in ,

Test de la Runsense SF-810 d’Epson, une montre connectée pour runner

Amis sportifs bonjour ! La Runsense SF-810 devrait vous intéresser, avec son capteur cardiaque et son moniteur GPS. L’équipe d’Objetconnecte.net l’a testé pour vous afin de vous assurer de sa fiabilité. 

Présentation de la Runsense SF-810

La Runsense SF-810 fait partie de la gamme Runsense d’Espion qui rassemble 5 modèles de montre connectée GPS dédiés à la course à pied. La montre que nous vous présentons aujourd’hui est la dernière née de la gamme et possède un capteur cardiaque qui faisait défaut à ses précurseurs.

[ot-video type= »youtube » url= »https://www.youtube.com/watch?v=22wNGOFumIM »]

Marque : Epson

Catégorie : montre GPS

Date de sortie : déjà disponible

Prix : 299 euros – Achetez-là sur Amazon en livraison 24h

Autonomie : 20 heures

Concurrent principal : Le nouveau bébé d’Epson nous fait penser à la Garmin Forerunner 620, un modèle exclusivement dédié à la course à pied.

Testée sur : iPhone 5

Une boite toute en plastique (unboxing !)

L’avantage de ce type de boite est clair, vous avez un visuel direct sur le produit. La montre est plutôt bien présentée et on se rend facilement compte de l’épaisseur du cadran.

1

Au niveau des informations présentes sur la boite, le moins que l’on puisse dire c’est qu’Epson ne s’est pas foulé. A l’avant vous avez une série de vignettes pas toujours très explicites pour vous détailler les fonctions, et à l’arrière on vous informe que l’adaptateur secteur pour le chargeur est vendu séparément et  la compatibilité de la montre avec les différents modèles de smartphone.

4

On arrive sans difficulté à sortir la montre de son écrin en plastique, et tout de suite la douceur du bracelet étonne. Le caoutchouc est très agréable. Le cadran de la montre semble à l’épreuve de vos sorties running sous la pluie.

7

Le chargeur est assez discret et plutôt pratique (si vous le cherchez, il est caché à l’intérieur du socle en carton). La montre se clipse très facilement dessus.

Design et ergonomie

6

Tout de suite l’impression se confirme, c’est une montre très agréable à porter qui fait facilement oublier sa présence. Pourtant, je suis loin d’être un amateur de montre, notamment à cause du manque de confort des montres que j’ai eu l’occasion de porter. Le cadran est assez imposant et la montre prend de la place sur le poignet.

8

Le design n’est pas très recherché, mais la teinte gris claire qui entoure le cordon ressort un peu du noir profond de l’ensemble et le fait ressortir. L’écran LCD est bien lisible et à part en pleine nuit, pas besoin d’allumer l’écran pour y voir quelque chose.
Les boutons de la montre sont facile d’utilisation et ne viennent pas vous abîmer le bout des doigts. Cependant, il aurait été encore mieux de faire des boutons plus large, comme celui de la fonction « LAP » pour plus de confort.
La montre à un look de sportive, elle est là pour vous accompagner dans vos sessions de jogging. L’utilité en journée se résume au capteur cardiaque et à l’affichage de l’heure. Le design n’est donc pas là pour s’intégrer dans une utilisation quotidienne.

Application mobile

9

L’application dédiée aux montres Runsense est Run Connect. Si j’étais plutôt agréablement surpris par l’objet, son application ne joue pas en sa faveur.

Compatibilité : L’application est disponible à partir de l’iPhone 4S et pour les smartphone Android à partir de la version 4.3

Connexion : Bluetooth 4.0

Le design de l’application est loin d’être une réussite, n’ayons pas peur des mots.
A première vue, l’application n’a donc pas du tout l’air d’être à la hauteur de la montre. Et malheureusement la suite vient confirmer mes dires.

