in

NVY distribution, une société d’édition et de distribution d’objets connectés

Les objets connectés, c’est surtout un marché. Et comme tous les marchés, il est composé de différents acteurs, de la création au facteur qui livre votre objet connecté chez vous. Aujourd’hui, nous avons décidé de nous pencher sur l’un de ces acteurs, une société de distribution et d’édition spécialisée dans les objets connectés. Son nom : NVY. Sans le savoir, vous possédez peut-être déjà plusieurs objets connectés passés entre leurs mains.

Un peu d’histoire

Prononcez-le à l’anglaise, « Envy », et vous comprendrez la relation étroite que possède cette société française envers les objets connectés. C’était en tout cas le cas de son fondateur, Jean Marc Baeza. En 2008, il  travaillait chez Virgin en tant qu’acheteur dans le multimédia. 2008, c’était le début des objets connectés. Le vent commençait à tourner, laissant présager que ce marché, à l’époque marginal, risquait de devenir beaucoup plus conséquent à l’avenir. C’est pour se consacrer à cette nouvelle tendance que Jean Marc quitte Virgin en 2008, pour réfléchir et construire sa propre entreprise, davantage tournée vers la distribution de ces objets connectés. Il faudra plus d’un an pour que celle-ci voit enfin le jour, en 2010. C’était la naissance de NVY distribution.

Le vent souffle pour les objets connectés, mais pas forcément à la bonne vitesse. En effet, en 2010, il s’agit encore d’un secteur naissant et timide. Les retailers ne sont pas emballés et les constructeurs sont plutôt rares. L’entreprise développe lentement mais sûrement ses activités d’édition et de distribution les premières années. Un effort qui finit par payer, car nous savons tous la place que se creusent les objets connectés aujourd’hui. Ainsi, c’est véritablement depuis l’année dernière que NVY distribution a décollé. Et pour cause : les innovations en la matière se font de plus en plus nombreuses, les produits de diversifient, le public est de plus en plus informé de ces actualités… L’activité de l’entreprise devient plus soutenue, elle étend ses opérations dans toute la France mais aussi en Belgique, en Suisse, au Luxembourg.

 

Des activités d’édition et de distribution

Les activité de NVY peuvent être divisées en deux volets : la distribution et l’édition.

  • Pour la distribution, le concept est plutôt simple : NVY s’inscrit en tant que grossiste spécialiste en objets connectés. Il achète et assure la distribution des produits de ses clients, de manière plutôt classique.

  • Le travail d’édition de NVY est plus d’ordre technique. En bref, l’entreprise accompagne ses start-up partenaires (ses fournisseurs, donc) dans le développement et la localisation de leurs produits. Cela a pour but de garantir des objets connectés bien adaptés aux us et lois du marché français, ainsi que des exigences de leurs clients et des consommateurs.

Un exemple ? Bastien Naud, Product Manager chez NVY distribution, nous donne celui de Bellabeat. Ce doppler fœtal a la particularité de suivre la grossesse des femmes enceinte via un calendrier précis. Problème : ce doppler est originaire des États-Unis, où les normes médicales en matière de suivi de grossesse diffèrent. Le travail d’édition de NVY a donc été non seulement d’adapter la langue pour des utilisateurs francophones, mais également d’éditer le calendrier de grossesse pour le faire correspondre aux normes françaises. Ce travail technique permet à n’importe quel utilisateur de consommer le produit de manière optimale, et il y a fort à parier que si le Bellabeat s’exportait dans d’autres pays, cette adaptation technique serait également réappliquée selon les normes locales.

 

 

Des projets d’avenir ?

Quand on lui demande ses projets d’avenir, NVY ne sait trop que répondre. C’est que les objets connectés sont encore une mode relativement neuve, et que ce paysage ne cesse d’évoluer. C’est la volonté de l’entreprise que de suivre cette évolution et d’en observer les tendances. Ainsi pour l’instant, c’est le secteur de la santé et du bien-être qui prédomine, mais NVY distribution s’apprête déjà à l’ampleur que sont en train de prendre les objets connectés relatifs aux loisirs. En résumé, cette société française tente de rester fidèle à sa vision d’origine : celle de considérer le marché des objets connectés sur le long terme, de l’aider à se développer de manière durable en participant à la production de produits de qualité.  C’est tout le bien qu’on lui souhaite.

 

Surfshark

Quelques produits distribués par NVY

Les clients de la société sont nombreux. Parmi eux, plusieurs sont déjà passés sur nos pages. En voici une liste que vous pouvez découvrir ou redécouvrir :

  • Le film intelligent SONTE, pour filtrer la lumière en un clic.

  • iCookie, le tracker pour objets

  • Le projecteur cinéma ultra-compact SmartBeam

  • TINKE, le capteur qui analyse votre santé en un simple contact

  • Deeper, le premier sonar connecté sans fil

  • Le jouet connecté qui permet de communiquer : Toymail

  • Tiggly, les jouets cognitifs éducatifs sur iPad

  • Le flotteur intelligent pour piscine, LilyPad

  • ROCK’R2, une enceinte sans fil un peu… particulière

  • Le Smart Helmet, ou le casque vélo qui prend soin de votre cœur

  • L’analyseur de qualité de l’air portatif, AIR.AIR !

  • Le Myk.io, pour gérer intelligemment votre véhicule

  • Le bracelet personnalisable Haloband

  • DIGICare ERI, le bracelet intelligent qui encourage votre bien être

  • L’ampoule connectée LIFX

  • La brosse à dents connectée pour les enfants : Rainbow (avec un exemplaire à gagner en cliquant ici)

  • W/ME, la montre connectée… à votre corps.

  • Le contrôle de lumière par smartphone Digital Native

  • NutriCrystal, une balance nutritionnelle connectée

  • Bellabeat, le fameux doppler pour femmes enceintes

  • Un pèse personne en Bluetooth

  • TetherCell, l’adaptateur connecté pour vos piles

 

NVY - distributeur et grossiste en objets connectes