in

Comment Facebook a fait face à sa panne mondiale

facebook login

Facebook a connu hier l’une de ses plus longues et grandes pannes. Les ingénieurs de l’entreprise se sont rués en personne dans un centre de données californien pour résoudre cette panne mondiale de Facebook.

La panne mondiale qui a paralysé Facebook

Ce lundi 04 septembre 2021, une panne mondiale a mis hors service Facebook, Instagram et Whatsapp. En interne, ce souci a mis à mal tous les systèmes de travail et de communication des employés de l’entreprise. Mike Schroepfer, le directeur technique a déclaré que cette panne massive de Facebook a altéré le réseau fédérateur connectant entre eux leurs centres de données.

Cette panne massive de Facebook a débuté vers 17h. La remise en ligne de certains des services de ces réseaux sociaux n’ont pu se faire que vers 00h30.

Durant cette panne mondiale de Facebook, certains des employés ont dû utiliser leurs comptes de messagerie fournis pour assurer leur travail. La version interne de Facebook était également indisponible. Les employés pouvaient donc communiquer par courriel via leurs comptes de messagerie Outlook. Ils n’ont pas pu envoyer ni recevoir d’e-mails utilisant des adresses externes.

Les employés de Facebook doivent utiliser leurs comptes professionnels pour profiter des outils comme Google Docs, Zoom… Ils ont donc dû passer par d’autres services dont FaceTime, Discord d’Apple… pour continuer à travailler. Seuls ceux authentifiés, bien avant la panne massive, par des outils non Facebook ont pu encore accéder à leurs outils de travail.

Surfshark

La résolution de la panne massive de Faccebook

La résolution de cette panne mondiale de Facebook a mobilisé tous les ingénieurs de l’entreprise. Ils ont été envoyés en urgence dans l’un de leurs principaux centres de données californiens. La restauration du service a dû être effectuée sur le lieu même. Certains employés n’ont pas aussi pu accéder temporairement aux bâtiments de l’entreprise. La panne a momentanément invalidé leurs badges.

Mike Schroepfer, le directeur technique a peu de temps après le rétablissement des services, a exhorté ses collaborateurs à patienter. Il les a enjoints à ne pas se précipiter pour actualiser leurs pages. Cela risque de ralentir la mise en place du système tout entier. Les ingénieurs travaillaient en effet encore sur la récupération des données.

Santosh Janardhan, le vice-président des infrastructures de Facebook a toutefois tenu à rassurer ses utilisateurs par rapport à cette panne mondiale de Facebook. Il n’y a jusqu’à présent aucune preuve permettant de penser que leurs données aient pu être compromises. Cette panne proviendrait d’un changement de configuration défectueux sur les routeurs backbone coordonnant le trafic réseau entre les centres de données.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *