in

Construire vous-même votre propre iPhone USB-C, c’est possible !

Las d’attendre le bon vouloir d’Apple, Ken Pillonel s’est mis à créer son propre iPhone avec un port USB-C. Son design est aujourd’hui open source.

Ken Pillonel, un étudiant en génie robotique a créé la surprise grâce à son hack sauvage. Il a réussi l’impensable en remplaçant l’intérieur d’un  iPhone X par celui d’un iPhone USB-C fonctionnel.

Le principe du hack sauvage de Ken Pillonel

Cet étudiant a rendu publics les détails du procédé suivant lequel il a réussi à construire lui-même son propre iPhone USB-C. Il a ainsi publié une vidéo détaillée et un référentiel Github tout aussi précis. Des instructions CNC et des informations sur le PCB personnalisé accompagnent cette vidéo et ce référentiel.

Cette vidéo de 13 minutes montre en pratique ce qui semble si facile en théorie. Pillonel a combiné la connexion Lightning vers USB-C en une chaîne, imitant ainsi un port USB-C. Tout le processus du développement y est filmé.

La vidéo présente même la commande d’une carte circulaire flexible personnalisée. L’usinage du boîtier de l’iPhone pour l’adapter au connecteur USB-C qui est physiquement plus grand, y est aussi détaillé.

Surfshark

Le projet était difficile notamment lors de l’installation des circuits supplémentaires. La carte devrait en effet se replier sur les deux côtés du Taptic Engine d’Apple pour permettre l’insertion de tous les composants requis.

Ce projet aujourd’hui open source permettrait la création de nouveaux modèles d’iPhone X USB-C. Il ouvre la voie au développement d’autres types d’iPhone. Ken Pillonel pense même pousser un peu plus loin ses travaux dans l’espoir d’améliorer la charge rapide, l’étanchéité, l’activation des accessoires USB-C…

Le premier iPhone USB-C mis aux enchères

Ken Pillonel met en vente aux enchères son prototype original sur eBay. Les enchères sont actuellement déjà montées jusqu’à 3 400 $ et elles ne semblent pas près de s’arrêter.

Le concepteur note toutefois que l’acquéreur ne pourra pas le restaurer, le mettre à jour, l’effacer ou l’ouvrir comme les téléphones habituels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *