in

Alexa : est-ce vraiment une bonne idée avec les enfants ?

Enfants Alexa intelligence artificielle

On entend souvent dire que les enfants sont doués avec les nouvelles technologies. Se rendent-ils cependant toujours compte de ce dont il s’agit ? Une expérience terrifiante avec les enfants.

C’est une expérience qui interroge que raconte une journaliste de CNN. Elle explique que les quatre premiers mots de son bébé ont été « maman », « papa », « chien » et « Alexa ». Ou quand l’assistant vocal se fait une place de choix dans la famille.

Enfants Alexa

Enfants et Alexa : l’inconnu qui sort de la boîte

C’est une évolution technologique dont on peut peiner à mesurer les dangers et les limites. Pour un adulte, le fait de parler à l’intelligence artificielle Alexa est naturel et c’est l’idée. Cependant, qu’en est-il pour un enfant qui aura du mal à comprendre qu’il s’agit d’un assistant virtuel et pas d’un être humain ? A plus forte raison quand il peut s’en servir pour diriger la musique ou les lumières. L’expérience décrite par la journaliste est quelque chose qui deviendrait désormais courant selon les experts. Il s’agit de la première génération qui grandit avec une véritable intelligence artificielle dans son environnement immédiat et celle-ci peut combler toutes leurs demandes.

D’ici la fin de l’année, on pourrait trouver un Google Home ou Amazon Echo dans 50 millions de maisons. Sans même parler des assistants présents sur les smartphones. Pour les enfants, il s’agit généralement simplement de curiosité. Cependant, la ligne entre animé et inanimé est parfois dure à tracer et pourrait poser de nouveaux défis. Cela pose tout d’abord un problème d’éducation mais aussi un souci avec l’immédiateté des demandes comblées pour les enfants par l’intelligence artificielle sans oublier qu’il ne s’agit pas d’une interaction sociale dont les enfants ont vraiment besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.