in

Redécouvrez Rembrandt grâce à l’impression 3D

image rembrandt 1

Les visiteurs du musée Rembrandt d’Amsterdam, ont eu une belle surprise cette semaine… Puisqu’ils ont découvert un nouveau tableau de ce peintre hollandais emblématique ! Alors non, nous n’avons pas encore trouvé la recette des voyages dans le temps, vous allez seulement assister à une expérience (plutôt réussie d’impression 3D). Pour connaître la suite, c’est par ici !

[ot-video type= »youtube » url= »https://youtu.be/IuygOYZ1Ngo »]

A l’initiative de l’agence de publicité hollandaise, J.Walter Thompson et d’un groupe d’historiens de l’art, de concepteurs et d’analyseurs de données pour le groupe ING Bank, la peinture, le prochain Rembrandt est une création qui a l’air terriblement classique, mais qui est en fait très moderne et innovante.

image rembrandt 3

Aurions-nous découvert la recette du génie ?

Face à cette expérience complètement inédite dans le monde l’histoire de l’art, pouvons-nous dire que nous avons trouvé la clef du succès et mis le doigt sur ce qui a fait de Rembrandt, un des peintres les plus célèbres de toute l’histoire de l’art ? Pas tout à fait, car c’est une chimie bien huilée qui se cache derrière le tableau, le prochain Rembrandt. C’est par une combinaison d’algorithmes complexes et de beaucoup d’analyse minutieuse de l’ensemble des tableaux de Rembrandt, que l’expérience a pu être une véritable réussite.

image rembrandt 2

En effet, l’illusion est quasiment parfaite… Les créateurs de ce tableau ont, dans un premier temps, effectué une analyse faciale des 346 tableaux connus à ce jour de Rembrandt pour, à partir des résultats, créer des algorithmes complexes. A partir de ces données, une imprimante 3D a rendu son impression, il a fallu 13 couches d’encre UV pour reproduire la « patte » de l’artiste !

Finalement, il aura fallu plus de 18 mois de travail aux équipes de l’agence, J. Walter Thompson, pour venir à bout de ce tableau qui présente quand même plus de 148 millions de pixels !

Le prochain Rembrandt, réconcilie Art et technologies

Alors, si certains historiens de l’art se sont empressés de crier au scandale, d’autres ont salués l’initiative de l’agence de publicité d’ouvrir un débat encore peu abordé dans l’univers du high-tech : comment réconcilier l’art classique et l’histoire de l’art, en particulier, avec les nouvelles innovations technologiques ?

image rembrandt 4

Car l’agence de publicité hollandaise, a bien précisé, qu’il ne fallait pas s’attendre à une réplique parfaite d’un tableau de Rembrandt, alors qu’il faut quand même dire, que le résultat est bluffant… Mais de voir les possibilités qu’offre un tel projet : celle de pouvoir comprendre la manière dont le peintre Rembrandt travaillait sa technique et ses sujets à peindre, au 17e siècle.

La technologie peut donc, largement, devenir un outil privilégié pour comprendre la peinture classique et cette expérience, une très belle façon de montrer que les nouvelles technologies et l’art classique ne sont pas incompatibles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.