internet
in

Internet libre et défense du web libre

Lorsque dans les années 70, Stephen Crocker et Vinton Cerf posent les bases de ce qui deviendra plus tard Internet, leur objectif était de former un réseau permettant d’échanger des informations, et de rendre ces informations accessibles, par tous et partout. 50 ans plus tard, alors que l’on tend vers un contrôle graduel d’Internet à échelle mondiale, quels sont les enjeux de l’Internet libre, et surtout, existe-t-il toujours ?

Qu’est-ce que l’Internet libre ou la neutralité du net?

Principe fondateur d’Internet, la neutralité du net signifie que tous les contenus doivent être traités de la même manière, sans discrimination. Ce principe, qui rejoint de très près celui de la liberté d’expression, garantit un accès égal au réseau quels que soient l’utilisateur et le service auquel il se connecte.

 

De manière générale, les grands opérateurs télécoms encouragent l’abolition de la neutralité du net car ils y voient un intérêt financier. En effet, l’opportunité étant qu’en l’échange d’abonnements plus chers, les FAI privilégient la vitesse de connexion de certains clients, donnant ainsi naissance à un Internet à deux vitesses. Les fournisseurs d’accès ont alors la possibilité de demander à certaines entreprises qui publient du contenu en ligne de payer plus cher pour obtenir un traitement favorisé et transmettre leurs contenus plus rapidement sur les réseaux. Les sociétés qui ne paient pas se retrouvent reléguées sur des parties moins rapides du réseau. Au niveau des utilisateurs, cette situation se traduirait soit par une dégradation du service, soit par l’augmentation des prix de certains services en ligne pour faire face à ces nouvelles dépenses.

C’est en 2018 que les Etats-Unis, en votant l’abolition de ce grand principe, ouvrent la porte à un Internet contrôlé, réduisant les libertés des utilisateurs au profil de celles des fournisseurs d’accès à Internet. Au-delà du gain financier réalisable par les FAI, la question de la surveillance des activités en ligne se pose également. C’est ainsi que depuis le mois de juin 2019 aux Etats-Unis, les FAI sont libres de surveiller, d’enregistrer et de vendre la totalité du contenu de navigation de leurs utilisateurs.

Quid du statut de la neutralité du net en France, en Europe?

gafam

En Europe,  la législation protège la neutralité du net depuis 2016. Les utilisateurs possèdent le droit “ d’accéder aux informations et aux contenus et de les diffuser, d’utiliser et de fournir des applications et des services et d’utiliser les équipements terminaux de leur choix, quel que soit le lieu où se trouve l’utilisateur final ou le fournisseur, et quels que soient le lieu, l’origine ou la destination de l’information, du contenu, de l’application ou du service, par l’intermédiaire de leur service d’accès à l’internet ». 

Les fournisseurs d’accès à Internet possèdent eux, des devoirs sur le traitement  : “ tout le trafic de façon égale et sans discrimination, restriction ou interférence, quels que soient l’expéditeur et le destinataire, les contenus consultés ou diffusés, les applications ou les services utilisés ou fournis ou les équipements terminaux utilisés »

En France, l’Arcep est l’organisme chargé de surveiller le comportement des FAI, qui pourraient déroger au principe de neutralité du net. L’application Wehe permet d’ailleurs à l’utilisateur de vérifier si son fournisseur d’accès à Internet bride son trafic Internet. Si une anomalie est détectée, celui-ci peut prévenir l’Arcep qui mènera une enquête. 

Comment continuer à surfer sur un Internet libre ?

surfer web

Plusieurs solutions sont envisageables pour éviter un contrôle et une surveillance lorsque vous surfez sur la toile :

  • Utilisez le réseau Tor au lieu de votre navigateur habituel

Tor est un projet à but non lucratif destiné à protéger la vie privée en ligne. Même si ce n’est pas une méthode infaillible de protection de vos activités en ligne, Tor reste le meilleur outil gratuit de navigation anonyme sur Internet.

  • Choisissez une alternative aux GAFAM

Google, Facebook, Amazon, Apple et Microsoft. on ne voit qu’eux et nous utilisons leurs produits et services en permanence. Il existe des alternatives à Gmail comme par exemple Protonmail, ou Telegram, alternative à Whatsapp ou Messenger. 

  • L’outil ultime pour surfer librement sur Internet : le VPN

Il s’agit de l’outil le plus simple d’utilisation, et aussi le plus efficace. Ce réseau privé virtuel agit comme un tunnel entre votre appareil et les sites que vous visitez, masquant et sécurisant votre connexion afin de protéger les informations transmises et votre identité. Parmi les meilleurs en France, on trouve Express VPN par exemple.

Commentaires

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Ebo SE et Ebo Air

Enabot présente les robots sociaux Ebo SE et Ebo Air

recharge sans fil pour les smartphones smartphone

La recharge sans fil à plusieurs mètres serait disponible sur les smartphones Motorola