Pour appareiller votre montre, il faut tout simplement entrer dans l’application, entrer dans la catégorie « appairage » et activer la liaison Bluetooth avec votre smartphone en appuyant de façon continue sur l’un des 4 boutons de votre montre. Profitez bien de cette étape car c’est la seule qui est à peu près agréable. Pour le reste, ce sont d’innombrables informations qui vous sont demandés pas toujours très simple pour un novice de la course à pied, comme la définition de vos seuils de fréquence cardiaque. C’est une montre faite pour les coureurs aguerris, et son application s’en ressent. Un peu plus de couleurs et de modernité dans le design aurait été souhaitable pour une meilleure expérience utilisateur

Prise en main et temps d’adaptation

Autant vous le dire tout de suite, ce n’est pas le critère qui va venir sauver la Runsense SF-810. J’ai tenté de configurer mon profil et les paramètres depuis la montre en elle-même. C’est possible en théorie, mais en pratique c’est une horreur. Pour naviguer dans les fonctions de la montre, il faut bien sur se servir des 4 boutons du cadran de la montre. Là ou intervient la difficulté, c’est que l’on ne sait jamais vraiment quel bouton à quelle fonction. L’utilisation n’est pas du tout intuitive, et après 3 jours d’utilisation de la montre, je n’arrive toujours pas à l’utiliser de manière fluide.

Vous imaginez que pendant que vous courrez, l’utilisation devient horriblement compliqué. Je tiens à préciser avant d’entrer dans les détails, que je ne suis pas un coureur assidu, et que j’utilise en temps normal l’application Runtastic en version pro.
Eh bien j’ai très vite regretté mon application. J’aime être au courant en temps réel de ma performance, notamment quand je me fixe un objectif de rythme, mais la Runsense SF-810 ne sera pas en mesure de vous accompagner à ce point. Il ne faut pas attendre d’elle une quelconque source d’informations pendant la course, si ce n’est le nombre de kilomètres parcourus. A aucun moment je n’ai entendu la montre me prévenir que je venais de franchir un kilomètre ou que j’allais trop vite pour le rythme de course que je m’étais fixé. Bref, un manque cruel de notifications et de suivi pendant la course. 
Pour ce qui est du GPS, le signal était complètement erroné et m’a fait partir à près de 300 mètres de mon vrai point de départ !

J'ai entouré en noir le point de départ de mon footing
J’ai entouré en noir le point de départ de mon footing

J’étais particulièrement curieux lors de la réception de cette montre de pouvoir tester la fonction intervalle puisque je suis un adepte du fractionné. Malheureusement, là ou mon application Runtastic me prévient des différents intervalles, ou quand je ne vais pas assez vite, là rien. J’ai lancé le programme d’intervalle et la montre ne me parlait pas du tout.

Dernier petit détail et qui à son importance, la montre est dotée d’un capteur cardiaque. Après avoir couru pendant 6 minutes, et m’être arrêté pour voir à quoi ressemblait la visualisation des données, je me suis rendu compte que je n’avais aucune information de renseigné sur ma fréquence cardiaque ! En bref, une grosse déception pour ma part qui m’a amené à écourter mon footing pour ranger la montre immédiatement dans sa boite.

Facilité d’utilisation

Une montre qui s’adresse aux habitués de running et qui ont déjà une foulée régulière. Pour les autres, passez votre chemin.

Rappel des fonctionnalités

Compatibilité : iPhone 4S et plus récent, Android 4.3 et plus récent

Alimentation : Batterie interne

Connectivité : Low Energy Bluetooth – Bluetooth 4.0

Tracking : Suivi de l’allure, calcul de la longueur de la foulée, capteur cardiaque, suivi GPS, …

Conclusion

Epson avec ce produit visait le haut de gamme, et à trop vouloir en faire la montre s’avère bien trop compliqué à utiliser. Dans un objet connecté l’expérience utilisateur doit être reine, et il semblerait qu’avec la SF-810 Epson ait oublié cet aspect, même si il est adressé aux coureurs aguerris.

Ce que j’ai aimé : La montre en elle même est agréable à porter, je trouve le chargeur pratique.

Ce que je n’ai pas aimé : L’application, la fiabilité des fonctionnalités, le manque de notifications.