in

Deus Ex : la prothèse qui va diviser l’humanité ?

deus ex

Une prothèse basée sur l’univers de la série vidéo ludique Deus Ex va être créée par Open Bionics, en collaboration avec Eidos et Square Enix.

You can’t kill progress ! Le slogan du prochain jeu de Square Enix et Eidos attendu pour août, Deus Ex – Mankind Divided, a tout compris.

La série de jeux vidéos Deus Ex explore l’augmentation et l’optimisation des êtres humains, et le prochain opus, intitulé Mankind Divided (humanité divisée), souligne combien beaucoup d’entre nous peuvent se montrer méfiants, voir effrayés face à des hommes et femmes dotés de prothèses bioniques.

deus ex

Cependant, les créateurs à l’origine du jeu se sont rassemblés pour créer des membres prothétiques directement inspirés de ceux croisés dans le jeu.

Deus Ex, pour optimiser l’humanité ?

Open Bionics, qui avait déjà collaboré avec Disney pour la création de prothèses inspirées des héros de Star Wars et Marvel, produira un bras robotique basé sur celui d’Adam Jensen, le héros de la série Deus Ex. On doute cependant que les lames et autres armes à feu soient intégrées.

Le premier rendu reste modeste, mais le trailer diffusé par la chaine YouTube de Deus Ex montre des concepts à la fois pour le bras de Jensen, mais aussi pour une prothèse plus abstraite. André Vu, directeur exécutif de la marque Deus Ex déclarait :

[blockquote style= »1″]Nous voulions quelque chose qui toucherait à la mode… quelque chose à l’aspect vraiment lisse que vous pourriez être fiers de porter. [/blockquote]

deus ex

L’équipe a ainsi construit un prototype semi-fonctionnel et se concentrera dès lors à perfectionner ses fonctionnalités (saisir des objets notamment). Les fichiers et les indications pour le design de la prothèse seront open source, pour permettre à ceux qui le souhaitent d’imprimer leur propre bras en 3D de chez eux.

De plus, Open Bionics et Eidos se sont associés avec Intel et Razer pour programmer un lien direct et une interaction entre un vrai bras et une prothèse.

Si ce n’est pas la première fois qu’une prothèse tirée d’un univers fictif voit le jour, il semble pertinent de la part d’Eidos de se pencher sur ce domaine, qu’ils avaient déjà abordé dans leur saga. Reste à voir si l’humanité se scindera entre hommes et « optimisés », bien que l’opinion semble d’ores et déjà divisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.