in

Digitalisation : comment la signature électronique s’est imposée

Au fil des années et à la faveur de l’essor du télétravail, la digitalisation des pratiques s’est accélérée dans le monde du travail. C’est le cas avec la signature électronique qui est en train de devenir la nouvelle norme. Explications.

Paris. 15e arrondissement. Dans son bureau avec vue sur la Seine, Judith, 37 ans, cadre dans une société d’assurances enchaîne la rédaction de contrats pour ses clients.

La signature électronique : un gain de temps

Elle travaille spécifiquement avec des entreprises. Elle multiplie les envois de mails. « La plupart du temps, j’envoie les contrats au format pdf et je demande à mes clients un retour avec une signature électronique. C’est un vrai gain de temps, je ne pourrai plus revenir en arrière », explique la jeune femme. A la faveur du confinement et des mesures de distanciation sociale, de nombreuses entreprises ont changé leur pratique. Ainsi, le télétravail a connu un essor exceptionnel.

Comme Judith, de nombreux salariés et consommateurs utilisent désormais les services de signature électronique. De manière très concrète, il s’agit d’authentifier son accord avec un dispositif en ligne ou par l’intermédiaire d’une application. Ce système fonctionne grâce à un logiciel de chiffrement pour l’émetteur et d’un dispositif de déchiffrement pour le destinataire. Deux clés de chiffrement sont utilisées.

Signature électronique : une pratique permet plus de fluidité

Les agences bancaires, les notaires ou encore les agences immobilières utilisent fréquemment ce service. Ainsi, de nombreux compromis de vente et même des actes définitifs peuvent être signés à distance. Les différents acteurs de l’immobilier sont très satisfaits d’utiliser ces solutions. Il est possible de réunir les acheteurs et les vendeurs dans un délai très rapide.

Par ailleurs, dans le fonctionnement interne des sociétés, c’est un outil très pratique et un gain de productivité notable. De nombreux documents comptables mais aussi des contrats de travail peuvent être signés à distance grâce aux services proposés par les solutions de signature en ligne.

Beaucoup de services de ressources humaines ont adopté la signature électronique. Cela permet une meilleure réactivité. Plusieurs jours peuvent être gagnés et des dispositions peuvent entrer en vigueur plus rapidement. La signature électronique apporte plus de souplesse et de fluidité au sein des entreprises. A noter que les avenants au contrat de travail peuvent être stockés numériquement. Ils seront aussi juridiquement protégés.

Yousign, l’un des acteurs majeurs du secteur

Dans ce secteur de la signature électronique, Yousign s’est imposé comme un acteur incontournable. Fondée en Normandie, en 2013, par Antoine Louiset et Luc Pallavidino, cette entreprise s’appuie sur une technologie SaaS qui fonctionne sur l’ensemble des appareils : ordinateur, smartphone ou encore tablette. Il s’agit d’un atout important. En effet, de plus en plus de personnes travaillent ou utilisent un smartphone car elles sont en déplacement. Pouvoir signer un document depuis son téléphone portable est donc un atout indéniable. Yousign constitue une belle alternative à docusign, un autre acteur du marché.

Ce service marche avec un abonnement. De nombreuses entreprises ont déjà adopté cette solution pratique, sûre et fiable. Ainsi, ce dispositif peut être intégré aisément aux logiciels métiers et ainsi automatiser le processus de gestion des documents. L’un des atouts de ce service est de simplifier les tâches administratives des TPE et PME qui cherchent des gains de productivité. D’autant plus que la signature électronique possède une vraie valeur juridique.

Yousign connaît une belle expansion européenne et affiche une présence en Italie, en Pologne, en Allemagne et bien sûr en France. La signature électronique est donc devenue le nouveau standard. Son usage devrait encore s’étendre dans les mois et les années à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.