in

Qi : la recharge sans fil des appareils connectés

Recharger son ordinateur rien qu’en le posant sur une table, ne serait-ce pas génial ? Et si votre réveille-matin ou votre lampe de bureau était également capable de charger votre portable rien que par contact ? C’est ce que propose la recharge par induction magnétique, et plus particulièrement la technologie Qi. En utilisant une fréquence électromagnétique spécifique, Qi assure une correspondance entre tous ses chargeurs et terminaux, de sorte que chaque appareil puisse être chargé par n’importe quelle station Qi.

Le nom vous est sûrement familier. C’est parce que la recharge sans fil (ou recharge par induction) ne date pas d’hier. Le principe ? Il est simple : grâce au processus d’induction magnétique, la technologie Qi génère un champs électromagnétique dont pourra se nourrir, par exemple, un téléphone portable. Ces champs, totalement sécurisés, permettront ainsi de recharger n’importe quel dispositif doté de l’équipement adéquat (des chargeurs 5 Watts) posé à moins de 40 mm de la surface chargeable. Comme les chargeurs détectent automatiquement les stations de charge, il suffit donc de poser son téléphone sur la surface adéquate pour le recharger. De plus, la majorité des chargeurs Qi sont capables de couper le chargement une fois que le mobile est à fond. Plus besoin de vérifier toutes les dix minutes si son portable est bien chargé après l’avoir branché sur le secteur !

Mais les différences avec la recharge par secteur, justement, qu’en est-il ? Selon un représentant du Wireless Power Consortium (WPC), le temps de recharge variera entre 50% et 95% par rapport à une recharge par prise de courant, selon le modèle dont il est question. Pourquoi de telles pertes ? A cause de la zone restreinte de la station de rechargement. Si le dispositif ne répond pas à la distance maximum de 40 mm, il se chargera tout de même mais bien plus lentement et non sans entraîner d’importantes pertes d’énergies.

A savoir également que la technologie Qi n’englobe pour le moment que des chargeurs de 5 Watts, limitant leur utilisation à des appareils comme des téléphones, des manettes de jeux vidéo, certaines consoles portables, des tablettes ou des ebooks. Cependant, certains prototypes sont en train d’être envisagés afin d’inclure des électrodes de cuivre dans le processus d’induction, ce qui permettrait de monter la puissance de charge à… 100 Watts ! A cette dose, il deviendrait possible de charger, par exemple, des ordinateurs portables. Patience.

Qi Consortium (2)

Mais Qi alors, c’est quoi ?

Qi ne désigne pas directement le phénomène de recharge sans fil. Qi est le nom d’une technologie créée en 2008 par le WPC, un consortium rassemblant plusieurs entreprises et acteurs économiques à travers le monde, unis autour de leur intérêt dans cette technologie. Leur but ? Créer un standard mondial, harmoniser tous les chargeurs et terminaux dans le domaine de la transmission d’énergie par induction.

Vous souvenez-vous de l’époque où les câbles de chargement de nos portables différaient selon chaque modèle ? Les problèmes de compatibilité que cela entraînait lorsqu’on perdait ou oubliait son chargeur ? C’est ce qui arrive sans standards, et c’est ce que Qi essaie d’éviter pour ce nouveau mode de chargement. Grâces à des terminaux universels, il suffira réellement de poser son téléphone sur n’importe quelle plaque à induction pour le voir se recharger, à condition d’y voir la mention Qi.

« D’accord, mais comment savoir si notre téléphone est compatible ? » pourrez-vous demander. Si vous le voulez, vous trouverez un peu plus bas dans cet article une liste détaillée des portables embarquant de manière native la technologie Qi. Si le vôtre ne s’y trouve pas, sachez qu’il existe des coques ou des housses de protection, trouvables assez facilement en ligne, qu’il suffit de brancher à un téléphone pour le rendre compatible. Un peu comme un intermédiaire. Nul besoin de choisir son mobile parmi la liste des Qi natifs pour pouvoir jouir de cette recharge déconnectée.

Recharger dans les lieux publics ?

Eh oui. Certains l’avaient peut-être vu venir, mais puisque la franchise cherche la standardisation mondiale des chargeurs, cela signifiera que l’on pourra se recharger chez n’importe qui. Et puisqu’aucun câble ni dispositif particulier n’est nécessaire, il sera tout à fait possible de trouver des tables Qi dans des restaurants ou des plaques de recharge par induction sur le bord d’un comptoir. De la fiction, dites-vous ? Pourtant, ces dispositifs publics existent déjà au Japon et sont en train de se répandre aux Etats-Unis. En Europe, certains McDonalds sont déjà en train d’essayer ce système. Une question de temps avant de le voir débarquer dans le vôtre.

Une diversité de modèles

Standardisation de la technologie ne rime pas avec standardisation des modèles, et le mouvement Qi n’a pas empêché de nombreuses enseignes de fabriquer leurs propres supports de recharge sans fil. Beaucoup de dispositifs existent et diffèrent les uns des autres. Pour vous donner un aperçu, voici une dizaine d’entre eux :

1 – Probablement l’un des plus connus, le support de chargement Nokia, conçu pour ses modèles Lumia 820 et 920, permet, en outre de recharger le téléphone, de le maintenir en évidence, pratique pour lancer des applications lorsque l’on travaille à côté.

nokia-wireless-charger-1100x500

2 – Difficile aussi de passer à côté du chargeur officiel de Google et de son smartphone Nexus. Très discret par rapport au précédent (il ne fait que 6×6 cm), il n’est disponible qu’en noir et nécessite un adaptateur pour le brancher sur le secteur. Si le chargeur semble moins sexy que son prédécesseur pour Nexus 4, il faut reconnaitre que le portable avait tendance à glisser sur ce dernier. Problème résolu.

Chargeur-Qi Nexus

3 – Energizer ajoute son grain de sel via plusieurs modèles de chargeurs, dont nous retiendrons surtout ce dernier. Certes très large, ce dispositif a l’avantage de pouvoir prendre en charge plusieurs téléphones simultanément. Idéal pour les familles souhaitant réduire les achats.

BlackBerry-Energizer-Qi

4 – Plus sobre, la plaque de rechargement Qi a le mérite d’être compatible avec chaque produit répondant aux normes Qi. Plus précisément, voici la liste des téléphones compatibles avec la technologie Qi :

  • Chez Nokia : les Lumia 720/810/820/822/920/928/1020/1520
  • Chez Techdy : le Basic Bear
  • Chez HTC : Thunderbolt, Incredible 2, Rezound, 8X et Droid DNA
  • Chez Samsung : Droid Charge, Galaxy S III, Galaxy Note II, Galaxy S4 et Galaxy Note III
  • Chez Pantech : le Breakout
  • Chez Sharp : AQUOS Slider SH-02D, Q-Pot SH-04D, SH-05D, AQUOS SH-13C, AQUOS SH-07D, AQUOS ZETA SH-09D, AQUOS EX SH-04E et AQUOS ZETA SH-06E
  • Chez Casio : le G’zOne Commando
  • Chez NEC : les MEDIAS PP N-01 D et MEDIAS X N-04 E
  • Chez Motorola : les Droid Bionic/3/4/Maxx/Mini/X
  • Chez Google : les Nexus 4/5/7
  • Chez Philips : le X723
  • Chez LG : Revolution, Spectrum, Spectrum 2, Optimus 1, Lucid 1/2, LG G2, Optimus G Pro, Optimus Pro et Optimus IT L-05E
  • Chez Panasonic : ELUGA V P-06D, ELUGA X P-02E et ELUGA P P-03E
  • Chez Fujitsu : ARROWS Kiss F-03D et F-03 E, ARROWS X F-10 D et ARROWS F-09 D Anteprima
  • Chez BlackBerry : le Z3O
  • Chez Kyocera : l’Hydro Elite et l’Urbano L01

Qi Inductive charger

5 – Fulton, de son côté, a retravaillé l’idée de manière non pas à transmettre l’énergie d’un chargeur à un dispositif, mais d’un dispositif à un autre. Grâce à son système device-to-device, il est maintenant possible de recharger son portable directement en le posant sur sa tablette, comme en témoigne la vidéo promotionnelle.

6 – Puisque n’importe quel surface plane peut devenir un chargeur à induction, pourquoi pas faire une table Qi ? Et pour s’épargner la peine de la brancher sur le secteur, pourquoi ne pas la faire fonctionner à l’énergie solaire ? C’est l’idée qu’a eu Panasonic avec sa table/chargeur.

Table solaire Qi

7 – Oregon a bien compris que quel que soit notre train de vie, la moitié du temps, notre portable reste au même endroit : sur notre table de nuit. Car il faut bien dormir pour recharger nos batteries. Alors pourquoi nos mobiles n’en profiteraient-ils pas ? Et pourquoi ne pourraient-ils pas profiter de notre réveille-matin, déjà branché sur le secteur et qui prend déjà de la place ? C’est exactement ce que propose le QW 201.

Reveil charheur Qi

8 – TDK propose un chargeur plus massif, bien que toujours fonctionnel. Monté sur une enceinte sans fil, le Q35 permettra de recharger son portable tout en le couplant à l’enceinte pour ne pas s’ennuyer pendant la recharge. Après tout, pourquoi pas ?

Enceinte charheur Qi

9 – Une lampe de bureau compatible Qi, c’est l’idée de la firme japonaise Konica Minolta. Comme la lampe est déjà branchée et déjà située sur notre lieu de travail, ce choix est plutôt logique et surtout pratique.

Konica-Minolta lampe de bureau chargeur sans fil

10 – Pour terminer, en voiture ! En effet, les conducteurs ne seront pas en reste puisque l’Air Dock est un module de support pour portable qui fait également office de chargeur sans fil. Plus de crainte à avoir lors des longs trajets : ce modèle est équipé d’un câble de charge USB ainsi que d’un adaptateur voiture double USB 12-24V. De quoi pouvoir téléphoner tranquillement sur la route sans craindre pour sa batterie.

Air Dock Qi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.