in

Les développeurs délaissent l’Apple Watch

Apple Watch application

Les développeurs d’applications semblent s’intéresser de moins en moins à l’Apple Watch. C’est en tout cas le constat de Tim Anglade, le directeur de la base de données mobile Realm.

Les raisons du désintérêt pour l’Apple Watch

Apple Watch

Alors que la montre connectée d’Apple se vend très bien à travers le monde, les développeurs semblent délaisser totalement l’Apple Watch. La société Realm, qui dispose de la base de données mobiles d’environ 100.000 développeurs d’applications, utilisées par un milliard de personnes, a remarqué récemment que les statistiques démontraient un désintérêt total pour le WatchOS, le système d’exploitation dédié à cette montre. Un constat qui vient renforcer celui présenté le mois dernier en Belgique.

Pour 1.000 applications iOS créées, seulement une serait faite pour l’Apple Watch. La raison de ce phénomène tiendrait aux performances de cette montre : le lancement d’une application s’éternise sur plusieurs secondes. Par ailleurs, la dépendance à l’iPhone semble énormément déranger, impossible visiblement de créer une application réellement dissociée du téléphone, dès lors qu’une application sur smartwatch est ajoutée, la pastille de celle-ci s’intègre instantanément à l’écran d’accueil du smartphone.

Les solutions envisagées

Apple Watch smartphone

La tvOS récente attire les développeurs. Pour 1.000 applications iOS créées, 10 lui sont dédiées. Mais ce phénomène serait plus dû à une volonté de conquérir le marché encore récent de ce produit, qu’à un intérêt tout particulier pour cette télévision. La même particularité avait été remarquée lors de la sortie de la montre d’Apple.

La marque en cause semble également avoir tiré les conclusions qui s’imposent. Lors du congrès WorldWide Developper Conference qui débutera le 13 juin 2016, Apple annoncera les améliorations qui seront apportées à la troisième version de l’Apple Watch. Mais, d’ores et déjà, des informations circulent, une nouvelle version de la montre pourrait offrir un meilleur accès aux capteurs, plus d’autonomie en terme de batterie et un processeur plus rapide. Une rumeur annonce également la possibilité que l’Apple Watch fonctionne sans smartphone grâce à une connexion cellulaire. Pour cela, l’Apple Watch 2, dont on ignore encore la réelle date de sortie, devra directement contenir une carte SIM qui la rendra enfin indépendante totalement du téléphone.

Le 17 juin 2016, fin du congrès, les développeurs seront enfin fixés sur les réelles améliorations qui seront portées au produit. Dès lors, reste à savoir si l’engouement pour les applications reviendra comme au début ou si, définitivement, l’Apple Watch ne convient pas aux concepteurs d’applications, faute de rentabilité. En tous les cas, pour l’instant, leur intérêt se porte principalement sur les iPhones, Macs et tvOS. Vous pouvez néanmoins consulter notre Top 25 des applications pour cette montre, en attendant la suite.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.