in , ,

[TEST] Man O’War de Razer : le casque qui part en guerre

man o'war

Le Man O’War n’est pas le fameux navire de guerre du XVIIème siècle ni un homme soldat surentraîné. C’est l’un des derniers casques de la marque Razer aux emblématiques serpents. Il fait partie de la gamme sans fil destinés aux gamers. Il propose un son surround virtuel 7.1 et un logiciel dédié. La rédaction a testé le Man O’War et vous donne son compte rendu.

Marque : Razer

Catégorie : Casque sans fil

Connexion : Sans fil en 2,4GHz

Compatibilité : PC/Mac et PS4

Prix : 199 €

Disponibilité : Disponible

[ot-video type= »youtube » url= »https://youtu.be/bU5T4aO0H44″]

Unboxing du Man O’War

Tout d’abord, l’emballage est en carton classique, mais avec des couleurs se mariant très bien. Le recto et le verso sont ornés d’un noir mat et les quatre tranches sont d’un beau vert fluorescent. Sur la face avant, comme partout, nous retrouvons l’image du fameux contenu. Ici, le casque Man O’War est de profil et laisse apparaître son micro, le tout en surbrillance.

man o'war boite

Les tranches lumineuses portent le symbole de la marque Razer et l’une d’elles affiche les caractéristiques techniques du casque. A l’arrière, on retrouve également des images avec quelques fonctionnalités du Man O’War. Pour finir, une petite languette noire s’échappe du haut de l’emballage par une fine meurtrière.

man o'war ouvert

L’ouverture s’effectue à partir de la tranche de droite maintenant l’emballage au moyen de deux petits scratchs. Ceci fait, on découvre un couvercle en plastique transparent qui pivote vers le haut et protège tout le contenu de l’emballage. Nous avons maintenant accès au tant attendu Man O’War.

Il repose dans son support noir en plastique recouvert d’une texture douce. Glissé à sa gauche, se trouve une fine boite noire contenant un guide d’utilisation et deux autocollants à l’effigie de Razer, représentant les trois fameux serpents emmêlés. Rien ne vous empêche de les afficher où bon vous semble.

man o'war guide

Au centre, entre les deux oreillettes, se trouve une rallonge USB avec un transmetteur sans fil à l’extrémité. Le câble pour recharger la batterie interne se fait aussi une place dans l’emballage.

Au niveau de l’ergonomie, le packaging est réussi. Chaque élément trouve sa place et il sera très simple de tout ranger en attendant la prochaine utilisation. L’espace disponible est bien optimisé.

Design et ergonomie du Man O’War

A la première rencontre avec le Man O’War, on ne peut s’empêcher de remarquer sa bonne taille. Le casque, entièrement noir, possède des oreillettes imposantes et l’arceau qui les relie est trop large pour passer inaperçu. Il arbore fièrement l’inscription «Razer» et est réglable au moyen de 12 positions différentes. Par contre, si votre tête est plus petite que la moyenne, le casque flottera autour de votre crâne.

man o'war vue generale

L’arceau est seulement rembourré en son centre, sur la partie reposant sur le haut de la tête. Elle est accrochée au casque au moyen de quatre petits bouts de plastiques fragiles. Par ailleurs, deux d’entre eux se sont brisés en passant de tête en tête au sein de la rédaction, comme vous pouvez le constater sur les photos.

man o'war arceau

Les oreillettes ont un diamètre intérieur de 60mm ce qui leur permet d’englober toute l’oreille. Elles sont également capable de pivoter à 90 degrés. Les coussinets en similicuir sont épais et confortables. Ils vont tiendront chaud l’hiver mais deviendront vite humides si il vous viens l’envie de participer plusieurs heures à un jeu stimulant.

man o'war oreillette droite

L’oreillette droite abrite un petit espace permettant de ranger le dongle USB utilisé pour la transmission sans fil. Juste en dessous, se trouve une molette permettant de baisser le volume, de l’augmenter et de le couper. Cette même commande se trouve sur la tranche de l’oreillette gauche mais contrôle le microphone numérique. Il est facilement rétractable et sa flexibilité lui permet de garder la position que vous souhaitez. Toujours sur la partie gauche, nous retrouvons un voyant, le bouton On/Off et un port micro USB pour recharger la batterie.

man o'war oreillette gauche

Le Man O’War a un poids total d’environ 375 g. C’est un peu lourd et il est difficile d’oublier qu’il repose sur notre tête. Malgré son aspect massif, le plastique semble fragile. Ce serait une mauvaise idée de le jeter sur le sol ou contre un mur à la suite d’une partie mal négociée.

Utilisation du Man O’War

Il suffit tout simplement de connecter le dongle sur un port USB de son ordinateur ou sa Playstation 4. Il est compatible avec Windows® 10 / Windows® 8 / Windows® 7 / Windows® Vista / Mac OS X (10.9). Le Man O’War ne comporte pas de port 3.5 mm pour l’utilisation filaire ou pour le connecter à un smartphone.

man o'war couleur

Le Man O’War, lui, se met en route au moyen d’un petit bouton On/Off sur l’oreillette gauche. Le voyant, situé au-dessus, affiche alors une lumière verte. La connexion se fait automatiquement et les serpents, symbole de Razer, présents sur les oreillettes s’illuminent en alternant les couleurs (sauf sur PS4).

La rallonge USB fournie dans l’emballage permet de positionner le dongle juste sous l’écran par exemple et, du coup, étendre votre portée. Cela pourra vous permettre d’obtenir une latence presque inexistante avec le transmetteur 2.4 Ghz.

man o'war rallonge

Avec ce type de communication, vous pouvez vous éloigner d’une dizaine de mètres de l’émetteur tout en continuant d’écouter votre musique ou de localiser vos ennemis. Pratique si vous faites un arrêt au frigo dans la pièce d’à coté pendant que votre personnage recharge son arme.

Fonctionnalités du Man O’War

Le Man O’War propose une autonomie alléchante de 7 jours de jeux. Mais il ne faut prévoir que deux heures de divertissement par jour puisque techniquement la batterie tient 14 heures d’utilisation avec toutes les options activées. Nous supposons que certains d’entre vous devrons recharger le casque avant la semaine annoncée.

man o'war recharge

La portée du Man O’War s’étend jusqu’à 12 mètres précisément mais, avec l’extension USB, vous pouvez gagner 2 mètres. Ce n’est pas si négligeable, imaginez que votre place favorite est éloignée de l’écran. Razer insiste particulièrement sur la qualité du délai de transmission.

Le microphone numérique est équipé d’un algorithme qui optimise le naturel du son et la reproduction vocale. Il possède aussi un indicateur LED qui vire au rouge lorsque vous coupez le son du micro en appuyant sur la mollette. Sur le papier et particulièrement dans le guide du Man O’War, tout porte à croire qu’il est exceptionnel. Nous examinerons cela plus tard.

man o'war micro

Au niveau des commandes rapides des oreillettes, tout est très intuitif. Rapidement, on prend l’habitude de tourner les molettes pour contrôler le volume du Man O’War. Par contre, on ne s’accommode pas facilement de son gros volume et de son confort pas particulièrement incroyable.

Le son du Man O’War

Passons à ce qui nous intéresse tous, la qualité sonore du Man O’War. Pour les caractéristiques techniques, il propose des haut-parleurs à aimants de 50 mm en néodyme et, par ailleurs, un son surround virtuel 7.1 (uniquement sur PC) qui vous immerge totalement dans l’action. Vous pouvez très facilement localiser vos ennemis jurés, même ceux qui attaquent vos arrières. Les joueurs Playstation 4 se contenteront d’un son stéréo classique, mais ne vous plaigniez pas, le casque n’est pas compatible avec la Xbox One et autres consoles.

man o'war oreillette

Pour les jeux, le Man O’War apporte un son clair et très puissant. Vous ne sentirez pas la chaleur de l’explosion mais elle vous décollera quand même les tympans. Le casque possède une réponse en fréquence de 20 Hz à 20 kHz et une sensibilité de 112 ± 3 dB. L’isolation, quant à elle, reste correcte.

Pour les vidéos et la musique, c’est une toute autre paire de manche. Par contre, nous pouvons assurer qu’il n’existe pas de décalage entre l’image visionnée et le son transmis par le Man O’War. Le casque, même si il reste destiné aux jeux, doit faire ses preuves face à la playlist variée de notre rédaction. Écoutons du classique, de la Pop, du Rap, tout ce qu’il se fait.

man o'war son

Le résultat est un peu décevant. Le son est principalement porté sur des basses puissantes. Les médiums sont toujours présents et les aigus, eux, nous les cherchons encore. Il fallait quand même s’y attendre pour un casque de gaming. Le Man O’War n’échappe pas à la règle mais ici, c’est très flagrant. Nous n’avons pas la sensation de nous trouver en face des instruments.

man o'war microphone

Le microphone, lui, tient ses promesses. La voix est bien retranscrite et reste claire dans toutes les situations. De type unidirectionnel, il propose un rapport signal/bruit de 60 dB. Même avec des travaux dans la salle de bain, vous pourrez facilement communiquer. Sa réponse fréquence est de 100Hz – 10 kHz.

Logiciel du Man O’War

Le rendu du casque peut être amélioré grâce au logiciel Razer Synapse 2.0 disponible sur PC et Mac. Si il est déjà installé sur votre ordinateur, le Man O’War sera automatiquement reconnu. Pour les autres, vous pouvez le télécharger ici. En quelques minutes, vous pouvez créer votre compte et l’ordinateur redémarrera.

man o'war logiciel

Le logiciel propose pas moins de 7 onglets. Le premier «Calibrage», nous demande de régler le Man O’War en indiquant de quel coté proviennent les sons. Ceci fait en quelques secondes, nous bénéficions maintenant du son 7.1.

Le deuxième onglet «Audio», propose des options qui améliorent le rendu sonore. Le coche Bass Boost contrôle la réponse en basse fréquence et la normalisation du son adapte l’audio tout en réduisant la variation de volume sonore. La Clarté vocale peut être améliorée au moyen d’un filtrage audio et de l’option niveau sonore réglant le volume des communications entrantes.

man o'war audio

Le troisième onglet est consacré au micro. On peut configurer le niveau de sensibilité, le volume ou encore la réduction des bruits ambiants. Le suivant, «Mixer», permet de gérer le volume sonore en fonction de vos applications préférées. C’est pratique, si à travers d’applications telles que Skype, vous préférez contrôler indépendamment le volume du jeu et des dialogues.

man o'war logiciel micro

Une autre page propose de régler un égaliseur de façon personnalisée soit en choisissant un réglage type déjà proposé par le logiciel. La fenêtre suivante ajuste les lumières des écouteurs. C’est purement un gadget. Vous pouvez choisir une couleur statique, un effet respirant entre deux couleurs ou encore une variation automatique des couleurs. Pour finir, il est possible de placer la jauge du volume du Man O’War à gauche ou à droite de votre écran.

man o'war egaliseur

Le logiciel Razer Synapse 2.0 personnalise le rendu sonore du casque et, donc, propose une qualité sonore se rapprochant de celle que vous attendez.

Le Man O’War face à la concurrence

Le Man O’War est vendu aux alentours des 200€. Il donne des résultats satisfaisants dans les jeux mais assure bien moins dans le reste même si le logiciel apporte quelques améliorations. D’apparence massive, certaines parties faites de plastiques demeurent fragiles.

[ot-video type= »youtube » url= »https://youtu.be/pxmVQYhAoFk »]

Le casque de la marque Razer est en concurrence directe avec le Logitech G933 Artemis Spectrum. Le deuxième propose des caractéristiques similaires mais est fonctionne aussi sur PS3, PS4, Xbox 360, et Xbox One. Mis à part un design un peu plus attractif, il s’adapte mieux à l’écoute musicale même si il présente aussi des failles. Par contre, il est possible d’utiliser le Logitech en mode filaire et de le brancher à un smartphone.

Si vous hésitez toujours, la rédaction vous propose son comparatif des casques audio sans fil.

Conclusion

[row][double_paragraph]

Points Positifs

[row]
  • Commandes intuitives
  • Qualité du micro
  • Réglages du son
[/double_paragraph] [double_paragraph]

Points Négatifs

  • Son moyen pour la musique et les vidéos
  • Pas de connexion filaire
  • Les parties en plastique sont fragiles
[/double_paragraph] [/row]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.