in

Fabriquer un robot aspirateur fait maison : le guide DIY

À l'ère du numérique, les robots aspirateurs font partie intégrante du quotidien de beaucoup de monde. Mais saviez-vous qu'il est possible de créer votre propre robot grâce à quelques connaissances en électronique et en robotique ? Découvrez justement ici les étapes clés pour fabriquer un robot aspirateur fait maison avec des composantes accessibles.

Les éléments nécessaires pour la construction du robot aspirateur

Tout d'abord, il est nécessaire de rassembler les composants électroniques dont vous aurez besoin pour construire votre robot aspirateur :

  • Un microcontrôleur 

Il s'agit du cerveau de votre robot aspirateur, qui lui permet de fonctionner correctement. On compte plusieurs types de microcontrôleurs, mais l'un des plus populaires et facilement accessibles est l'Arduino Uno.

  • Des moteurs 

Pour propulser votre robot, vous devrez disposer de deux ou quatre moteurs selon vos préférences. Il faudra opter pour des moteurs adaptés à la taille et au poids de votre futur robot.

  • Une alimentation électrique 

La source d'énergie sera cruciale pour le bon fonctionnement de l'aspirateur. Vous pouvez opter pour une batterie rechargeable ou une pile en fonction de vos besoins et de votre budget.

  • Un capteur de distance 

Il permettra à votre robot de détecter les obstacles sur son chemin et d'éviter les collisions. Les capteurs ultrasoniques ou infrarouges sont les plus populaires sur le marché.

  • Un ventilateur et un filtre

Pour aspirer la poussière, votre robot doit disposer d'un système de ventilation stable ainsi que d'un filtre pour emprisonner efficacement les particules de saleté.

YouTube video
DIY Aspirateur robot

Outre ces composants électroniques, vous aurez également besoin des outils suivants pour assembler votre robot aspirateur :

  • Un fer à souder pour souder les composants électroniques et câbles. Préférez un modèle à pointe fine
  • Des câbles et connecteurs électriques compatibles avec vos composants
  • Une planche de prototypage (breadboard) pour tester les connexions

Le montage électronique du robot aspirateur

Connecter le microcontrôleur aux moteurs et au capteur de distance

Commencez par connecter les moteurs et le capteur de distance à votre microcontrôleur en utilisant des câbles et des connecteurs appropriés. Veillez à respecter les indications de voltage et de courant indiquées dans les fiches techniques de chacun de vos composants.

Réaliser le circuit d'alimentation électrique

Il est maintenant temps de connecter votre source d'énergie (batterie ou pile) au circuit électronique de votre robot aspirateur. Assurez-vous d'utiliser un régulateur de tension pour éviter des fluctuations de courant pouvant endommager vos composants.

Programmer le microcontrôleur

Une fois l'ensemble des connexions établies, vous devez programmer le microcontrôleur en fonction du comportement souhaité pour votre robot aspirateur. Vous pourrez trouver de nombreux tutoriels et exemples de codes compatibles avec Arduino Uno sur Internet, que vous pourrez adapter selon vos besoins.

Construire la structure mécanique du robot aspirateur

La réalisation d'un châssis adapté à vos composants électroniques permettra à votre robot aspirateur d'avoir une base solide pour accueillir sa partie électronique et ses accessoires. Vous pouvez utiliser plusieurs matériaux pour créer cette structure, comme le bois, le plastique ou le métal. L'essentiel est de choisir un matériau robuste et léger qui facilitera les mouvements et maintiendra tous les éléments en place.

Pour que votre robot puisse se déplacer, il lui faudra des roues reliées aux ensembles moteurs. Les roues peuvent être achetées ou fabriquées maison, selon votre niveau de compétence et vos envies. Veillez également à ce que les ensembles moteurs soient correctement positionnés et fixés sur votre châssis, afin qu'ils entraînent les roues sans aucune contrainte ni déséquilibre.

Placer ensuite le ventilateur sur la partie inférieure de votre châssis, de sorte qu'il puisse aspirer efficacement les saletés du sol. Ajoutez également le filtre à proximité du ventilateur pour retenir les particules aspirées.

Pour finir, disposez l'ensemble des éléments électroniques (microcontrôleur, capteur, alimentation électrique) sur votre châssis en veillant à ce que chaque partie soit sécurisée et bien soutenue par la structure. Il est important d'optimiser l'espace et de penser à l'évolutivité de votre robot aspirateur, au cas où vous souhaiteriez ajouter ultérieurement d'autres fonctions ou améliorer ses performances.

Félicitations, vous êtes arrivé au bout de la construction de votre robot aspirateur DIY ! Maintenant que les composants électroniques sont connectés et installés avec soin dans un châssis sur mesure, votre robot est prêt pour ses premiers tests d'aspiration. Mais avant de le laisser nettoyer en totale autonomie, prenez le temps de faire quelques essais. Vérifiez que ses déplacements sont fluides, que l'aspiration est efficace sur différents types de sols et que ses capteurs lui permettent d'éviter les obstacles. Optimisez les réglages si nécessaire.

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *