Services Apple rentables
in

Apple : présentation de la marque la plus cotée du secteur technologique

Apple est aujourd’hui une des plus grandes entreprises américaines à succès. Elle se spécialise dans le domaine de la technologie, plus particulièrement dans les produits hardware. Ordinateurs, tablettes, smartphones, ou logiciels sont les appareils et services commercialisés par Apple.

Ces dernières années, le géant américain s’est tourné en majorité vers la prestation de service. En lançant des services multimédias tels que le streaming musical Apple Music, ou encore iTunes. À destination professionnelle, on retrouve aussi le logiciel Final Cut Pro, ou bien Logic Pro. Avec des centaines de milliers d’employés, et plusieurs centaines de boutiques implantées à travers le monde, le succès de la firme est retentissant.

Première entreprise à être chiffrée à un trillion de dollars, Apple n’a pas toujours connu que des prouesses. Avec des débuts modestes et peu communs, la marque a dû gravir les échelons, et affronter la concurrence. Retour sur la success-story de la plus grande marque technologique.

Apple et ses débuts

Apple

L’entreprise Apple voit le jour lorsque deux jeunes hommes se rencontrent. Vous l’aurez deviné, il s’agit bien de Steve Jobs et Steve Wozniak. Encore étudiants, les deux « Steve » trouvent une passion commune lors de leur rencontre : l’amour pour la technologie et les farces. Leur partenariat prend alors forme au début des années 1970, avec un travail sur le jeu Breakout.

Inspiré par un club local d’informatique, Wozniak décide de créer son propre ordinateur à domicile. Ce dernier pouvait générer des personnages à travers un écran, contrôlé par un clavier. Bien que prometteur, son projet de faire des ordinateurs a été rejeté par son employeur de l’époque. Steve Jobs perçoit le potentiel derrière la machine créée par son ami, et arrive à en vendre quelques-uns. Après avoir récolté l’argent lors des premières ventes, les deux compères s’allient avec Ronald Wayne, et créent la société Apple Computer en 1977.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Ayant passé un contrat local avec un magasin informatique, la production et les ventes s’enchaînent. Apple I puis Apple II se créent, et le visage de l’ordinateur d’antan se rapproche de celui qu’on connaît. L’entreprise commence à goûter au succès, car les ménages et même les écoles ont commencé à acheter l’appareil.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

La première vraie déception d’Apple

Apple

Fort du succès d’ Apple II, la marque lance Apple III en 1980. Toutefois, l’ordinateur fait face à un défaut de conception qui va lui coûter cher. En effet, malgré les améliorations sur le graphisme et la qualité d’image, Steve Jobs refuse l’installation de ventilateurs et de réducteurs de bruit. Cette erreur conduit à la surchauffe des appareils qui entraînait la déconnexion de la carte mère.

Les ordinateurs étaient fichus, les clients en colère, et ce faux pas coïncidait avec la sortie d’un produit concurrent. IBM sort un ordinateur personnel qui rafle toutes les ventes, et dépasse donc Apple dans le marché.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

En voulant se relancer à tout prix, Apple sort le Macintosh. Bien qu’il ait connu des ventes solides, Apple Computer peine à retrouver sa place de numéro un. Ce qui s’ensuit entraîne des divergences internes, entre le PDG actuel de l’époque et Steve Jobs. La mésentente provoque la démission et la résignation de ce dernier au sein de l’entreprise. Steve Jobs quitte alors Apple Computer en vendant ses parts à la société.

La période sombre d’Apple

Apple

Apple Computer sans Steve Jobs connaît une période mouvementée, avec la sortie de l’ordinateur Lisa. Cependant, si Macintosh arrive à suivre le rythme imposé par IBM et ses ordinateurs, Lisa est laissée à la ramasse. Apple Computer ne devient alors que l’ombre de lui-même, surtout lorsque Bill Gates fait son apparition dans le monde de l’informatique.

Apple, auparavant une force sûre, devient beaucoup moins important auprès des utilisateurs. Malgré quelques ventes placées et des coups de marketing de Macintosh et Apple II, la société à la pomme a du mal à garder la tendance. Les ventes commencent à s’estomper petit à petit, et les idées se font de moins en moins.

Apple Computer relève la tête

Apple

Même si l’histoire retient une période plus ou moins calamiteuse, Apple a pu éviter la faillite en commercialisant les quelques produits restants. C’est alors que la société décide d’étendre son domaine vers l’électronique, et vers Newton. Apple Newton est un assistant personnel numérique, qui a été mis sur le marché en 1993. Toutefois, aux allures d’une tablette électronique, les débuts furent bien silencieux.

