in

IBM et Samsung conçoivent une puce pour optimiser l’autonomie des téléphones

IBM et Samsung sont en train de travailler sur une nouvelle de puce afin d’optimiser l’autonomie des batteries des téléphones. Elle pourrait même tenir jusqu’à une semaine.

IBM et Samsung ont annoncé dernièrement leur avancée dans la conception de semi-conducteurs. Ces deux firmes ont trouvé une nouvelle façon d’agencer les transistors sur une puce. Cette nouvelle conception pourrait optimiser l’autonomie des téléphones, les amenant jusqu’à une semaine.

L’avancée technologique d’IBM et Samsung dans la conception de puces

Dans la conception de puces, les transistors étaient posés à plat sur la surface du semi-conducteur. C’est la technologie FinFET qui est d’ailleurs utilisée sur la plupart des puces les plus avancées.

La nouvelle conception d’IBM et de Samsung consiste à empiler verticalement ces transistors sur la puce. Ces transistors à effet de champ de transport vertical ou VTFET sont prévus succéder à la technologie FinFET actuelle. Cette avancée technologique signée IBM et Samsung permettrait au courant de monter et de descendre de la pile de transistors.

Il faut aussi noter que les travaux d’Intel semble eux aussi tendre vers cette disposition avec sa prochaine conception RibbonFET. Certes, ces travaux initiaux étaient focalisés sur l’empilement des composants de puce plutôt que sur des transistors individuels. Ce qui reste tout à fait sensé. Lorsque vous n’avez plus de moyens d’ajouter plus de puces sur un plan, la solution qui vous reste est de monter.

L’intérêt de la conception VTFET

Nous sommes encore loin de la conception VTFET à utiliser dans des puces grand public. Toutefois, IBM et Samsung affirment que leur avancée technologique pourrait optimiser jusqu’à deux fois les performances ou réduire de 85% la consommation d’énergie. Elles ont comparé les performances de leurs nouvelles puces à celles des puces à conception FinFet.

L’intégration de plus de transistors dans des puces permettrait de continuer dans le sens de l’objectif de la loi de Moore. Selon IBM et Samsung, cette même technologie permettrait également d’optimiser l’autonomie des batteries de téléphones portables. Elle pourrait aller jusqu’à une semaine au lieu de quelques jours. La technologie VTFET pourrait aussi être appliquée dans l’extraction de cryptomonnaies, dans le cryptage de données peu énergivores… Elle pourrait même trouver une utilité dans des engins spatiaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.