in ,

Hyperloop : nouveau record de vitesse au cours d’un nouveau test imaginé par Elon Musk

hyperloop vitesse, hyperloop, hyperloop test, hyperloop project, hyperloop fonctionnement

A l’occasion de l’Hyperloop pod speed challenge organisé par Elon Musk, l’université de Munich a dépassé les 324km/H lors de la seconde manche du concours. Une étape de plus vers la commercialisation du système de déplacement ultrarapide d’Elon Musk.

Hyperloop One avait annoncé le jeudi 13 juillet avoir réalisé avec succès un test de son système de transport à grande vitesse au Nevada. Une prouesse saluée par les médias et les experts du monde entier.

Le projet imaginé par Elon Musk vient de connaitre une nouvelle étape vers sa commercialisation. Une nouvelle compétition, baptisée Hyperloop Poda réuni ce week-end des étudiants des quatre coins du globe. L’université de Munich a réussi à confectionner un prototype à petite échelle de l’Hyperloop qui a atteint 324 km/h au siège de la société Space à Hawthorne en Californie.

Table des matières

Hyperloop : le train du futur

Lancé en 2013, par Elon Musk, L’Hyperloop est un moyen de transport ultrarapide. Il propulse ses passagers dans des « pods » des capsules à suspension magnétique entourés de tube à basse pression. Allant à plus de 1200km/h, l’Hyperloop pourrait relier Amsterdam à Paris en seulement une demi-heure d’ici 2021. Soutenu par le gouvernent américain, le milliardaire à l’origine du projet n’en ait pas à son coup d’essai. Il est à l’origine des voitures Tesla ainsi que des satellites SpaceX. 

Rapides et écologiques, l’Europe et les États-Unis sont des terrains d’études. La suite des tests grandeur nature devrait se dérouler Slovaquie, en Russie, au Royaume-Uni et un projet pour relier la Corse à la Sardaigne a été sélectionné dans le cadre d’un concours issu d’Hyperloop One.

hyperloop vitesse, hyperloop, hyperloop test, hyperloop project, hyperloop fonctionnement

L’université de Munich remporte le deuxième concours de conception Hyperloop Pod

L’équipe d’Elon Musk a organisé dans le weekend du 26 août une compétition de réplique de taille réduite d’Hyperloop destiné aux étudiants du monde entier. Parmi les finalistes on pouvait compter des équipes venant d’Allemagne, de Suisse et d’Amérique du Nord. Le prototype WARR de l’université de Munich a remporté haut la main la deuxième manche du concours en réalisant l’exploit de propulser une capsule de passager à plus de 324 km/h.

Hyperloop WARR pod run to 201 mph (324 km/h) in 0.8 mile near vacuum tube

Une publication partagée par Elon Musk (@elonmusk) le

Sur place, l’équipe gagnante a fait l’éloge du cofondateur de SpaceX. Elon Musk a déclaré avoir été très impressionné par l’initiative étudiante. Il a cependant précisé qu’avec du travail, leur réplique de l’Hyperloop One pourrait aller au-delà des 500 km/h sur la même piste d’essai.

Un prototype construit entièrement en carbone

hyperloop vitesse, hyperloop, hyperloop test, hyperloop project, hyperloop fonctionnement

Le module WARR construit par l’équipe de Munich est entièrement constitué de fibre de carbone. Un matériel très utilisé dans l’aéronautique qui permet de réduire le poids des appareils pour atteindre de plus grande vitesse. Le carbone est aussi un choix judicieux pour sa robustesse d’utilisation dans des conditions de vide. L’intérieur des tubes dans lesquels sont transportées les capsules était dépressurisé. Les deux équipes finalistes et concurrentes de celle de Munich ont justement eu des problèmes de pressurisation des tubes lors du concours.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *