in ,

Realbotix : la nouvelle poupée gonflable (presque) humaine !

robot japonais - poupée gonflable

La société américaine Realdoll spécialisée dans la fabrication de poupées en silicone (environ 5000 vendues depuis 1996), vient tout juste d’annoncer le projet d’une « poupée gonflable intelligente ». Un projet on ne peut plus sérieux en collaboration avec certaines sociétés de robotique, cela afin de « donner une vraie personnalité à ces poupées ». 

Poupée gonflable animatronic- Realdoll
On y croirait presque.

Le Realbotix

Voici le nom actuellement trouvé par le PDG de Realdoll, Matt Mccullen. Son but ? « Créer un lien véritable entre l’homme et la machine ». Une équipe de spécialistes a été mise en place, et un certain nombre d’ingénieurs et de designers semblent provenir directement, des laboratoires Hanson Robotics (spécialisé dans les robots avec intelligence artificielle). Ensemble, ils doivent développer un système d’intelligence artificielle, capable d’être contrôlé par l’utilisateur, mais pouvant aussi lui répondre verbalement. Vous pourrez également lui créer sa propre personnalité si cela bon vous semble.

D’accord, mais concrètement ça change quoi ?

Le but de cette « realdoll » est donc bien de créer un lien plus fort, car contrairement à ses semblables immobiles, cette dernière pourra bouger, parler et pourquoi pas vous insulter, voir vous dominer si l’envie vous en prend ? Pour Mccullen « le réalisme de ces poupées est la clé d’une utilisation plus attractive ». Et il pousse la réalité loin, car en plus de cette nouveauté, leurs têtes devraient être animatronics (une bouche qui bouge et des yeux qui clignotent). Une application mobile, une compagnon-app précisément (comme pour les jeux vidéo), ainsi qu’un casque VR (virtual reality) ont également été annoncés, cela afin d’offrir une expérience encore plus unique.

oculus rift VR-realdoll
Le casque VR oculus rift.

Un « jouet » accessible pour tous ?

Realdoll, est une société haut de gamme déjà bien connue (voir ici pour les amateurs) du marché du silicone. Pour la poupée la moins chère du magasin, il faut compter au minimum 5000$, cet « outil » de distraction n’est donc pas à la portée de toutes les bourses. Cette fois, pour une simple tête il faudra débourser 10 000$ au moins, et pour ceux intéressés par la totalité du corps, c’est entre 30 000$ et 60 000$ qu’il faudra être prêt à casquer. Plutôt chère la copine en plastique.

Source