affaiblir le personnage principal. Ce film est magnifiquement conçu et trouve le juste équilibre entre la fidélité au film original et une histoire nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.