in , ,

[TEST] XGIMI Aura : la très haute qualité en grand format

test xgimi aura une

Le constructeur XGIMI nous a habitués à des produits abordables et transportables destinés à une utilisation rapide par tout le monde. Il n'est pour autant pas étranger au terrain du haut de gamme puisqu'il compte dans son catalogue le vidéoprojecteur à ultra-courte focale Aura. Une tendance encore timide sur le marché car, réservée à une clientèle aisée et où la concurrence avec les téléviseurs est plus rude. Ainsi, qu'offre ce genre de vidéoprojecteur pour en faire une alternative crédible au Home Cinema ? La réponse après ces quelques lignes avec le du XGIMI Aura.

YouTube video
  • Caractéristiques techniques
  • Marque : XGIMI
  • Modèle : Aura
  • Catégorie : Vidéoprojecteur à ultra-courte focale
  • Technique d'affichage : Laser/DLP
  • Dimensions : 606 x 401 x 139,5 mm
  • Poids : 11 kg
  • Connexions : WiFi 2,4 et 5 GHz, Bluetooth 5.0
  • Résolution standard : 3840 x 2160 (4K)
  • Lumens ANSI : 2400

Les vidéoprojecteurs à ultra-courte focale ne sont pas encore très répandus. Plusieurs raisons à cela. Tout d'abord le faible nombre de produits disponibles. Les marques ne se sont pas encore lancées vraiment dedans, même si certains constructeurs comme ou BenQ ont franchi le pas. Et si d'autres rentrent dans la danse, comme XGIMI, peut-être que cela pourrait entraîner un effet « boule de neige ». Alors ce type de projecteur pourrait éventuellement se démocratiser. En effet, il possède quelques arguments non négligeables en sa faveur. Voyons cela de plus près.

Vidéoprojecteur à ultra-courte focale, qu'est-ce que c'est ?

Par l'intermédiaire d'objectifs grand angle, un vidéoprojecteur à ultra-courte focale rompt le besoin de recul d'un appareil classique. L'image grand format se projette dans les quelques dizaines de centimètres au-delà de la source. Plusieurs avantages apparaissent alors à l'utilisateur. Tout d'abord une faible déperdition de la luminosité, donc une image plus vive, mais également plus nette. Ensuite, comme évoqué à l'instant, plus besoin de recul ce qui permet de s'adapter à un plus grand nombre d'espaces différents.

En revanche, la qualité de la surface de projection doit être irréprochable, immaculée et sans la moindre aspérité, sinon cela se remarque tout de suite. Alors pourquoi ne trouve-t-on pas plus de ces vidéoprojecteurs chez monsieur et madame tout le monde ? À cause de son prix. Sauf que cela est, un peu, en train de changer.

Design et ergonomie

Avec ceci en tête, nous pouvons désormais passer à l'appréciation du XGIMI Aura. La première chose qui saute aux yeux est sa taille. L'appareil est plutôt imposant et relativement lourd avec ses 11 kg sur la balance. Il n'est pas vraiment fait pour être transporté fréquemment. En choisissant une combinaison de couleurs noire et grise, le constructeur chinois propose un produit dans la veine classique des appareils Home Cinema. Pas d'extravagance dans la construction, mais une volonté d'harmonie avec les autres éléments de son champ d'action.

Ainsi, pour résumer, nous pouvons dire que c'est moins visible et gênant qu'un téléviseur. Ce vidéoprojecteur s'apparente plus à un ampli et pourquoi pas, si l'on a l'œil un peu tordu, à une petite imprimante ou un scanner.

