in

FedEx veut équiper ses avions de lasers anti-missiles

FedEx lasers anti-missiles

FedEx voudrait adopter sur certains de ses avions-cargos un système de défense peu commun : des lasers anti-missiles.

FedEx, le service de livraison, a demandé l’autorisation d’équiper ses avions-cargos Airbus A321-200 d’une technologie particulière : des lasers anti-missiles. Selon NBC et Reuters, FedEx a déposé sa demande auprès de l’autorité américaine de l’aviation.  

La raison d’être de ce système de défense anti-missiles

La demande d’autorisation déposée par FedEx concernerait une prochaine flotte d’avions Airbus A321-200. Son système perturberait le suivi des missiles à recherche de chaleur. Il dirigerait l’énergie laser infrarouge vers les projectiles venant en sens inverse.

Le service de livraison a en effet signalé plusieurs incidents survenus dans le monde. Des assaillants ont utilisé des systèmes portables de défense aérienne contre des avions civils. Il n’y a certes pas d’exemples spécifiques, mais NBC a signalé que l’Iran avait abattu un avion de ligne ukrainienne en janvier 2020. Des séparatistes ukrainiens soutenus par la Russie ont aussi abattu un vol malaisien en juillet 2014.

Lasers anti-missiles : un concept déjà utilisé avant FedEx

FedEx a demandé pour la première fois l’autorisation d’utiliser des lasers anti-missiles en octobre 2019. La FAA semble être encline à lui octroyer son approbation, mais a toutefois requis quelques conditions particulières d’application. Ce système de défense aurait en effet besoin de mesures de sécurité pour empêcher son activation au sol. Leur activation même non intentionnelle pourrait causer des dommages matériels ou physiques.

Ces contre-mesures sur des avions-cargos ne sont pas un nouveau concept dont FedEx serait le pionnier. Quelques avions commerciaux américains ont déjà utilisé des systèmes anti-missiles dès 2008. Le service de livraison a même participé à la phase de test d’un système similaire, en ces temps-là, appelé contre-mesures Northrop Grumman. El Al d’Israël utilise lui aussi des systèmes anti-missiles depuis 2004.

Cette perspective que FedEx compte mettre en place a cependant toute son importance pour une entreprise de livraison. Il ne serait donc pas surprenant que d’autres sociétés utilisant des avions commerciaux lui emboîtent aussi le pas. Et ce, même si le risque d’attentats reste relativement faible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.