in

BMW annonce l’arrêt de mort des voitures thermiques !

BMW mort voitures thermiques

, le géant de l'industrie automobile allemande, a récemment secoué le monde de l'automobile en annonçant l'arrêt de mort des voitures thermiques. Cette annonce marque un changement radical dans la stratégie de l'entreprise. Elle signale également l'émergence d'une ère automobile axée exclusivement sur la mobilité électrique. 

En annonçant l'arrêt de mort des voitures thermiques, BMW ouvre les portes d'une nouvelle ère dans l'industrie automobile. Sa vision résolument électrique préfigure un avenir où les routes seront dominées par des véhicules alimentés par des batteries. Alors que d'autres constructeurs s'interrogent sur l'impact de cette déclaration audacieuse, il est clair que le vent du changement souffle fort. Et qu'en plus, BMW est prêt à faire figure de pionnier.

L'arrêt de mort des voitures thermiques BMW se profile à l'horizon

BMW a déclaré que les voitures à moteur à combustion interne avaient atteint leur apogée. Ce dernier signe ainsi l'arrêt de mort progressif de ces véhicules. Cette annonce ne se limite pas à des prévisions futures. Elle constitue une affirmation audacieuse selon laquelle les jours des moteurs thermiques sont désormais comptés.

Le directeur de BMW, Walter Mertl, a souligné que le moment crucial de transition s'est produit en 2023. Alors que la marque allemande continuera temporairement la vente de voitures à moteurs thermiques, la société prévoit une stagnation. Cette baisse se poursuivra par un déclin progressif. 

Cette transition radicale s'inscrit dans une vision à long terme. Elle se verra axée sur la durabilité environnementale et l'adaptation aux changements majeurs qui secouent l'industrie automobile. En fait, BMW, qui a longtemps été à l'avant-garde de l'innovation automobile, oriente désormais sa stratégie vers une électrification totale

Un investissement massif dans l'électrification 

BMW ne se contente pas de déclarer l'arrêt de mort des voitures thermiques. En fait, elle met en place une stratégie ambitieuse pour renforcer sa présence sur le marché de l'électrique. Alors qu'en 2023, BMW ne vendait que 15 % de voitures électriques, l'entreprise entend porter ce chiffre à 33 % d'ici à 2026. Cette croissance anticipée repose sur l'introduction de nouveaux modèles électriques. 

En outre, l'entreprise estime que d'ici 2026, les voitures électriques pourront concurrencer de manière rentable leurs homologues à moteur à combustion. Pour concrétiser sa vision, BMW a récemment annoncé un investissement colossal de 650 millions d'euros pour la conversion de son usine de Munich. Dès la fin de 2027, cette usine emblématique ne produira exclusivement que des véhicules électriques. 

Cet investissement massif souligne l'engagement de BMW à rester en tête de la révolution électrique en cours dans le secteur automobile. L'annonce de BMW a créé des ondes de choc dans l'industrie automobile. D'autres constructeurs pourraient être amenés à reconsidérer leur stratégie à la lumière de cette déclaration audacieuse. L'électrification, qui était autrefois considérée comme une tendance émergente, est désormais placée au cœur des préoccupations de l'industrie, avec BMW en tant que précurseur de ce changement radical.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *