in

Tune, le wearable pour les athlètes de haut niveau

Avec Tune, les athlètes de haut niveau ont maintenant un allié de poids pour améliorer leurs performances.

Alors que les jeux olympiques de Rio vont débuter dans quelques jours, un nouveau wearable pourrait fournir une aide précieuse aux athlètes qui rêvent d’avoir le privilège de monter sur le podium. Tune est un nouveau tracker d’activité bourré de capteurs électroniques qui analysent la façon dont les sportifs courent et ce type de technologie, autorisée jusqu’à présent par le comité olympique, peut faire la différence pour l’obtention d’une médaille.

tune2

Athlètes 2.0

Si la très grande majorité des wearable à destination des sportifs sont conçus pour les amateurs – ce qui peut se comprendre pour des raisons de rentabilité – Tune se signale en s’adressant à une élite.

Développé par la strat up Kinematix, ce wearable innovant est en mesure d’analyser la symétrie exacte entre le pied gauche et le pied droit et est capable de fournir des données sur la façon dont la foulée s’opère en permettant au sportif de visualiser comment son pied entre exactement en contact avec le sol et à quel rythme. Les informations sont remontées via Bluetooth à l’utilisateur. Tune se présente sous forme de deux petits boitiers que l’on accroche sur le côté de chaque chaussure.

tune3

Tune utilise également des données GPS permettant de visualiser une course sportive en détails, distance parcourue, itinéraire, fluidité etc.. Au final, Tune permet de dresser un portrait très fin du coureur afin qu’il puisse connaître ses points forts et ses points faibles et qu’il ait ensuite la possibilité de corriger certaines erreurs et d’améliorer ses performances.

En complément des données auxquelles Tune donne accès, un programme personnalisé d’exercices et de training permet d’aller encore plus loin afin que le sportif puisse rajouter des séances d’entrainement spécifiques qui doivent lui permettre notamment de  limiter le risque de blessures.

Totalement étanche, la batterie qui équipe Tune a une autonomie de 10 heures et peut se recharger facilement.  Afin de renforcer la crédibilité du produit auprès du public visé, Tune a été testé par la championne de Triathlon Vanessa Fernandes qui avait récolté une médaille d’argent aux jeux olympiques de Pékin en 2008 et par Ryan Vail, un athlète américain de premier plan pur la course longue distance. Des cobayes de choix pour mettre en évidence les qualités de ce wearable.

Tune est disponible en précommande au prix de 200 dollars sur le site de Kinematix. Si il a été avant tout pensé pour aider les athlètes de haut niveau à dépasser leurs performances, rien n’empêche les sportifs amateurs de l’utiliser.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.