in

Tinder propose une vérification d’antécédents de votre prochain rencard

Tinder permettra la vérification d’antécédents judiciaires de la personne que vous comptez rejoindre pour un rendez-vous. Cette mesure est censée vous protéger des escrocs.

La mesure dernièrement prise par l’application Tinder, vise à protéger ses utilisateurs de traumatisme physique ou émotionnel. C’est Garbo, une organisation à but non lucratif qui travaille sur l’accessibilité de la vérification d’antécédents.

Tous les utilisateurs de Tinder, l’application de rencontres recevront gratuitement deux tickets de vérification d’antécédents. C’est le résultat d’un partenariat entre Garbo et Match Group, la société mère de cette application.

Comment les utilisateurs de Tinder peuvent bénéficier de la vérification d’antécédents ?

Pour bénéficier de ce service de Garbo, les utilisateurs de Tinder doivent accéder au centre de sécurité de l’application. Ils doivent cliquer sur le bouclier bleu. Dans la zone des outils du centre de sécurité, les utilisateurs verront un article Garbo qui les guidera vers le site officiel de Garbo. C’est là qu’ils pourront procéder à la vérification d’antécédents.

La procédure est simple et est directement accessible depuis le site officiel de Garbo. Les utilisateurs n’auront qu’à saisir le numéro de téléphone et le nom de la personne correspondante pour accéder à la base de données. Si les données accessibles sont jugées insuffisantes, les utilisateurs de Tinder pourraient être invités à fournir plus de détails. De ce fait, le service peut leur demander l’âge de leur prochain rendez-vous.

Garbo annonce qu’il obtient ses informations de vérification d’antécédents de la base de données du système de justice pénale. Cette dernière possède une base de données de chaque personne ayant des antécédents d’infractions violentes ou nuisibles.

Tinder prône la sécurisation de ses utilisateurs

L’application de rencontres encourage tous ses utilisateurs à signaler chaque profil de rencontre à antécédents problématiques. Tinder, en plus d’intégrer cet outil de vérification d’antécédents, redirige ses utilisateurs vers une ligne de discussion directe avec des experts. Ce canal de discussion est accessible à toute heure de tous les jours de l’année. Ces experts les guident sur ce qu’un utilisateur doit faire lorsqu’ils repèrent des drapeaux rouges

Chaque utilisateur de Tinder devra donc rester en sécurité lors de la recherche de leur partenaire romantique. La fonction de vérification d’antécédents judicaires sera d’ailleurs bientôt intégrée à d’autres applications de rencontres de Match Group. On est en droit d’espérer la voir prochainement sur Azar, Hinge, OkCupid, PlentyOdFish et bien d’autres encore.

Pour l’heure, ce service n’est accessible qu’aux Etats-Unis. Mais l’appli de rencontre pourrait éventuellement en proposer une version dans le reste du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.