Bien décidé à aller de l’avant, Apple rachète donc NeXT, une autre société informatique. Cette dernière, ayant développé une série d’ordinateurs pour l’enseignement supérieur, connaît comme fondateur Steve Jobs. Cette même personne, dont la démission forcée lui a fait quitter Apple Computer, revient en force dans la firme. Par la suite, il s’impose en tant que figure emblématique.

Steve Jobs reprend du service en devenant directeur par intérim, après une démission du conseil d’administration. Il décide alors de conclure un accord avec Bill Gates, qui stipule la présence du logiciel Microsoft dans tous les ordinateurs d’Apple. Ce nouveau partenariat retentit à travers le monde et suscite un réel intérêt chez les utilisateurs. Apple Computer revient sur le devant de la scène.

Apple après les années 2000

Apple

Les années 2000 marquent chez Apple le commencement d’une ère nouvelle. Avec l’apparition des nouvelles technologiques informatiques et communicatives, la société s’engage dans la production de nouveaux produits. Les ordinateurs de bureau, iMac et iBook, MacBook, sont le début d’une longue dominance dans le secteur.

L’iPod, qui est le premier modèle de lecteur de musique portable, connaît un essor fulgurant. Steve Jobs ne s’arrête pas là, et conçoit le système d’iTunes Store, sorti en 2003. Les appareils font sensation auprès des utilisateurs et font d’Apple une des plus grandes marques de sa catégorie.

Premier pas d’Apple dans le monde des téléphones portables

Fort de son succès dans le secteur de l’électronique et de l’informatique, la firme entreprend un nouveau challenge : les téléphones portables. En 2007, le premier iPhone est sorti, avec un deuxième modèle en 2008, et un troisième l’année suivante. Avec une recherche constante d’amélioration sur les produits du moment, Apple arrive à rester dans l’œil du public.

De plus, le géant américain développe son propre système d’exploitation mobile, l’iOS, qui devient une référence mondiale. Apple enchaîne succès sur succès, et influence la façon d’utiliser les appareils mobiles, avec Internet. Ne s’arrêtant toujours pas, un nouvel appareil voit le jour : la tablette d’Apple, l’iPad. Mastodonte technologique, elle est la représentation des résultats de la société.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Rupture chez Apple

En 2011, Steve Jobs quitte son poste de PDG d’Apple en raison de problèmes de santé, et voit son remplaçant en la personne de Tim Cook. Ce dernier, étant un employé de longue date et ancien directeur d’exploitation, reprend la barre de l’entreprise.

Jusqu’à aujourd’hui, l’ère Tim Cook permet à Apple de garder sa place au sommet. Malgré quelques critiques des nouveaux appareils sortis, la firme reste compétitive sur le marché. Les appareils tels que iPhone, MacBook et iPad connaissent sans cesse de nouvelles mises à jour et améliorations.

Malgré quelques controverses qui ont suscité l’indignation d’un grand nombre, Apple a su faire face à la polémique. Nous nous souviendrons notamment des conditions de travail exécrables dans une chaîne de production de l’iPhone 6. Ou de l’accusation d’un système d’exploitation délibérément ralenti par les développeurs.  

Les principaux produits d’Apple

Les produits cités ci-dessus sont ceux qui ont contribué à la renommée de la marque, et qui ont fait de Apple, ce qu’il est aujourd’hui.

Apple II

Le premier ordinateur personnel créé par la firme. Les ventes ont contribué au premier grand investissement d’Apple dans le monde de la technologie.

Macintosh

Il s’agit d’une famille d’ordinateurs qui a évolué au fil du temps, et qui constitue l’activité principale de la société. Nous connaissons notamment les MacBook, Mac Pro et plusieurs autres composants du produit, tels que le lecteur CD/DVD, le disque dur SSD, etc.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

iPod

Ce baladeur numérique signe l’entrée de la marque dans le monde de la musique. Leader du marché, il y a plusieurs autres produits de la même gamme, dont l’iPod Nano, Shuffle, Touch ou bien Classic.

iPhone

Premier smartphone chez Apple, l’iPhone est équipé d’un système d’exploitation, l’iOS, qui connaît un succès encore jusqu’à ce jour. Chaque année représente une nouvelle génération de produits avec des mises à jour.

iPad

Présenté comme la tablette tactile d’Apple, iPad est une version modifiée d’iOS. Elle s’oriente plutôt vers les médias, journaux et autres contenus web.

Apple Watch, TV et AirPods

Apple entre dans la danse des objets connectés, avec l’apparition de montres (Apple Watch), de boitier TV et d’écouteurs sans fil. La course à la domotique propose de nombreuses fonctionnalités qui rendent l’utilisation plus simple, plus automatique et plus « futuriste ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
COMPARATIF meilleur mini drone

[Comparatif 2021] Meilleur mini drone : lequel choisir ?

[CES] LG envisage un lit équipé d’une TV OLED transparente