in ,

Les pilotes de drones dans le collimateur de la FAA

Les drones bêtes noires de la Federal Aviation Admnistration (FAA) ? Leur utilisation par des pilotes irresponsables cause de nombreux soucis aux États-Unis. Un problème qui prend de plus en plus d’ampleur d’après une déclaration de l’agence gouvernementale. 

Rien qu’au mois de juin de cette année, 138 rapports de drones volant à des hauteurs allant jusqu’à 3000 mètres ont été recensés, contre 16 en juin 2014, suscitant l’inquiétude de la FAA au sujet de possibles collisions mortelles. L’agence gouvernementale rappelle que faire voler un appareil près d’un aéroport, d’avions, et des hélicoptères est extrêmement dangereux et met habituellement en garde contre les drones volants au-dessus de 122 mètres. Ces rappels sont très importants, le mois dernier, des drones avaient entravé l’action des soldats du feu pour lutter contre un incendie en Californie. Pour sensibiliser la population, le San Bernardino Fire Department avait d’ailleurs publié sur son compte Twitter un tweet priant les utilisateurs de drones de ne pas gêner le travail des autorités locales.

Si pour le moment le projet de règlementations spécifique pour les drones de la FAA reste encore au stade de proposition pour l’instant, l’organisation a « déjà imposé des sanctions civiles pour des vols un certain nombre de vols non autorisés dans différentes régions du pays et a des dizaines de cas d’application ouverts« .

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.