in

La e-cigarette devient un objet connecté

Si la cigarette électronique a fait son entrée sur le marché depuis seulement quelques années, elle risque de se voir détrôner par la cigarette électronique version connectée. Mais quels sont réellement les apports d’une telle technologie intégrée dans votre cigarette? Zoom….

La cigarette électronique et son fonctionnement

Bien qu’elle ne soit plus à présenter pour de nombreux fumeurs, rappelons brièvement ce qu’est la cigarette électronique aussi appelée “vaporeuse”. (cf. cigarette electronique connectee)
Alimentée par du e-liquide, qui, une fois porté à 50 degré se transforme en vapeur, la cigarette électronique est donc un objet électrique permettant d’imiter l’acte de fumer. Pourtant on ne parle plus de fumer mais bien de “vapoter”. Censée limiter les substances toxiques et/u cancérigèes tels que le goudron, la cigarette électronique va même plus loin puisqu’elle permet de fumer (vapoter) sans nicotine.
Si elle se présente comme un très bon moyen intermédiaire pour arrêter de fumer, il faut malheureusement reconnaître qu’elle a aussi fait de nombreux adeptes chez des gens qui n’étaient pas fumeurs à la base…
En effet les e-liquides étant aromatisés, il ont aussi plu au plus jeunes et aux non fumeurs, puisque l’odeur caractéristique du tabac classique ne vient pas les déranger.

La cigarette électronique et connectée

Proposée sur le marché par plusieurs constructeurs donc les français MyVaps et Smokio, les cigarettes électroniques connectées communiqueront à votre smartphone des informations quant à vos habitudes de vapotage
Synchronisée à votre smartphone (pour l’instant seulement sous iOS, compatibilité avec Android prévu dans le courant de l’année), vous pourrez suivre de manière visuelle et en temps réel votre consommation. L’idée est de pouvoir s’auto-mesurer afin de pouvoir ajuster sa consommation (et à terme arrêter de fumer?).

pCloud Solde d'été 2022

Informations prix
Les e-cigarettes connectées sont attendues pour le courant de l’année. Proposées à un prix d’environ 80/90 euros, la cigarette connectée vous coûtera un peu plus cher que dans sa simple version électronique, puisque vous pouvez maintenant trouver sur le marché des modèles autour de 40 euros. MyVaps proposera quand à lui un système s’adaptant à votre e-cigarette (donc pas besoin de rachter un nouveau modèle) pour un prix défiant toute concurrence, moins de 50 euros.

Vapotage et législation

La question qui subsiste quant à la e-cigarette est son utilisation dans les lieux publics. En effet de nombreuses personnes, considérant cet acte comme du “vapotage” et non plus comme celui de fumer, sorte l’objet du délit dans les lieux publics. Pourtant il semblerait que celui-ci soit soumis à la même réglementation que les cigarettes classiques, c’est à dire interdit dans les lieux publics.
Ce qui ne devrait pas etonner puisque le mot d’ordre est à présent de lutter contre le tabagisme passif, sous quelque forme que ce soit.
Cependant, le droit reste très flou sur la question et il convient souvent de se conformer au reglement intérieur de l’entreprise, qui lui peut interdire de telles pratiques.
Renseignez vous donc bien avant de sortir votre e-cigarette sur votre lieu de travail ou ailleurs.

En conclusion, la e-cigarette n’a pas finie de faire parler d’elle, encore plus sous sa version connectée en 2014.
Et vous, serez-vous tenté par la e-cigarette connectée?

One Comment

Commenter
  1. C’est une bonne chose de proposer des innovations sur ce marché, surtout provenant de société Française!
    Concernant la suite sur ce marché, tout devrait s’améliorer quand on voit qu’il y a de plus en plus de tabacologues qui se positionnent en sa faveur comme on peut le voir sur cet article : http://www.top-cigarette-electronique.com/article-86363-la-tabacologue-madame-agnes-phil.html
    Après il faut voir ce que va faire l’état concernant ce marché… ça c’est autre chose encore!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.