in

Orpyx, une semelle connectée pour éviter les risques d’amputation

orpyx diabète

Face à la quantité de problèmes de pieds causant des amputations chez les diabétiques, la Dr Breanne Everett a décidé d’utiliser la technologie moderne. Elle a développé Orpyx, une entreprise qui crée des semelles connectées. 

Orpyx devrait limiter les ulcères aux pieds

C’est un mal souvent méconnu. Les diabétiques vivent avec le risque d’amputation. C’est la découverte qu’a fait la Dr. Breanne Everett pendant ses études de chirurgienne. Elle a donc décidé de mettre en pause sa carrière médicale et se de lancer dans le monde du high-tech. Son produit ? Une semelle connectée, créée par l’entreprise Orpyx. Celle-ci permet de détecter s’il y a quelque chose d’anormal dans le pied et d’alerter le patient. Celui-ci reçoit alors des instructions pour l’inciter à se déplacer ou au contraire à s’asseoir et vérifier l’intérieur de sa chaussure et son pied.

orpyx diabète

Selon les études, entre 15 et 25% des diabétiques connaissent des ulcères au pieds. Et 20% de ces cas, devront subir une amputation. L’appareil est composé d’une semelle connectée et d’une montre intelligente. La durée de vie de la semelle est estimée entre 12 et 18 mois. Petit problème toutefois,  les semelles d’Orpyx sont pour l’instant uniquement disponibles en Amérique du Nord. Des essais sont cependant en cours en Grande-Bretagne, on peut donc espérer qu’elles arrivent bientôt en Europe. Il ne reste plus qu’à prendre son mal en patience.

Diabète et objets connectés

Le diabète est une maladie basée sur l’incapacité du pancréas à réguler la quantité de glucose (sucre) dans l’organisme. Les diabétiques de type 1 (surtout des jeunes) ne produisent pas d’insuline. Ceux de type 2 (principalement après 65 ans) ont eux un défaut d’assimilation du sucre dans l’organisme. Une mauvaise régulation du sucre entraîne le rétrécissement des artères, une diminution de l’apport en oxygène et donc une perte de sensibilité nerveuse. C’est cette dernière qui est dangereuse. Le patient ressent moins la douleur et ne s’inquiète pas d’une blessure qui ne cicatrise pas et s’infecte. Une infection qui peut mener à une gangrène et à une amputation. 

orpyx diabete

Ce n’est pas la première fois que les objets connectés sont utilisés pour aider les diabétiques. Agir dans ce domaine relève de la santé publique puisque plus de 3,5 millions de personnes sont touchées en France. A l’échelle du globe, ce sont plus de 285 millions de patients ! Google s’est alliée avec l’entreprise DexCom pour lancer un objet capable de surveiller le taux de glucose dans le sang en temps réel. iHealth et MySugr, deux sociétés pionnières dans la santé connectée se sont elles associées pour rendre le suivi dans le temps plus facile pour les diabétiques.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.