in

Fiat prépare sa voiture électrique pas cher à moins de 25 000 euros 

fiat voiture électrique pas cher

prévoit de lancer en juillet 2024 un modèle électrique pas cher inspiré de la Panda existante. Cette initiative s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par la société mère Stellantis. Son objectif est de regagner en pertinence et en parts de marché.

Stellantis se prépare à la bataille pour dominer le marché des voitures électriques (VE) en Europe. Consciente de l'importance de l'échelle et de l'accessibilité, Stellantis développe une nouvelle voiture électrique pas cher la Fiat Panda EV. Cette dernière devrait être disponible sur certains marchés européens  à moins de 25 000 euros.

Un Panda EV «abordable» en cours d'élaboration

YouTube video

Actuellement, le le plus abordable en Europe est le Spring EV, au prix de 17 300 euros. Cependant, Fiat vise à défier la traction du marché de Dacia. Ainsi, il positionne la Fiat Panda EV comme une option plus abordable. Son prix devrait être inférieur à celui de la 500e de Fiat, actuellement au prix de 25 450 euros.

Stellantis reconnaît la demande croissante de véhicules électriques abordables. Le PDG de Fiat, Oliver François, a souligné la nécessité de voitures électriques pas cher. Avec l'essor des marques chinoises de véhicules électriques sur le marché européen, l'abordabilité joue un rôle crucial dans la conquête de parts de marché. L'exécutif a déclaré que le nouveau véhicule électrique d'entrée de gamme de Fiat sera dévoilé en juillet 2024.  

Cette nouvelle Panda aurait en ligne de mire la Dacia Sandero, et plus précisément sa version Stepway. Selon le PDG de Fiat, elle sera un véhicule destiné au marché mondial, dont le style dérivé de celui du modèle Centoventi. Comme le nouveau 600, il devrait rouler sur la plateforme CMP et pourrait proposer des groupes motopropulseurs hybrides et électriques. 

prévoit d'introduire l'e-C3 en Europe

En plus de la marque Fiat, Stellantis prévoit également de commercialiser un petit modèle électrique de sa marque française Citroën pour moins de 25 000 euros au début de l'année prochaine. La ë-C3, déjà annoncée, devrait être assemblée en Slovaquie afin de maîtriser les coûts. Elle va également concurrencer la Dacia Spring, construite en Chine, et la future 5 électrique. Selon François, « il est très probable qu'il y ait une coopération avec la plateforme Citroën ë-C3 » de la nouvelle petite voiture électrique de la marque Fiat.

La production de ces voitures électriques pas cher témoigne l'ambition de Stellantis à établir une forte présence aux côtés de et . En concurrence avec les acteurs chinois, l'introduction de la Fiat Panda EV pourrait être une décision stratégique de Stellantis pour avoir un impact significatif sur le marché. Mais cette initiative n'est que la dernière d'une série de mesures prises par Stellantis pour aider l'entreprise à retrouver sa place sur le marché mondial de l'automobile.

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *