in

Voyage au Japon ? N’oubliez-pas vos empreintes digitales !

image empreintes digitales

Dorénavant, avant de partir au Japon, plus besoin de convertir des euros ou de vérifier que sa carte de crédit est acceptée dans la plupart des magasins… Il suffira de vérifier que vous avez tous vos doigts sur vous, et surtout vos empreintes digitales !

Pour le moment, ce n’est que quelques lieux touristiques clefs qui sont équipés d’une telle technologie, mais celle-ci fait déjà débat parmi les particuliers…

image empreintes digitales

Un nouveau genre de paiement sans contact

Le Japon va commencer à mettre en place un nouveau système de paiement et de reconnaissance pour les touristes qui viendraient visiter le pays du soleil levant. Son principe est simple, tout touriste qui arrive dans le pays, doit laisser ses empreintes digitales à l’aéroport, pour ensuite pouvoir effectuer ses achats grâce à deux doigts seulement.

Le dispositif va être testé dans plusieurs lieux emblématiques du Japon, comme la ville d’Atami, dans laquelle se trouve un musée d’art contemporain, Kamakura, une petite ville connue pour ses magnifiques temples. En tout ce sont quatre hauts-lieux du tourisme au Japon.

Cette volonté de révolutionner les moyens de paiement est important pour un pays aussi visité que le Japon, et prend tout son sens juste avant que le Japon n’accueille les prochains Jeux Olympiques en 2020. C’est d’ailleurs à cette date que le dispositif aura été étendu à l’ensemble du pays.

Des empreintes digitales qui inquiètent…

Au moment même de l’annonce du paiement par reconnaissance des empreintes digitales, certains particuliers ont déjà dénoncé le problème des données personnelles qu’impliquait une telle technologie. Alors si les autorités japonaises assurent garder l’entière anonymat des dites-données, nous ne sommes jamais à l’abri de certains hackeurs très inventifs.

Au delà du problème de conservation des données, se pose le problème de ficher des personnes, si c’est le seul moyen de paiement réservé au touristes… Cela fait quand même mauvais genre au niveau de la liberté de chacun. Car, imaginons que je ne souhaite pas donner mes empreintes, que se passe-t-il suis-je interdite dans le pays ? Ou nous avons le choix ?

Affaire à suivre donc !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.