in

La Russie teste des exosquelettes militaires très avancés

Exosquelettes armée Russie

Transformer les soldats en véritables « Robocops » ! Tel semble être l’objectif de l’armée Russe avec des nouveaux exosquelettes qui les transformeraient en véritable machine de guerre.

Au programme, la capacité pour les soldats d’utiliser les mitrailleuses d’une seule main sans aucune difficulté. Ces exosquelettes leur permettraient aussi capables de courir rapidement tout en transportant des armes lourdes. Le point sur ces avancées militaires peu rassurantes.

Exosquelettes armée

Exosquelettes de l’armée russe : une version passive déjà en utilisation

C’est l’entreprise TsNiiTochMash qui fait partie du groupe militaire russe Rostec qui est derrière ce projet selon le média britannique The Telegraph. Ce nouvel exosquelette vient donc d’être présenté à un salon organisé près de Moscou. Il faut noter que l’armée russe utilise déjà une version passive d’exosquelettes qui permettent aux soldats de transporter plus de munition et d’équipement, jusqu’à 50 kg supplémentaires. Une technologie déjà utilisée en Syrie notamment. Cependant, la nouvelle version, qui inclut des moteurs électriques, ne sera pas prête avant l’horizon 2025. Cela permettrait d’augmenter considérablement les capacités physiques des soldats mais aussi leurs précisions avec des mitraillettes même à longue distance.

Le casque peut ainsi afficher la vitesse du vent ou encore la température pour ajuster au mieux la visée. Les premiers tests seraient déjà particulièrement convaincants. La Russie anticipe déjà les critiques notamment sur un autre projet nommé Fedor qui est un robot capable de tirer des deux mains. « Les exercices de tir sont une méthode d’apprentissage du robot pour définir des priorités et prendre des décisions. Nous créons une intelligence artificielle, pas Terminator » expliquaient alors ses défenseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.