in

[TEST] Nintendo Switch OLED : que vaut cette version de la console ?

TEST nintendo switch oled

Avec un écran plus grand et de meilleure qualité, une excellente béquille, la Nintendo Switch OLED est un excellent système de jeu portable.

La dernière Switch propose des améliorations subtiles notamment au niveau de l’écran. Toutefois, si vous êtes un habitué de la Switch, vous remarquerez rapidement que ces changements subtils sont excellents, mais ne sont pas si essentiels. La Nintendo Switch OLED coûte bien plus chère que son prédécesseur, mais en vaut-il vraiment le coup ?

Présentation :

La Nintendo Switch OLED arbore un écran bien plus grand et plus dynamique. Si vous jouez depuis des années à des jeux Switch, vous remarquerez bien vite que cette itération offre une meilleure expérience de jeu. Il se démarque d’ailleurs en offrant le mode sur table. Cette version de Switch présente quelques évolutions notables notamment au niveau design et conception. J’apprécie aussi la plus grande taille de l’écran. Je n’ai toutefois pas autant remarqué la différence après y avoir joué quelques heures d’affilée.

         Caractéristiques techniques

  • Écran : OLED Full HD 7 pouces, Compatible Cloud Gaming
  • Poids : 320 grammes
  • Dimensions (Largeur x Hauteur x Longueur) : 242 x 102 x 13,9 mm
  • Connectivité : prise Ethernet, 2 ports USB 3, Wi-Fi 5 (ac), Bluetooth, 1 port HDMI, 1 port USB C
  • Mémoire extensible : Oui
  • Mémoire interne : 64 Go
  • Type d’extension de mémoire : SSD
  • RAM : 4 Go
  • Architecture graphique : Nvidia Tegra
  • Finesse de gravure : 20 nm
  • Son : 5.1 Surround
  • Capacité de la batterie : 4310 mAh
  • Coloris disponible : Blanc, Néon
  • Contrôleur : Joy-Con
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Design et conception de la Nintendo Switch OLED

Les améliorations arborées par cette Switch assurent une meilleure expérience de jeu à son utilisateur.

L’affichage

écran switch oled nintendo

La Nintendo Switch OLED peut se jouer aussi en mode portable ou sur une station d’accueil tel qu’un téléviseur. Elle peut aussi se jouer sur table avec l’écran calé et des Joy-Con détachables.

Ce mode de jeu n’était pas très agréable avec les précédentes versions du Switch. Leur béquille est de mauvaise qualité et ne peut être ajustée qu’en position ouverte et fermée. Elle altère profondément l’expérience de jeu. L’écran de seulement 6,2 pouces de ces anciennes déclinaisons réduisait aussi la visibilité sur une plus grande distance. Son écran de trop petite taille ne permet pas de s’adonner à un jeu multijoueur.

L’écran de 7 pouces de cette Nintendo Switch OLED est plus dynamique et net. Les détails des jeux sont beaucoup plus visibles. 

L’écran de cette dernière version est certes plus grand, mais la taille réelle de cet appareil n’a pas vraiment changé. J’ai en effet, pu transporter le mien dans le même étui que celui utilisé pour son aîné. L’impression de jouer avec la même Switch, mais seulement en mieux, m’a déçue. La suppression de ces gros cadres entourant l’écran de 6,2 pouces de ses aînés et le changement du plastique mat du cadre sont aussi agréables. Les lignes affinées et le cadre plastique brillant de la petite dernière me plaisent beaucoup.

J’apprécie les efforts déployés pour optimiser l’affichage de la Nintendo Switch OLED. Le rendu cache bien le fait qu’il n’y a en vérité aucune amélioration réelle sous son capot. Le CPU et le GPU sont en effet inchangés. J’ai aussi été déçu par les Joy-Cons de la Nintendo Switch OLED. Cette dernière fonctionne avec les mêmes Joy-Cons des précédentes versions et ils n’ont même pas été optimisés.

Le support de la Nintendo Switch OLED

La béquille arrière a été nettement améliorée et est plus du type de celle de Microsoft Surface. Ce support en plastique escamotable s’étend sur presque toute la longueur du corps et peut être ajusté à n’importe quel angle. Le partage d’écran est enfin plus confortable.

Le design

Pour accueillir le nouveau support, le fabricant a dû déplacer quelques éléments. La Nintendo Switch OLED a maintenant le logo imprimé sur sa béquille. Les informations du fabricant sont imprimées en noir sur le plastique du support. Les haut-parleurs arrière sont déplacés vers le bord inférieur de l’unité. Le son du jeu en est meilleur si l’appareil est plus silencieux. Quant au microSD, il est maintenant placé parallèlement au bord inférieur. Ce changement d’emplacement vous évite de le retirer accidentellement lors de l’ajustement du support.

Le design est aussi plus stylé avec des boutons d’alimentation et contrôle de volume plus longs et plus fins.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Connectivité de la Nintendo Switch OLED

La Switch d’origine était conçue comme un système sans fil. Ce n’est pas le cas de cette Nintendo Switch OLED. Cette dernière dispose d’une prise Ethernet pour les connexions internet filaires et aussi de deux ports USB 3. Je ne trouve pas cela indispensable, mais elle n’en est pas moins inutile. Les utilisateurs ayant à leur disposition un câble de connexion, pourront bénéficier d’une plus grande vitesse et qualité de téléchargement.

Capacité de stockage

Le stockage de base de 64 Go de cette Nintendo Switch OLED est une bonne différence par rapport aux 32 Go de ses aînés. J’ai pu télécharger et installer 13 jeux avant de le remplir. Il est intéressant d’acquérir une carte microSD pour avoir plus d’espace de stockage. Vous n’êtes d’ailleurs pas tenu d’acheter une marque précise ou une configuration particulière.

Autonomie de la batterie

Les composants internes de ce système sont identiques à ceux de ses précédentes versions. Sa batterie reste aussi la même que celle de 2019. Elle offre 4 à 9 heures d’autonomie. Le nouvel écran OLED de cette dernière itération est toutefois moins énergivore que l’écran LCD des anciennes versions. J’ai eu droit à environ 7 heures de jeu avant de voir apparaître l’alerte “batterie faible” m’indiquant un niveau de 15 %. Le jeu auquel je m’adonnais utilisait fréquemment des vibrations, ce qui consomme plus d’énergie.

En réalité, la Nintendo Switch OLED a donc une meilleure autonomie que ses aînées malgré le fait qu’elle ait gardé la même batterie. Ses améliorations l’ont rendue moins énergivore.

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Nintendo Switch OLED : verdict final

La Nintendo Switch OLED est une itération à mi-cycle qui n’a pas assez évolué. Si vous avez déjà utilisé une Switch ou une Switch Lite, vous ne remarquerez pas beaucoup la différence. Mais si vous n’avez pas encore une console de jeux sur table, alors c’est le modèle à acheter.

ATOUTS
INCONVÉNIENTS

  • Écran OLED 7 pouces, plus grand, plus lumineux, plus dynamique et plus net
  • Support optimisé et ajustable à toutes les positions possibles
  • Meilleure autonomie
  • La capacité de stockage de 64 Go
  • Présence de prise Ethernet

  • Plus chère que ses prédécesseurs
  • Plus lourde que ses aînées
  • Même Joy-Cons qu’avant
  • Aucun moyen de la charger lors d’un jeu sur table

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *