in ,

Top 5 des objets connectés qui révolutionnent le rugby

Les objets connectés poursuivent leur percée dans le monde du sport. Tout le monde peut s’équiper de bracelets ou montres Bluetooth pour suivre ses progrès et même se donner des objectifs. Mais, quant est-il des professionnels ? Nous savons déjà que des grands clubs de football utilisent ces produits pour optimiser les entraînements des joueurs. Le foot, on en entend parler tous les jours. Diversifions nous un peu et regardons ce que les objets connectés apportent dans le doux monde du rugby. La rédaction vous présente son top.

My Biody Balance et Biody Xpert

Depuis plus d’un an et demi, le Rugby Club toulonnais utilise les technologies MyBiody Balance et Biody Xpert

My Biody Balance est un petit objet qui ressemble à une agrafeuse que la rédaction a déjà testé pour vous. Il se place au niveau de la cheville et envoie des faisceaux pour décomposer le poids de son utilisateur et lui proposer un bilan corporel complet. Avec l’application mobile, l’utilisateur peut avoir accès aux résultats et analyses. Elle permet de révéler des déficiences musculaires, des excès de masse graisseuse et même une déshydratation.

pCloud Solde d'été 2022
[ot-video type= »youtube » url= »https://youtu.be/w4XOMjkL9IA »]

My Biody Balance est multi-fréquence. Il envoie des faisceaux de faibles intensités et indolores dans votre corps tout entier. Plusieurs courants de différentes puissances garantissent la précision de la mesure. Grâce à cela, l’appareil donne des mesures fiables ne concernant pas seulement le haut ou le bas de votre morphologie. My Biody Balance est disponible autour des 200€.

My Biody Xpert est comme le cousin du Biody Balance. Il a presque le même design et renseigne le même type de données. Par contre, il prend des mesures en rafale pour obtenir les compositions corporelles de toute l’équipe. Les données sont également transmises sur l’application dédiée et sont historiées.

rugby biodyxpert

Sensor EveryWhere, le GPS pour le rugby

Les joueurs de rugby de Toulon ne sont les seuls à bénéficier de la pointe de la technologie. Lors du Tournois des 6 Nations ou même pendant la Coupe du monde de Rugby 2015 en Angleterre, des mastodontes poilus étaient déjà dotés d’objets connectés. Le XV tricolore, lui, utilisait le Sensor EveryWhere développé par la société française Digital Simulation.

rugby sensoreverywhere

Le dispositif est tout simplement un capteur GPS caché dans une pochette intégrée au tissu du maillot, au niveau des omoplates. Sensor EveryWhere donne la localisation du joueur dans un espace en 3 dimensions. C’est pas tout, il a pour objectif d’analyser les performances individuelles et collectives en temps réel. Les mouvements et les chocs sont récoltés, centralisés et envoyés au coach assis sur le banc. Avec une trentaine de facteurs différents, il peut élaborer des stratégies en fonction de la forme de l’équipe.

Jolt, la pince qui se glisse dans le casque

Voici Jolt, l’objet connecté pour les grosses brutes. Il ressemble à une petite pince en plastique qui se clipse partout comme sur un casque ou tout autre accessoire. Contrairement à beaucoup d’autres, ce n’est pas un tracker d’activité. Il mesure les coups, les chocs et tous les impacts subits par la tête du joueur. Jolt étudie les données préenregistrées pour tenter d’anticiper les risques de blessures et les commotions cérébrales.

rugby jolt

En cas de problème, le capteur détecte l’anomalie en temps réel et lance une alerte sur l’application dédiée à Jolt. Il ne faut pas oublier le principal intéressé, le porteur. Lui, est informé par une notification sous la forme de vibrations. Cette fonction est essentielle puisque le plus grand danger d’une commotion cérébrale réside dans l’absence d’une perte de connaissance. Elle passe donc inaperçue avant que les symptômes n’apparaissent.

FitGuard ne protège pas que vos dents

FitGuard (Force Impact Technologies Guard) est également un objet connecté plus destiné à la santé du joueur qu’à l’analyse de ses performances physiques. La startup du même nom a crée un protège dents capable de détecter les chocs susceptibles de causer des dommages au niveau de la tête. FitGuard mesure la force de l’impact et, selon la puissance, une LED d’une certaine couleur s’illuminera. Le vert traduit un coup minime, le bleu pour un moyen et le rouge pour alerter un choc suffisamment violent pour provoquer une commotion.

[ot-video type= »youtube » url= »https://youtu.be/vRfoxCCAaO0″]

FitGuard est, bien sur, connecté à un smartphone par l’intermédiaire du Bluetooth. Une application dédiée récupère les données enregistrées au cours des différentes collisions. Cela permettra de connaître les risques encourus et, nous ne l’espérons pas, de prévenir un médecin si nécessaire. Pour encore plus de sécurité, le porteur peut lui-même programmer un seuil critique avec l’application. La rédaction a déjà mentionnée les raisons de la création du FitGuard.

Reebok Checklight, le bonnet pour le rygby

Avec FitGuard vous aviez des LED au niveau de la bouche, vous pouvez maintenant obtenir la panoplie complète avec le Reebok Checklight. C’est un bonnet qui mesure également la force des coups reçus au moyen d’un code couleur. Les LED vont du jaune, signifiant un impact modéré, au rouge pour un risque de blessure importante.

rugby checklight

Reebok Checklight possède un accéléromètre et des capteurs qui déterminent la puissance du choc en fonction de l’accélération du mouvement de la tête du porteur. Le tout est relié à un microprocesseur situé dans une languette qui descend jusque dans la nuque. L’appareil analyse également le risque du «coup du lapin», puisque l’effet du contre coup a tendance à tordre la nuque.

L’appareil donne des informations sur l’emplacement du joueur et le nombre de coups reçus. Il se recharge avec un port micro-USB.

Le marché des objets connectés pour le sport ne devrait pas atteindre moins de 18 milliards de dollars en 2018. Il ne vous reste plus qu’à vous rendre, vous aussi, dans un stade qui, avec un peu de chance, est connecté comme celui de Toulouse.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.