Dans le détail, la face avant concentre la partie audio de l'appareil avec la présence derrière une toile de quatre haut-parleurs d'une puissance de 15W. Le dessus est consacré à la projection en elle-même avec l'ouverture qui regarde vers le haut. L'arrière regroupe les différentes prises pour connecter jusqu'à trois sources en HDMI, accompagnés par deux ports USB une sortie optique, une entrée Jack 3,5 et un port Ethernet. Toutes sont les bienvenues, et nous sommes heureux de constater que XGIMI a pensé au câble Ethernet pour ne pas subir les aléas du Wi-Fi lors de séances de visionnage sur les plateformes de streaming.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Prise en main du XGIMI Aura

Ce genre de vidéoprojecteur ne demande pas plus que pour les autres un doctorat en mathématique spécialité trigonométrie pour s'en servir. Lorsque l'on lit la notice pour la première fois, nous y repérons un schéma qui explique à quelle distance du mur placer l'engin. Si cela peut provoquer de l'urticaire à certains, le positionnement de l'appareil est au final très simple.

Il faut avant tout l'avoir posé sur une surface parfaitement plane, et le plus dans l'axe, c'est-à-dire parallèle au mur/à l'écran, possible. Après vous pouvez ajuster en reculant ou en avançant vers le mur pour obtenir une taille d'image qui convient. Notez que cela va assez vite avec une diagonale de 150 pouces lorsque le projecteur est à 44 cm du mur.

Cependant, veillez à choisir un endroit duquel vous n'aurez pas besoin de le déplacer toutes les deux minutes. Nous le répétons, il n'est pas fait pour ça. Finalement, un peu comme un téléviseur.

La première utilisation du XGIMI Aura demande la configuration de l'appareil et cela commence par entrer les infos pour faire fonctionner TV. Le fabricant chinois a de nouveau fait le choix d'intégrer le système d'exploitation de , aussi présent sur ses autres modèles. Sont donc embarqués tous les avantages et tous les défauts d'un tel système. Heureusement, les avantages l'emportent largement sur les inconvénients pour produire une expérience la plupart du temps fluide.

Fonctionnalités

Contrairement aux autres modèles de XGIMI testés sur TECHNPLAY.COM, le vidéoprojecteur Aura n'est pas intelligent. Ainsi, ne vous attendez pas à une image qui se règle toute seule. L'appareil propose néanmoins un réglage manuel en huit points pour rétrécir le champ de vision s'il dépasse de l'écran ou faire quelques petites retouches ici et là. Nous ne pouvons vous conseiller d'y toucher sans une bonne préparation préalable au risque de déformer l'image au lieu de la rogner.

Un élément a tout de même été conservé. Il s'agit de l'autofocus, bien présent et même plus précis encore. C'est normal, il y a moins de distance du laser à l'écran. Et si cela apparaît encore un peu flou à l'œil le plus exigent, le travail peut être terminé en mode manuel avec la télécommande. Parmi les autres réglages disponibles, le XGIMI Aura peut aussi compter sur le MEMC. C'est la technologie de compensation de mouvement qui doit fluidifier la vidéo, mais qui ajoute une couche un peu « factice » si l'on n'y est pas habitué. C'est désactivable dans les options. D'ailleurs, les réglages classiques sont disponibles afin d'obtenir l'image qui correspond le plus à notre goût.

Android TV s'accompagne encore d'une fonction Chromecast pour diffuser n'importe quel contenu depuis un appareil mobile ou un ordinateur connecté au même Wi-Fi. C'est toujours aussi pratique.

Enfin, ce n'est pas une fonctionnalité à proprement parler, mais ce vidéoprojecteur est très silencieux. Or cela est bien agréable de pouvoir regarder un film ou une série sans avoir une soufflerie dans l'oreille.

Qualité de l'image

Le point clé de tout vidéoprojecteur : la qualité de l'image. Sans faire durer l'effet de surprise, nous pouvons affirmer que celle-ci est très bonne. XGIMI parvient ici avec son unique laser à donner un rendu clair et fidèle. Les couleurs sont éclatantes et les noirs sont profonds. Cela crée un bon contraste qui fait bien ressortir l'image. La luminosité est également au rendez-vous et il n'y a nul besoin de pousser les paramètres à fond pour profiter d'une image à la clarté suffisante. Même à la moitié, cela suffit amplement.

D'ailleurs nous avons eu tendance à baisser un peu la luminosité. En effet, nous avons remarqué dans certains cas que certaines couleurs claires étaient un peu brûlées. Mais cela se corrige avec quelques réglages de l'image. En revanche, le niveau de bruit (de l'image) est parfois un peu plus élevé que nous le souhaiterions, mais rien d'insurmontable. Le résultat final est de grande qualité.

À noter tout de même qu'il y a bien un moment où l'image perd en qualité en fonction de sa taille et de la distance du projecteur à l'écran. Sauf qu'en allant même jusqu'à 175 pouces, c'est à dire près de 4,5 mètres de diagonale, nous n'avons pas constaté de dégradation.

Qualité du son

XGIMI n'a sur le point de la qualité du son pas dévié de ce qu'il faisait jusqu'à présent, c'est-à-dire s'associer à Harman Kardon. À la différence près que cet appareil dispose d'un espace plus ample pour y loger plus de haut-parleurs et donc proposer une qualité sonore plus conséquente.

Comparons avec ce qui est comparable. Ce vidéoprojecteur ne peut pas reproduire un système de son 5.1, donc inutile de jouer au jeu des 7 différences à ce niveau-là. Il s'agit plutôt de le mettre en parallèle d'une barre de son. Cette comparaison fait déjà plus preuve de bon sens et notre appareil n'a à ce propos pas à rougir. Les basses, médiums et aigus sont bien distinguables les uns des autres sans qu'aucun ne prenne le dessus sur un autre. Nous avons également noté une bonne spatialisation du son pour une ambiance sonore qui remplit bien la pièce.

Si l'on ose cette fois-ci la comparaison avec un téléviseur, ce dernier est perdant presque à tous les coups.

Conclusion

La comparaison avec un téléviseur. C'est peut-être sous cet angle-là qu'un vidéoprojecteur à ultra-courte focale prend tout son sens. Si l'on prend le cas de ce XGIMI Aura, à prix équivalent, vous trouverez rarement plus de 75 pouces du côté des TV. Là, l'image commence à 80 pouces et va facilement à 150 pouces sans perte de qualité. Son principal concurrent reste le vidéoprojecteur classique quand bien même ce dernier fournit une image moins lumineuse, moins nette et nécessite une pièce avec le recul suffisant. Le XGIMI Aura devrait alors gagner dans tous les cas et se retrouver dans tous les foyers. Malheureusement, son prix reste encore un frein pour le grand public. Cela s'accompagne de l'obligation de posséder un écran adapté qui ajoute encore à la somme finale. Mais à ceux qui peuvent se le permettre, n'hésitez pas et faites l'essai, vous serez rapidement conquis.

Marchand
Promo
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
  • Très bel image
  • Android TV avec Chromecast intégrée
  • Bonne qualité du son
  • Silencieux
  • Peu de fonctions intelligentes
  • Assez imposant

Restez toujours informé avec TECHNPLAY.COM !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et suivez-nous sur Google Actualités pour ne rien rater.

Design et ergonomie - 7.5
Fonctionnalités - 7.5
Qualité de l'image - 9
Qualité du son - 8.5
Rapport qualité/prix - 8

8.1

Design et Ergonomie : Lourd et imposant, mais pas désagréable à l'œil.

Fonctionnalités : Pas de fonctions intelligentes. Android TV fait bien l'affaire.

Qualité de l'image : Image au top, claire, avec de belles couleurs et des noirs profonds.

Qualité du son : Une bonne stéréo spatiale qui rend bien tous les spectres du son.

Rapport Qualité / Prix : C'est très cher, trop pour la plupart, sauf que ça vaut son prix.

User Rating: 4.26 ( 3 votes)

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *